Music in the sky

samedi 30 janvier 2016

Copenhague - Jour 1 - Partie 2 - Food and Beer

Nous nous étions quittés après une sympathique balade en vélo à travers la ville... et le vélo... ça creuse! Justement sur le chemin du retour, notre guide Mike a pris soin de faire un arrêt devant Torvehallerne, des halles toute neuves qui accueillent un marché où l'on trouve plein de choses à manger.
Elles se trouvent sur la place Israels, à deux pas d'ici.
On ne va pas se faire prier...


En effet, il y a ici tout pour que les danois puissent remplir leur frigo: fruits et légumes, viande, poisson, charcuterie... et bien sûr pas mal de restaurants!  Parfois des petits stands qui font des spécialités d'autres pays... il y a même un "Brioche Dorée", qui fait baguettes, viennoiseries et tarte aux fraises!



 Et nous allons commencer la dégustation par une spécialité d'ici: un Smorrebrod ( à prononcer smeureubreud). C'est une tartine de pain noir sur laquelle on met plein de choses diverses. Des cuisiniers étoilés les ont remises au gout du jour il y a quelques années pour en faire un encas chic et délicat. Et ça marche plutôt bien: avouez qu'il a de la gueule mon Smorrebrod à la saucisse!


Je continue à me balader entre les stands à la recherche de nourriture. C'est l'époque des asperges en ce moment, et les asperges danoises sont très bonnes... comment je le sais? Parce que la dame qui vendait les asperges ci-dessus vendait également une délicieuse soupe d'asperges, et que je m'en suis enfilé un bol.


On voit que c'est aussi l'époque des fraises car elles ont l'air bien rouges... nous allons donc terminer par une petite tartelette aux fraises!


Taratataaaa! Les sirènes de ma montre retentissent.
Non en fait c'est juste une statue qui trône sur la place de l'hôtel de ville...
Déjà 15h passé. J'ai peur que mon programme de l'après midi ne soit un peu compromis: j'avais prévu d'aller dans un musée dont l'heure de fermeture est à 17h... c'est un peu court. Tant pis, on va quand même aller voir!


Nous traversons la place de l'hôtel de ville, que je n'avais pas eu le temps de prendre en photo ce matin. Bon, ce n'est pas que j'ai beaucoup plus de temps maintenant, mais je ne peux pas résister c'est plus fort que moi...
La place est pour partie en travaux, mais on peut quand même voir l'uniformité de son architecture: Il y a le Radhuset (l'hôtel de ville), construit en 1905 tout en briques rouges, et ces étranges sculptures représentant des animaux vraiment... bizarres, vous ne trouvez pas?


Et la fontaine qui est devant est encore plus bizarre: on retrouve les mêmes bestioles qui encadrent un genre de taureau en train de terrasser un... poisson-lézard géant! Le sculpteur ne devait pas fumer que des cigarettes...


Mais bon, cessons de rêvasser. On passe par l'avenue à droite, entre l'hôtel de ville et le parc d'attraction du Tivoli. Voilà la statue de Hans Andersen, le célèbre écrivain de contes pour enfants, qui semble regarder avec envie les manèges du Tivoli, juste en face.


Et nous voilà enfin devant le musée de l'après midi, qui porte vraiment un nom marrant: la Glyptotek!
Celui ci fut construit par la famille Jacobsen, propriétaires des brasseries Carlsberg (ce qui explique le titre de cet article: Food and Beer), pour accueillir leur collection personnelle.
Il ne reste qu'une heure avant la fermeture, mais je prends quand même un ticket. De toute façon je n'ai pas vraiment le choix, c'est aujourd'hui ou jamais!


Terminé en 1906, le musée vaut tout d'abord le coup pour son architecture: il a été  construit autour d'un véritable jardin d'hiver, avec palmiers, canaris et poissons rouges, et sur les colonnes on peut lire des phrases en français. Car comme tous les gens de la haute société de l'époque, les Jacobsen étaient francophiles!


Nous n'avons pas vraiment le temps de nous prélasser dans le jardin d'hiver, mais les salles d'exposition sont bâties tout autour, à commencer par les salles de sculptures d'où on peut apercevoir le jardin par moment...


Je passe de salle en salle, en faisant gaffe de ne pas trop m'arrêter (faute de temps), mais finalement sans trop stresser ni me presser...
Je me sens très inspiré par les statues grecques, et il faut dire que la luminosité dans ce bâtiment est très bonne.


Les propriétaires étaient de grands amateurs de Rodin. Il y a plusieurs statues connues, dont le baiser et les bourgeois de Calais. Je crois même reconnaitre la statue qu'il a faite de Camille Claudel. En tout les Jacobsen possédaient 33 œuvres de l'artiste.


Je passe à l'étage supérieur, où se trouve toute une collection consacrée à l'Antiquité et à l’Égypte.


Je suis toujours impressionné par les bustes romains, pourtant j'en avais déjà vu un paquet à Rome. Ils sont faits avec tellement de réalisme, qu'on dirait qu'ils vont se réveiller et se mettre à parler...


Dans l'une des cours, un bâtiment moderne a été construit, un peu comme un "cube" avec plusieurs étages... il s'agit de la collection de peintures, qui elle a été constituée par le fils des Jacobsen, Helge. Là aussi on ne peut pas dire qu'il manquait de goût, car il y a également beaucoup d'artistes impressionnistes célèbres: Monet, Van Gogh, Pissaro, Degas et ses danseuses...


Et bien sûr  des tableaux de Gauguin. Je ne le savais pas avant de venir, mais l'artiste a d'abord tenté de percer à Copenhague, en venant s'installer ici en 1884 avec son épouse Mette, qui était danoise. Mais après une première exposition ratée il dû se résoudre à rentrer en France. La Glyptotek possède 33 œuvres de Gauguin.


Je vois les gardiens du musée se balader de salle en salle, en guidant doucement les quelques visiteurs vers la sortie. J'essaie de me faufiler tant bien que mal dans les salles que je n'ai pas visitées, question d'en voir un maximum, et prendre quelques photos au passage...


Mais il faut bien se rendre à l'évidence... voilà le micro qui annonce la fermeture officielle du musée. Un petit tour dans le jardin d'hiver puis aux toilettes, et me voilà reparti vers d'autres aventures!
Je crois que j'ai bien fait de le faire quand même ce "Glyptotek". Il n'est pas aussi grand que le musée du Louvre mais il y a bien de belles choses, surtout les statues que j'ai vraiment appréciées...


Finalement en 1h j'ai réussi à voir presque plus de la moitié du musée, je n'ai malheureusement pas eu le temps d'aller sur la terrasse du toit, d'où d'après mon guide on a une superbe vue sur le parc du Tivoli.
Tant pis. Allez, à votre santé mesdemoiselle!


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Torvehallerne:


Place de l'hôtel de ville:

 


Glyptotek: