Music in the sky

samedi 9 septembre 2017

Helsinki - Jour 4 - Partie 2 - Crépuscule

Elle a plutôt bien commencé cette journée... mais elle n'est pas encore terminée.
Sur le marché du vieux port, il y a toujours les vendeurs de fruits rouges qui tentent de protéger leurs cerises du terrible gang des mouettes, mais c'est vers un autre genre de marché que nous nous dirigeons...


Le Vanha Kauppahalli, la vieille halle du marché d'Helsinki, était fermée hier, mais elle est enfin ouverte. Ça vous dit de faire quelques courses?


Le bâtiment date de 1889 et contient tout un tas d'échoppes où nous pouvons acheter des produits typiquement finlandais.
Apparemment ce sont plutôt des produits de luxe: viande, saumon, caviar...


Ils vendent bien sûr des produits à base de viande de renne, comme ces boites de pâté.
Je pense plutôt que je vais me laisser séduire par de la viande de renne séchée.


Il y a également toute sorte de poissons...


Notamment du poisson fumé au bois de hêtre, très apprécié ici, mais ce n'est pas trop mon truc...


Par contre, ces genres de sucettes traditionnelles à base de miel et d'amande, je veux bien goûter.


J'ai tout mon temps pour me balader, ma sucette entre les dents. Au hasard, Balthazar...


Au début du parc Esplanadi, il y a un restaurant tout blanc appelé Kapelli (la chapelle) assez cher et même luxueux, et en face une scène de concert permanente où un groupe est en train de jouer.
La jeune chanteuse, saxophone à la main, sourit d'un air simple et chante des chansons en suomi, joyeuses et simples également...
Il y a un certain public pour les applaudir, mais moi je continue mon chemin...


On s'en va prendre le métro "Université" en traversant un étrange tunnel creusé dans la roche et agrémenté de fausses peintures des cavernes...


Après être passé à l'appartement, et un coup de tramway plus loin, me voici arrivé au sauna de ces soir: Hermanni qu'il s'appelle.
Comme prévu, je vais faire plusieurs sauna durant ce voyage...
Il est encore plus difficile à trouver que l'autre, car il se trouve également au rez de chaussée d'un immeuble, mais cette fois ci dans un quartier d'immeubles d'habitation.
Il est franchement plus moderne et neuf que le vieil Arla de l'autre jour. Rien à voir en fait.
Le gars à l'accueil est un jeune blondinet souriant et fan d'Elvis, dont il écoute la musique en continu. Il n'y a pour l'instant pas grand monde et je peux donc en profiter pour sortir mon appareil et prendre quelques photos.


Comme vous le voyez le sauna en lui même n'est pas très grand, par contre les vestiaires ont du cachet: ils sont tout en bois et il y a des affiches des années 60 aux murs (pourquoi j'ai pas pris de photo?).
Il y a même de la lecture: des vieux Playboy (?) et des albums d'Astérix (en langue Suomi... marrant).
Plusieurs autres gars se pointent, et le petit sauna est vite plein.
Quelque minutes plus tard, tout ce petit monde se retrouve dehors, serviette autour des hanches, sur les bancs prévus à cet effet. Il y a deux jeunes espagnoles, un gars barbu qui semble être un pro du sauna et ne se balade pas sans son seau plein d'eau fraîche, un touriste venu du Kazakstan avec son père et un jeune hipster suisse qui entame la conversation, désireux de savoir d'où vient chacun.
Le Kazakhes racontent que dans leur pays le sauna est également une tradition très appréciée, et qu'il y a même des "parc d'attraction du Sauna". L'une des deux espagnoles vit à Helsinki depuis un an.
Quand au suisse, il vient de Singapour et ne sait pas trop quoi visiter à Helsinki.
Enfin voilà... je me dis que la tradition du Sauna c'est aussi ça, discuter de tout et de rien...


L'horloge du vestiaire indique 20h... mais elle avance d'une heure. De tout façon j'ai décidé de rentrer au centre ville à pied, et de me perdre un peu. On est toujours dans le quartier de  Kallio donc cela ne devrait pas être si loin que ça, et en plus il fait beau...


 Ça y est les finlandais sont revenus de week end! Les rues se remplissent de voitures.
et je retrouve toujours mon chemin: voilà la place Hakaniemi, et me voilà revenu sur Esplanadi, à la recherche d'un restaurant pour dîner.
Le choix est difficile, pas un hamburger, ni un italien... je finis par pousser la porte de chez Aino: c'est pas donné (comme la plupart des restaurants à Helsinki de toute façon) mais les serveurs sont au petit soin et m'amènent mon assiette chaude avec des gants spéciaux.
Ce sera un très bon saumon sauvage et en dessert un gateau aux amandes aussi joliment décoré que délicieux. D'ailleurs le voilà en photo:


A coté de moi, un groupe de jeunes bobos français discutent... le genre de gars qui se la pètent, tout ce que je déteste.
10h: le restaurant est sur le point de fermer (oui ici les restaurants ferment tôt).
C'est ma dernière soirée en Finlande, je vais donc en profiter pour faire une longue balade digestive...


A cette heure-ci, le port est bien vide. Je vais faire un tour du côté des lieux déjà visités: la cathédrale par exemple. En passant devant le bâtiment en face je remarque une plaque sur laquelle c'est écrit en français. Ce serait ici qu'aurait eu lieu la première projection cinématographique de Finlande.


J'ai remarqué qu'ici les soirs étaient toujours très agréables, surtout quand les rues sont calmes comme ça... j'ai l'impression d'avoir la ville pour moi tout seul...


C'est sûr qu'au niveau touristes, la ville n'est pas submergée comme Rome ou Paris, mais avouez qu'elle a quand même un certain charme, et que j'aurais eu tort de l'éviter...


Je décide de longer le côté droit du port pour aller voir un peu plus la baie et ses multiples îles.
Regardez le restaurant qui se trouve sur la petite île en face et où on ne peut aller qu'en navette. Je regrette vraiment de ne pas y être allé...


On longe toujours la promenade en bord de mer, et je prends en photo cette statue énigmatique. A l'époque je me demandais quelle vedette finlandaise elle représentait, mais je viens de regarder sur le net: il s'agit de Rauhan patsas, une statue représentant la déesse de la paix qui revient en son pays... avec une drôle de démarche quand même.


Je marche et je marche encore jusqu'au quai en face de la minuscule île de Kaivopuisto, et jusqu'au ponton où deux dames sont en train comme moi, de regarder l'horizon.


 C'est vrai que là avec le soleil couchant et cette mer d'huile je commence à faire de belles photos...


... et là c'est même un véritable tableau impressionniste que me réserve le ciel, un feu d'artifice de couleurs que ne renierait pas Monet!
C'est Helsinki qui pour ce dernier soir passé en sa compagnie, veut m'en mettre plein la vue...


Il est temps pour moi de retourner au port, puis d'aller prendre un métro ou un tram pour rentrer me coucher. Le prochain tramway est dans 19 minutes, autant y aller à pied...


Alors, en passant, une dernière photo sur la cathédrale orthodoxe...


... et puis là bas c'est la tour de l’hôtel Torni (où nous étions hier soir) qui est illuminée...


Même la gare centrale parait différente la nuit: on ne voit pas les deux statues gardiennes de l'édifice, mais on peut les imaginer tenant leur globe lumineux entre les mains...


En chemin, je vois passer un tramway et j'en profite pour y monter et me retrouver plus vite à l'appartement. Mine de rien je suis crevé...
Mon hôte, Caroline, vient juste d'arriver aussi et on en profite pour discuter de mes impressions, du fait que le soleil se couchant vraiment tard les journées sont agréables... L'hiver c'est l'inverse, on ne voit pas du tout le soleil, et d'après elle c'est super déprimant.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Marché:

Sauna:


Balade:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire