Music in the sky

samedi 29 novembre 2014

Rome - Jour 3 - Partie 2 - Tu es Pierre et sur cette pierre...

Bon aujourd'hui, nous sommes toujours à Rome, mais nous allons changer de pays. Nous allons nous rendre... au Vatican!
C'est quand même une visite obligée pour tout voyageur qui vient dans la capitale italienne. Et de plus, pas besoin de poste frontière, pas de douanier... il n'y a qu'à traverser le Tibre!


Nous prenons donc notre car pour la visite guidée du jour. Aujourd'hui nous changeons de guide pour une dame bien sympathique, qui n'hésite pas à nous raconter un peu sa vie. "Nous allons rentrer dans le Vatican par le musée. C'est le seul pays où l'on peut faire ça!" Mais il faut dire que nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée, étant donné la foule devant l'entrée... et ce n'est pas prêt de s'arrêter...


Ce sera la foule tout au long du musée, de la chapelle Sixtine et même dans la basilique St Pierre (qui pourtant est immense). Nous commençons par pénétrer sur une terrasse d'où l'on a une superbe vue sur les jardins et le dôme (le plus grand du monde) de la basilique. Puis vient une large cour où les touristes se regroupent autour de leur guide. A l'aide de photo, on nous explique en détail les décorations de la chapelle Sixtine (le silence étant requit à l'intérieur de celle ci).
Au centre de la place, une sculpture moderne d'Arnaldo Pomodoro, 'Sphère dans la sphère':


Première salle du musée du Vatican. En effet, la papauté a accumulé au cours des siècles un nombre impressionnant d’œuvres d'art, et on est prêt à nous en mettre plein la vue. Tout d'abord avec la galerie des bustes, où plusieurs centaines de bustes antiques sont disposés de part et d'autre. La précision des détails des coiffures et du visage est toujours aussi fascinante...


Dehors il pleut, et avec tout ce monde à l'intérieur notre petit groupe a du mal à rester soudé. Parfois la guide est si loin de moi que je n'entend plus ses commentaires dans l'oreillette. Et par une fenêtre ouverte, on aperçoit Rome... sous la pluie et le brouillard!


Parmi les nombreux chef d'oeuvre il y a bon nombre de sculptures antiques, comme celle de Laocoon. Il tenta d'avertir les troyens que le cheval offert par les grecs renfermait un piège, mais en fut empêché par deux serpents qui le dévorèrent lui et ses fils. Le voilà tordu de douleur en train de se débattre:


Les salles et les œuvres se succèdent: la statue dont il ne reste que le buste mais qui fut admirée par Michel Ange, l'énorme bassin de marbre de la salle rotonda... des statues dorées, des mosaïques...


Et les surprenantes tapisseries représentant le massacre des innocents, et le roi Hérode qui fait assassiner tous les enfants de deux ans par ses soldats... à faire pâlir de peur les censeurs.


Dans la galerie des cartes, le Pape de l'époque a fait représenter les cartes des pays qui étaient sous son contrôle. A cette époque le pape gouvernait une bonne partie de l'Italie. Vous reconnaissez la Corse?



Nous approchons de l'entrée de la chapelle Sixtine, et là c'est carrément une longue file d'attente de plus d'un quart d'heure serrés dans ce couloir. L'enfer (en plein Vatican?). Notre guide discute avec l'une de ses collègue: "Nous, nous sommes payés pour faire ça, mais les touristes, pourquoi est ce qu'ils viennent?"


 D'autant plus qu'une fois à l'intérieur de la chapelle, très sombre, interdit de prendre des photos et c'est bien entendu également la foule. Les gardiens tentent de faire respecter le silence à coup de grands 'chuuuut' qui sont assez stressants. Mais toutes les sardines de la boite ont les yeux au plafond pour tenter de discerner Adam et Eve, Caïn, Abel et les autres... et le fameux toucher du doigt entre Adam et son créateur.
Au final, est ce que cela vaut le coup? Je ne sais pas... il y a tellement de belles églises à Rome, et celle là est superbe mais les conditions de visite  gâchent le plaisir.
Pourtant cette chapelle a une réelle importance pour la voûte peinte par Michel Ange, où les corps bibliques ont été dénudés par le peintre-sculpteur qui leur a donné des formes généreuses. Mais aussi parce que c'est ici que le conclave se réunit pour élire les papes.


Enfin bon, la visite se poursuit avec la basilique St Pierre qui est quand même le bâtiment le plus important de la chrétienté. "Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église." C'est ce que Jésus dit à St Pierre et la basilique est construite à l'endroit exact où l’apôtre est enterré.


Bien sûr la basilique est gigantesque. On a l'impression d'être des fourmis dans une grande maison. Tout a été fait pour renforcer cette idée: les statues par exemple (comme celle ci dessous) sont plus grande que la taille humaine. S'il n'y avait pas tout ce monde sur la photo, vous auriez l'impression que l'endroit est tout petit, vous ne trouvez pas?


Il y a beaucoup de marbre, mais l'ensemble reste quand même assez sage, et la déco n'est pas surchargée comme dans certaines églises baroques. Il y a la statue de bronze représentant Saint Pierre avec dans sa main les clefs du paradis. Les pèlerins font la queue afin de pouvoir lui toucher ou lui embrasser le pied droit. Cela porterait bonheur...


Un autre chef d'oeuvre de Michel Ange (avec une foule de photographes devant... merci mon zoom adoré): la Pieta. Une vierge Marie au visage bien jeune tient son propre fils crucifié, comme si elle offrait son propre enfant au monde entier. Regardez le drapé de sa toge... superbe.


Voilà la visite est terminée... Ha non: il reste la place St Pierre, construite par le Bernin en 1667. Celle depuis laquelle on peut apercevoir le pape quand celui ci vient saluer la foule tous les dimanches. Bon aujourd'hui c'est Lundi, et en plus il y a plein de chaises et de gradins pour accueillir un événement d'ici quelques jours. Tant pis pour la photo...


Par contre lui je ne vais pas le rater: souriez s'il vous plait monsieur le garde suisse!


Il y a plein d'autres choses à voir au Vatican. On peut par exemple monter en haut de la basilique Saint Pierre pour observer une vue unique sur la ville, ou bien visiter le reste du musée... mais ce sera tout pour aujourd'hui! Nous allons maintenant retourner à Rome...


Entrée du musée:
 

Terrasse:

 

Cour avec explications Chapelle Sixtine:

 

Galerie des bustes:
 

Vue sur Rome:

 

Statues:

 

Massacre des innocents:

 

Salle des cartes:

 

Entrée de la Chapelle Sixtine:

 

Basilique Saint Pierre:

 

Place Saint Pierre:

 

Balade dans le Vatican: