Music in the sky

samedi 29 mars 2014

Berlin - Jour 2 - Partie 1 - Au marché

"Au marché", parce que nous allons commencer cette 2ème journée par la place qui s'appelle 'Gendarmen Markt', le marché des gendarmes. Et puis aussi... nous irons faire quelques emplettes!


Au 18ème siècle, un régiment de gens d'armes se trouvait dans l'un des bâtiments qui borde la place, ce qui explique son nom. Ce qui choque au premier abord c'est sa monumentalité, avec en son centre le temple néo classique Konzert haus, lieu de villégiature du philharmonique de Berlin, et de chaque coté 2 églises presque identiques, qui donnent un air d'harmonie à cette place bien agréable.  Une place qui fut détruite par les bombardements alliés, et reconstruite à l'identique. Elle est considérée comme la plus belle place de la ville...


A la gauche du Konzert haus on trouve un cathédrale française... et oui, française! A la suite de la révocation de l'édit de Nantes, bon nombre de huguenots ont trouvé refuge à Berlin, protégés par le roi de Prusse. On estime qu'au début du 18ème siècle 25% de la population berlinoise était composée de français huguenots. Une population plutôt fortunée qui fit construire sur cette place un temple protestant analogue à celui qui fut détruit par les français à Charenton. Leur influence fut alors importante sur la culture allemande de l'époque.

Je décide de monter tout en haut du clocher de l'église, pour voir un nouveau panorama sur la ville... 254 marches plus tard (ouf), voici le superbe carillon automatique dont j'entendais tout à l'heure la musique mélodieuse. Je l'aurais bien enregistrée pour vous la faire écouter...


A droite de la place, l'église Allemande, véritable copie de sa consœur huguenote, a été transformée en musée sur le parlement allemand... sans grand intérêt.

Bon, changeons de registre. Laissez moi vous présenter un petit bonhomme qui m'a accompagné tout au long de ce week end à Berlin: on l'appelle Ampelmann, l'homme ampoule.


Il s'agit du petit bonhomme qui clignote sur les passages piéton. Celui là il n'est pas comme les autres. Il a été imaginé en 1961 et est devenu l'un des symboles de la ville, jusqu'à avoir tout un tas de produits dérivés à son effigie, et le magasin qui se trouve au coin de la place lui est justement entièrement dédié.
On y trouve de tout à l'image du petit bonhomme vert ou rouge: stylo, cahier, parapluie, Tshirt, blouson, tasse, savons, etc... Pour moi ce sera une clé USB, un Tshirt et des bonbons Ampelmann, bitte schön! Ça y est, je crois que je suis fan...


Voilà pour la place des gendarmes. Tournons au coin de la rue et ... nous nous retrouvons en plein New York!


Cette longue rue toute droite avec ces bâtiments modernes me font penser un peu à Tokyo et à Ginza, son quartier de magasins de luxe. Et c'est justement ici qu'on trouve les galeries commerciales les plus courues de Berlin, appelées Friedrichstadtpassagen. Je commence par le Quartier 206, et son sol de marbre rouge noir et blanc.



 Au bout du passage il y a les Galeries Lafayettes, avec la tour Eiffel miniature (sic) et où le sous sol est entièrement réservé à la nourriture française. Mais... c'est du melon de Cavaillon!


Bon, je ne suis pas venu à Berlin pour faire les courses... mais je vais quand même en profiter pour m'acheter un short, parce que là je commence à avoir chaud en pantalon!


Gendarmenmarkt:

 

Cathédrale française:


Friedrichstadtpassagen:

 

Galeries Lafayette: