Music in the sky

vendredi 27 septembre 2013

Vienne - Jour 1 - Partie 2 - Elévation spirituelle

Guide audio dans les oreilles, guide papier en main, notre balade continue dans les rues de Vienne... Et l'Histoire laisse la place au recueillement. Je parlais d'Hitler à la fin de l'article précédent, et nous voilà en plein centre de l'ancien quartier juif, Judenplatz (place des juifs), avec le mémorial de l'holocauste.


La sculpture de Rachel Witheread représente une sorte de bibliothèque de béton dont les portes sont fermées, qui contient des livres inconnus et anonymes. Sur cette place se trouve également le musée racontant la vie du quartier et de ses habitants, décimés par les nazis (plus de 65000 victimes juives autrichiennes). Le quartier est calme et plein de grands bâtiments bourgeois. Semblant s'être faufilée entre ceux ci, l'église gothique de Notre Dame du Rivage (Maria an gestade) s'étire tout en hauteur.


L'endroit est assez vide, mais nous allons maintenant changer de quartier et rejoindre le flot des touristes qui se dirigent vers la grande cathédrale de Vienne. Mais avant nous passons devant Ankeruhr, une horloge datant de 1914, et qui s'anime à chaque heure d'un automate représentant un personnages historique autrichien. A midi et à minuit, ce sont tous les automates qui défilent en même temps sur de la musique. Mais bon voilà... j'ai beau attendre rien ne se passera, car en ce moment l'horloge est en panne, et même en y retournant plusieurs fois dans les jours qui suivirent, toujours pas de réparation en vue... tant pis!


Au passage je prend quelques photos du quartier, rempli de rues charmantes et de beaux bâtiments anciens... Mais voilà que la grande place de la cathédrale Saint Etienne se dessine, avec son agitation habituelle: touristes, photographes, calèches, et puis au milieu cette impressionnante église datant de 1433.


Déjà de l'extérieur le bâtiment est imposant. Moi j'aime surtout ses tuiles colorées (au nombre de 230 000) qui dessinent des zigzags sur la toiture. Je commence par faire le tour et à admirer les différents éléments qui ont été intégrés au murs: gargouilles, sculptures, peintures murales... Le 05 gravé sur l'un des murs aurait été l'un des signes de ralliement de la résistance pendant la seconde guerre mondiale: 05 pour östereich. L'intérieur est encore plus impressionnant: l'illumination de l'église a été confiée à des artistes qui n'ont pas hésité à oser en projetant des images colorées sur les murs et les voûtes: le résultat est surprenant, je dirais même envoûtant. J'y suis retourné le soir même et il y avait en plus un concert de musique contemporaine (guitare électrique et cantatrice), et moins de touristes, ce qui rajoutait encore à la fantasmagorie de l'endroit.


Pour visiter Stephansdom comme il se doit, faites comme moi: achetez un billet "visite complète" de la cathédrale: Dans un premier temps on vous donne un audioguide pour visiter l'intérieur. On ne peut pas rater la chaire de grès qui se trouve à gauche: la finesse de la dentelle sculptée est impressionnante, et les portraits très grimaçants des cardinaux qui y sont gravés. Le sculpteur devait être un coquin, il s'est représenté lui même sous l'escalier, ouvrant une fenêtre imaginaire... Il y a plein d'autres éléments remarquables: le retable en étain, le baptistère et son chapeau de bois sculpté. 
La deuxième partie de la visite est celle des catacombes. Je n'ai pas pris de photos mais c'était vraiment intéressant, surtout grâce au guide qui nous expliquait que pendant plusieurs décennies riches et pauvres se faisaient enterrer, en compagnie des rois d'autriche, en cet endroit qui finit très vite par être surpeuplé. C'est après plusieurs incendies que l'on décida d'interdire cette pratique.
Après être descendu, il nous reste à monter tout en haut des tours pour observer la vue... et quelle vue! Regardez moi ça:


On aperçoit bien la jolie toiture colorée... et la ville au dessous. Superbe. Attention quand même à ceux qui ont le vertige, car on est vraiment tout près du bord. Si la tour Nord est accessible par ascenseur, la tour Sud est une longue succession de marches... 137 mètres quand même! Mais ça va je suis sportif... enfin bon je commence quand même à avoir faim...


Judenplatz:
 

Maria Am Gestade:


 
Ankeruhr:



Stephansdom (extérieur):




Stephansdom (intérieur):



Stephansdom (Tours):