Music in the sky

vendredi 31 janvier 2014

Vienne - Jour 5 - Partie 1 - De l'or plein les yeux

Voilà... dernier jour à Vienne je repars cet après midi. Et à vrai dire j'ai vu la plus grosse partie des choses que je comptais voir ici. Non pas que j'ai tout fait ce que je voulais voir (il reste encore plusieurs musées et monuments historiques), mais y'a un moment faut s'arrêter. J'ai décidé de faire une simple balade et de voir ce que je peux voir.
Bon bien sûr, je commence par un petit déj'!


Le café du jour sera le café Griensteidl (datant de 1847), à coté du palais de Hofburg. Une déco sobre et lumineuse. Autour de moi les viennois sirotent leur café en lisant le journal...


Puisque je suis devant le palais, autant traverser à nouveau sa cour pour aller de l'autre coté prendre des photos par ci par là. Une chose que je n'ai pas faite ici c'est assister à une séance d'entrainement de l'école d'équitation espagnole de Vienne. Elle date de 1580, quand l'archiduc Charles d'Autriche fit venir des pur sang espagnols pour fonder un haras. On peut les voir s’exhiber dans un superbe manège pour touriste...
J'ai lu ici et là que ces séances étaient longues et ne pouvaient intéresser que les aficionados des chevaux (ce que je ne suis pas). Je vais quand même faire un petit coucou aux chevaux dont on voit l'étable en passant à coté du bâtiment.


Par contre je pourrais profiter de ma matinée pour visiter un musée? J'ai le choix entre les appartements royaux du palais, le musée d'art de l'Albertina ou bien la salle du trésor des Habsbourg...
Devinez ce que j'ai choisi:


La Schatzkammer, la chambre des trésors où l'un peut voir - après avoir franchi la porte qui ressemble étrangement à une porte de coffre fort- tous les joyaux et objets précieux de la couronne. C'est l'un des musées les plus visités de la ville. 
Je prends un audioguide à l'entrée et me voilà paré pour en apprendre un peu plus sur ce 'trésor'. Bon maintenant avec le temps j'ai presque tout oublié, heureusement qu'il reste quelques photos....


Ce n'est qu'un profusion de pierres précieuses, d'or, de manteaux, de couronnes. Il y a aussi tout une partie d'objets liturgiques en nacre, marbre, ivoire, etc...
On réalise que l'empire des habsbourg-le saint empire germano romain- était un empire très riche et puissant.

Il y a le berceau du fils de Napoléon, avec son petit aigle à ses pieds (le papa qui surveille son fiston). Les couronnes de sacre remplies de perles et de pierres précieuses. Les épées et armures des souverains. Le large coquillage nacré dans lequel les enfants princiers étaient baptisés. Il y a aussi une longue dent de narval. Etc... etc...
Ci-dessous voici le collier de l'ordre de la toison d'or, dont le roi des Habsbourg était le grand maître. Chaque écusson est celui d'un chevalier de l'ordre...


J'avoue que moi qui suis habitué aux musées d’œuvres d'art, je n'étais pas vraiment emballé à l'idée de visiter celui ci, mais finalement étant donné la richesse de la collection, c'est un endroit qui vaut vraiment le coup.

Bon voilà ça c'est fait... une dernière petite balade?

Café Griensteidl:



Palais de Hofburg:
 

Salle des trésors: