mercredi 9 septembre 2020

Bratislava - Jour 2 - Partie 3 - Nocturne

 Après avoir fait une dernière fois le tour de l'enceinte du château, nous entamons notre descente vers la vieille ville et le début de notre soirée...


Pour l'instant, nous n'avons vraiment rien de prévu... on va donc juste se balader au hasard.


Le centre de Bratislava est vraiment assez petit et apparemment nous en avons déjà parcouru tous les recoins... ou peut être pas?


En tout cas la cathédrale Saint Martin on la connait: nous sommes déjà passés et repassés devant plein de fois... Mais je n'ai toujours pas réussi à prendre en photo la couronne dorée qui se trouve à son sommet. Voilà qui est fait!


Nous voici de retour sur la place Hviezdoslavovo (je m'y ferais jamais à ce nom) où les artisans sont tous en train de fermer boutique. C'est la fin du weekend et les visiteurs viennois sont rentrés dans leur pays...


Il reste quand même quelques stands ouverts, notamment celui qui vend des petites statuettes en forme de chouette qui semblent séduire Pierre-André. Je le pousse un peu pour qu'il demande le prix et surprise! L'artisan en question parle français.
Les chouettes ne sont pas chères du tout et PAB en profite pour en acheter deux. 
Mais on oublie de demander au gars où il a appris notre langue...


Moi j'ai un coup de barre, je boirais bien un café... ou une glace? Les glaciers du coin sont tous fermés mais je me rappelle que le café Mayer faisait des coupe glacées. Nous retournons donc à notre café slovaque préféré...
Fred (qui n'avait pas faim) prend une énorme coupe à la framboise. Moi je suis le mouvement en choisissant une coupe parfum noisette.
Non mais c'est déjà 18 heures... on aura encore faim pour le dîner?


Le festival de chants et danses folkloriques est lui aussi en train de se terminer et nous voyons passer les dernières troupes de danseurs qui rentrent à la maison...
Les touristes étant presque tous partis, nous avons toute la vieille ville pour nous tous seuls.
On commence par entrer dans la cour de l'hôtel de ville qui se révèle être charmante, avec ses corniches fleuries...


En sortant de l'autre côté on arrive sur une nouvelle place que nous n'avions jamais visitée. Ce grand bâtiment baroque c'est le palais primatial. Il parait que l'intérieur est superbe.


Nous nous mettons à la recherche d'un restaurant... Le Flagship est définitivement fermé. Le Zamocka Pivovar (conseillé par mon guide) est également clos. 
A défaut d'autres idées, on se dirige un peu au hasard parmi les rues vides du centre ville. 


Pierre-André fait la collection des pièces européennes, et pour la Slovaquie il les a maintenant presque toutes. Il ne lui reste plus qu'une pièce à récupérer: celle de 20 centimes sur laquelle figure le château de Bratislava.


La nuit tombe peu à peu sur la ville, et les bâtiments historiques s'illuminent...


Le restaurant que nous trouverons finalement a une déco un peu difficile à appréhender: photos de New York, hiboux et plein de peluches dans la salle du fond. Nous sommes les seuls clients. Dimanche soir...
Le serveur fait un peu la gueule mais il est efficace, et la nourriture n'est pas si mal: magret de canard sauce au poivre et oranges pour moi.


Une fois à l'extérieur, on est bien décidés maintenant à tenter de retourner au sommet de la tour UFO du pont SNP, de l'autre côté du Danube. 



Ce soir les projecteurs de la tour sont en vert... ça correspond à quel temps pour la météo de demain déjà?


Ce soir la tour est ouverte et les ascenseurs fonctionnent. Les pieds de la tour n'étant pas verticaux, et bien l'ascenseur aussi gravit les étages en diagonale... comme pour la tour Eiffel.
Nous voilà donc tout en haut, à l'air libre sur la plateforme...


C'est bien agréable car il n'y a pas de vent, et nous sommes les seuls visiteurs mis à part un jeune gars qui s’assoit sur le bord les pieds dans le vide et une cigarette à la main. Pendant 2 secondes on a pensé à une tentative de suicide... mais non.


Il fait nuit noire et on a une superbe vue sur la ville illuminée. D'un côté le quartier urbain de Petrsalka s'étale sous nos pieds, avec au fond le clignotement des éoliennes...


De l'autre c'est la silhouette blanche du château qui resplendit dans la nuit...


En zoomant encore un peu, on peut à nouveau apercevoir la colonne du mémorial de Slavin, elle aussi allumée par les projecteurs...



... et puis bien sûr la cathédrale Saint Martin, qui supporte tant bien que mal le bruit des voitures de l'autoroute à ses pieds...


Sur les rampes de la terrasse où nous sommes, des affiches permettent de donner quelques noms sur ce qui nous entoure. Il y a aussi un comparatif des hauteurs des différentes tour connues à travers le monde. Il y a bien la tour Eiffel... mais pas la tour de Tokyo.


Il est temps pour nous de redescendre de notre perchoir et de rentrer dans notre logis, de l'autre côté du fleuve...


Les rues de Bratislava sont vides, comme si toute la ville était endormis.
Silence... ne réveillons personne.


Pour franchir la route, nous devons passer par le tunnel souterrain, où des artistes de rues ont représenté quelques monuments de la ville... sympa. 


On en profite pour aller voir à la gare routière les horaires de notre bus de demain. 
Bin va falloir se lever tôt... très tôt!

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Aucun commentaire:

Publier un commentaire