samedi 22 février 2020

Prague, la conclusion

De toutes les capitales européennes, Prague fait partie de celles les plus fréquentées par les touristes (avec Londres, Amsterdam... Paris). Parfois dans certaines villes ça peut vous gâcher votre plaisir toute cette foule... mais pas pour Prague, surtout avec cette luminosité d'hiver très particulière, qui donne une atmosphère romantique et irréelle...


Mais... il y a eu quand même aussi de l'animation! Surtout pour le feu d'artifice du réveillon! Un sacré souvenir que celui-ci! Pour le coup, avoir choisi de visiter la ville pour les fêtes de fin d'année, ce fut une bonne idée! Même si pour cela il aura fallu affronter le froid glacial de fin Décembre...


Je m'aperçois maintenant que mes photos de Schmulmul étaient un peu à l'ombre... mais au moins on y reconnait les monuments derrière: le pont Karluv bien sûr, emblème de Prague...


 ... et Notre Dame du Tyn, photo prise depuis la tour de l'Hotel de ville.



  • Le programme : 5 jours 1/2 du 30 Décembre 2016 au 4 Janvier 2017.  On a eu de la neige... et des touristes! Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ai autant de monde qui visite la ville à cette date mais c'est vrai que maintenant je me rappelle que pendant notre voyage à Londres (qui se passait aussi à cette époque) il y avait aussi la foule. Peut être que les gens voyagent plus que ce qu'on pourrait croire pour les fêtes de fin d'année!



Le vol depuis CDG vers Prague prend à peine un peu plus d'une heure, c'est donc une destination aisée depuis Paris. Ensuite le trajet en bus pour le centre ville prend 30 minutes.
La ville est très touristique, et donc il n'y a que l'embarras du choix pour les guides papier... d'ailleurs je ne sais plus ce que j'ai fait du mien. Je crois que je l'ai refilé à un de mes amis qui voulait aussi aller visiter la ville.



On avait la chance que notre logement se trouve à 15 minutes à pieds de la place de la vieille ville, donc on n'a pas vraiment eu à utiliser les transports en commun. Mais par contre on a marché!
De long en large on a ratissé tout le centre ville... qui n'est pas bien grand mais où il y a plein de choses à voir!



Le voyage en détail:
Jour 1: 
             > Stare Mesto, la place de la vieille ville, et par laquelle on repassera plein de fois...
             > L'horloge astronomique de l'Hotel de ville, avec les explications c'est mieux
             > Notre Dame du Tyn 
             > La visite guidée de la ville (en français) fut une très bonne introduction...
             > Une balade dans la vieille ville, où on trouve toujours des choses à découvrir.
             > pour finir en bord de Fleuve à la nuit tombée: le Théatre national, la tour qui danse, le pont Karluv...



Jour 2: 
             > Rendez vous pour la visite guidée de l'Hotel de Ville
             > Sans oublier de monter en haut de la tour de l'Hotel de Ville
             > Traversée du pont Karluv pour aller à Mala Strana
             > A l'heure devant le Palais royal pour relève de la garde



             > Un petit coup d’œil à la Cathédrale Saint Guy et aux autres édifices du palais
             > Avec un point particulier pour la sympathique Ruelle d'or
             > Pour commencer la soirée de réveillon, un concert à l'Obecni Dum
             > Et pour finir l'année... le fameux feu d'artifice!


Jour 3: 
             > Une balade tranquille  en bord de fleuve
             > La croisière sur les petits bateaux de bois
             > Traverser le Pont Karluv pour aller à Kampa
             > Retrouver des couleurs devant le mur de John Lennon
             > Eglise Panna Marie Vitezna avec son poupon miraculeux
             > Le musée du pont Karluv
             > Et en soirée, un spectacle de théâtre noir



Jour 4: 
             Dédiée au quartier juif de Josefov, avec:
             > La synagogue Pinkasova
             > Le vieux cimetière juif
             > La synagogue Klausova
             > La synagogue espagnole
             > La synagogue vieille nouvelle
             > en enfin... la synagogue Maisel!
             > Rendez vous pour un nouveau concert à l'église St Mikulas
             > Un petit passage dans le magasin qui vend du cristal de Bohème
             > Et puis bien sûr... dévorer un Trdelnik!





Jour 5: 
             > Traverser le pont Karluv (encore)
             > Le cloître Malostranske et ses bibliothèques
             > La colline de Petrin et sa petite tour Eiffel
             > Descendre avec le funiculaire
             > Et pour terminer... le musée de Karel Zeman et ses effets spéciaux


Jour 6: 
             > Le petit musée Johannes Kepler

             > et c'est tout!



Glopglop (ce que j'ai le plus aimé):
  • L'atmosphère de la ville: Prague est une ville musée où l'on côtoie les vieilles pierres, et ça donne au soleil couchant ou levant une atmosphère vraiment particulière...
  • Le pont Karluv bien sûr, même si il est pas mal fréquenté, c'est un lieu unique.
  • L'ambiance du feu d'artifice du réveillon du jour de l'an... mais à y réfléchir je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose, étant donné la foule et le danger. Mais ce fut quand même un moment... étonnant!
  • Le spectacle de Théâtre noir: c'est le genre de truc tellement typique et décalé qu'à mon avis il ne faut pas le rater quand on va à Prague...


  • Les différents panoramas sur la ville, que cela soit depuis la tour de l'Hotel de Ville ou bien du cloître Malostranske. Prague est aussi une jolie ville vue d'en haut.
  •  Josefov et plus particulièrement le vieux cimetière juif, l'un des endroits les plus étonnants de la ville.
  • Les vues sur les bords du fleuve, que ce soit le matin ou bien la nuit, avec vue sur le palais royal au fond... de superbes photos à faire!


  • Le mur de John Lennon, c'est quand même un truc unique!
  • La propreté dans les rues... ça parait bête mais ça révèle beaucoup sur le comportement des tchèques, qui sont très respectueux. Ça s'est également senti dans les magasins et les restaurants, où on n'avait jamais l'impression de se faire arnaquer.
  • Les Trdelnik bien sûr, ces gâteaux à la broche... mmm... pourquoi on n'en trouve pas à Paris? 



Pas glop (J'ai moins aimé): 
  • La bière... de toute façon je n'aime pas ça. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde si vous voyez ce que je veux dire...
  • L'accueil des chauffeurs de bus, employés de funiculaires, etc... mais il parait que c'est normal.
  • Pour ce qui est de la nourriture au restaurant, on avait toujours à peu prêt la même chose au menu: goulasch, canard confit... C'est vrai que ce sont les spécialités du coin, mais les restaurants pour touristes ne cherchent pas vraiment à se différencier les uns des autres...



  • Au niveau climat, c'est sûr que le froid et parfois la neige étaient un peu dur à supporter (on avait souvent envie de rentrer se réchauffer dans un café), et puis pareil avec les journées qui étaient très courtes (vers 16 heures déjà la pénombre s'installait), mais cela a fait aussi le charme du voyage je dirais... d'ailleurs ça se voit sur les photos.



Ce que j'ai raté Il y a encore plein de musées, de bâtiments, de monuments que l'on n'a pas visité... à Prague y'a de quoi faire, même si nous avons vu l'essentiel.
Entre autre j'avais noté:
  • La tour du pont Karluv: on peut en effet monter en haut d'une des tours qui marque l'entrée du fameux pont.
  • Le Klementinum qui renferme les archives nationales, et qui a l'air d'être immense.
  • Dans le palais royal, il y a plusieurs parties que l'on n'a pas visité: les jardins par exemple qui parait-il sont superbes.


  • J'avais repéré une visite en dehors de la ville pour aller voir le château de Vysehrad, son panorama et ses maisons cubistes...
  • A Mala Strana, nous ne sommes pas montés au beffroi de l'église Saint Mikulas, et nous ne sommes pas entrés dans le palais du Lichtenstein.
  • La tour poudrière se visite également.


  • J'aurais bien aimé visiter le musée Mucha, artiste tchèque très connu pour ses affiches parisiennes...
  • Le Théâtre national: pour y voir un opéra ou pour déguster un strudel dans le café Slavia, en face.
  • A 60 km de la ville il y a aussi le camp de concentration de Terezin, pour un moment plus solennel...
  • Le musée national était fermé, mais nous aurait permis d'en connaitre un peu plus sur l'art et l'histoire du pays.
  • Le musée de l'armée, mais aussi le musée du communisme, pourquoi pas?



Donc voilà: je crois qu'il n'est pas utile de vanter les charmes de Prague plus longtemps. C'est une ville à ne pas manquer pour qui veut visiter l'Europe. Une ville très photogénique, très propre...
Et la visiter pour le jour de l'an fut finalement une très très bonne idée, d'autant plus que j'ai pu partager ces moments avec mes amis Florence, Pierre-André et Frédéric!



Après ce voyage, une nouvelle année allait commencer, avec plein de nouvelles capitales européennes à visiter!


vendredi 21 février 2020

Prague - Jour 6 - Un dernier coucou à Kepler

Dernier réveil praguois. Dernier petit déjeuner accompagné du strudel de Martina...
Dehors la neige tombe...
Quand à Florence, elle nous a envoyé un SMS pour confirmer qu'elle est bien rentrée en France.


Nous retrouvons le froid des rues de Prague vers 10 heures, avec peu de temps car notre avion décolle à 15 heures. On a donc décidé de visiter le musée Kepler, qui semble ne pas être bien grand.
On passe bien sûr par la place de la vieille ville, mais on n'a pas vraiment le temps de patienter en attendant les automates de la vieille horloge ...


Même le dernier jour, je continue de remarquer des choses nouvelles, comme ce magasin de marionnettes...


Au milieu des figures traditionnelles se cachent quelques personnages plus originaux, comme ce Michael Jackson très souriant.


La neige s'est arrêtée mais il n'y a pas encore la foule dans les rues de Prague.
10 heures, c'est encore trop tôt pour certains touristes...


L'entrée du musée Kepler est juste indiquée par une plaque au dessus d'un porche de la vieille ville.


En effet le musée se trouve bien caché au fond de la cour, et il est assez petit: une seule salle d'environ 30m². La dame de l'accueil nous fait quand même payer l'entrée à 60 kcz.


Dans la salle, un certain nombre de panneaux explicatifs expliquent la vie de ce grand astronome et scientifique, en détaillant certains de ses travaux.
Les plus connus sont les 3 lois de Kepler:
- La première qui pose que les planètes tournent autour du soleil en suivant une trajectoire elliptique
- La loi n° 2 précise que la surface balayée par chaque planète dans l'ellipse est toujours constante dans le temps
- La troisième loi concerne les périodes: Le carré de la période sidérale d'une planète est directement proportionnel au cube du demi-grand axe de la trajectoire elliptique de la planète... bon là je sens que je vous ai perdu.


Mais Johannes Kepler a aussi réalisé des travaux plus terre à terre comme celui sur la volumétrie optimale des tonneaux de vin. Ainsi que des études sur la forme des flocons de neige, études qui ont directement inspiré la cryptographie.


Quand à l'homme, Kepler était d'un naturel juste et droit, ne faisant aucune concession avec la Science. Initié aux mathématiques par sa propre mère, il prit sa défense devant les tribunaux quand celle-ci fut accusée de sorcellerie.


Sa vie privée fut également tourmentée: il se maria deux fois et eut un certain nombre d'enfants, dont plusieurs moururent en bas ages.


Il est bientôt 11h15 et bien sûr, même si cette salle est petite, je n'ai pas eu le temps de lire tous les panneaux. Mais il faut partir.
Dans les rues, il y a plus de monde que tout à l'heure...


Nous n'avons plus trop de temps, il faut rentrer à l'appartement mais au  passage j'achète un dernier gâteau à la broche pour le déguster une fois revenu en France.
Une fois à destination, on tape à la porte sur le seuil pour discuter une dernière fois avec Martina avant de prendre nos bagages et partir...
Son accueil fut bien sympathique, et elle semble aussi satisfaite de nous (contrairement aux touristes russes qu'elle n'apprécie pas beaucoup).


On n'a rien oublié? OK c'est bon on y va. Une petite marche vers la gare centrale nous attend, valises en main. Une fois sur place, il faut encore trouver l'arrêt du bus Airport Express et faire la queue derrière les touristes qui comme nous vont prendre leur avion (le bus est presque plein).


14h. Nous voilà à l'aéroport. On dépose nos bagages et on cherche un endroit pour déjeuner, mais il n'y a pas grand chose à part la brasserie que voici. Il me reste 460 kcz: c'est assez pour un coca, une saucisse et un pretzel. L'addition tardera à venir, et on va faire mine de se dresser pour partir afin de mettre la pression au serveur... C'est à dire que l'on voudrait dépenser nos dernières couronnes au magasin de souvenirs d'à côté avant de prendre notre avion!



On finira finalement par (presque) nous débarrasser de toute notre monnaie...
Et nous voilà maintenant dans l'avion qui nous ramène en France, et qui survole des paysages tout blancs de neige.


Ce fut un voyage... glacé mais plein de découvertes. Prague est une très belle ville, très photogénique...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------