Music in the sky

samedi 6 février 2016

Copenhague - Jour 1 - Partie 3 - Tout en haut

Il est presque 18h et on peut dire que notre journée est déjà bien remplie... On a encore quelques 2-3 trucs à visiter avant le coucher du soleil (qui a lieu tard ici en été), mais on va y aller doucement... On va se balader un peu. Et oui, parce que depuis ce matin je cours: pour ne pas être en retard à la visite guidée de Mike, pour déjeuner sur le pouce afin d'être au musée pas trop tard, et pour visiter la Glyptotek en 1h30 ...
Alors coool....


Bin quoi la mouette? T'as jamais vu un français?
Je repasse place de l'hôtel de ville... saviez vous que se trouve ici le kilomètre 0, d'où partent toutes les routes du pays? Je passe à l'office de tourisme pour prendre quelques infos... J'aimerais bien le visiter cet hôtel de ville à l'architecture extérieure déjà particulière... j'essaierais de trouver le temps avant la fin du séjour.


Je vais où les pieds veulent bien me mener, en essayant de repérer les centres d'intérêt sur mon guide. Mais je ne les trouve pas tous: cette salle de spectacle par exemple. Il y a aussi un cinéma plus loin. Ça semble être l'endroit où sortent les Copenhaguois le soir...


 Me voilà maintenant dans un endroit référencé dans mon guide: Stroget. C'est la principale rue commerçante de la ville. Ce serait l'une des plus longues rues piétonnes d'Europe(1.1 km), et aussi la plus ancienne (1962). Dans la journée, il y aurait tellement de piétons que les vélos y sont interdits. Pour l'instant je dirais que ça va, ce n'est pas encore la grande foule, non?


Pour ce qui est des magasins, ce ne sont pas les grands magasins de luxe des Champs Elysées. Il y a des magasins plus accessibles au commun des mortels...
Moi ce qui m'attire c'est le magasin Lego... et oui! La fierté nationale! Le petit jouet créé en 1958 par Ole Kirk Christiansen et devenu le jouet préféré de père en fils partout dans le monde.
Y'en a qui rapporteront comme souvenir de Copenhague une boule à neige avec la petite sirène dedans... bin moi excusez moi mais ce sera un Lego!


En bifurquant sur la gauche dans l'une des places qui jalonnent Stroget, nous allons dans la rue de Norregade puis entrons dans le quartier latin (Latinerkvarteret), qui comme à Paris est le quartier de l'université et du savoir... depuis des siècles.


Je reconnais les rues que nous avions parcouru ce matin à bicyclette. Et j'en découvre d'autres parce que c'est vrai à pied on a vraiment plus le temps de s'imprégner de l'ambiance des lieux...


Voilà poindre au dessus des toits la cause de notre bifurcation: la tour de Rundetarn. Elle est ouverte jusqu'à 20h. Et si on montait... tout en haut?


Au départ, cette tour de 35m a été construite en 1637 pour pouvoir accéder à la bibliothèque de l'université, qui se trouvait à l'étage du grand bâtiment attenant. Afin de pouvoir monter et descendre les livres à dos de mulet, il n'y a pas d'escalier à l'intérieur mais une pente en colimaçon, assez large pour que les charrettes puissent se croiser. C'est la première fois que je vois ça...


On transportait également sur ces charrettes des instruments de mesure astronomique afin d'observer le ciel depuis le haut de la tour. Et par le petit passage que vous voyez ci dessus, on peut accéder au centre de la tour au dessous duquel se trouve le point 0 du Danemark, que le savant Thomas Bugge aurait utilisé pour faire la cartographie détaillée du pays en 1760. Il parait que ce savant aurait passé une grand partie de sa vie en France...


Nous voilà en haut...et on peut  dire que ça valait le coup! Tout autour de nous s'étale toute la ville... Je repère les bâtiments que nous avons déjà vus: l'horloge de l'hôtel de ville, et derrière les manèges du parc d'attraction du Tivoli qui émergent des toits...


Et de l'autre coté, le port et la mer au loin. Vous voyez les éoliennes? Notre guide du matin nous racontait que grâce au vent le pays était énergétiquement indépendant, et qu'ils exportaient même leur énergie éolienne aux pays alentours...


Je peux vraimuent faire l'inventaire de mes visites futures de la ville depuis le haut de Rundetarn: je vois le dôme de l'église qui se trouve en face du palais royal, et les 3 lézards entrelacés de la tour du Borsen. Et voilà la flèche du palais du Parlement, et derrière la tour en spirale de l'église Vor Frelsers, en haut de laquelle je compte bien monter!


Le soleil fait quelques apparitions à travers les nuages...
Je prends photo sur photo avant de me décider enfin à redescendre.
...et à continuer mes flâneries... Nous revoilà sur la même place que ce matin, avec son arbre et ses restaurants.
La chanson préférée des chanteurs de rue ici ça semble être "Les feuilles mortes se ramassent à la pelle"...


Tintin, Le secret de la Licorne... comment ça se dit en danois? La réponse en image:


"Enhjorningen Hemmelighed "... on dirait un des fameux gros mots du capitaine Haddock. Dans le même style, il y a aussi Lanfeust de Troy, une bédé française plus récente... si le magasin avait été ouvert, je l'aurait peut être achetée...
Nous revoilà sur Stroget, où on peut assister à la performance d'un artiste de rues. Quand à moi, je vais boire un Chaï Latte dans une des pâtisseries du coin...


En passant à coté de l'église qui jouxte la Stroget, je vois un gars qui sniffe une ligne de coke... bon ça casse un peu le tableau. A la porte de l'église, il y a des petites lanternes qui mènent vers l'entrée. Il doit y avoir un évènement exceptionnel. On entre?
L'ambiance à l'intérieur est particulière. L'architecture est sobre mais c'est plutôt joli. Pas grand monde. Des gens sont assis par terre au bord de l'autel. c'est une chorale qui se met à chanter un très beau cantique. Puis l'une des chanteuses vient déclarer quelque chose au micro (que je ne comprends pas bien sûr) et ça semble fini.
C'est le genre de choses imprévues qui se passent quand on se balade le nez en l'air...


21h et il fait encore jour. Je ne sais pas pourquoi je n'ai toujours pas faim, alors je décide d'en rester à mon programme de la journée, et cette journée elle doit se terminer par... le Tivoli!


Ce parc d'attraction construit en plein centre de la ville (à côté de l'hôtel de ville!) est l'un des plus ancien parc d'attraction du monde. L'idée vint à un jeune lieutenant de l'armée danoise, Georg Carstensen, d'utiliser les anciens remparts de la ville pour installer ce parc. Il convainquit le roi, et le parc fut inauguré le 15 Août 1843. Ce fut très vite un succès, et aujourd'hui il accueille 4.5 millions de visiteurs par an.
Ce qui fait son identité, c'est l'attention apportée aux décors: il est plein de paysages, de jardins, de lacs et de fontaines... vous allez voir ça!



On dit que le Tivoli aurait fortement influencé Walt Disney quand il cherchait à faire son propre parc. Après l'avoir visité, ça ne fait aucun doute il y a un lien de parenté. Là aussi on paie une entrée, mais il y a 2 moyens d'utiliser les manèges: soit en les payant individuellement (via des bornes où on peut acheter des tickets), soit en achetant un pass pour toute la soirée.


Nous sommes accueillis par les roucoulements des paons, et on va donc commencer à se balader un peu, avant de ranger l'appareil et de faire quelques tours en l'air (héhé)...
Il y a beaucoup de monde ce soir car il y a un concert d'un groupe (danois?) sur la scène en plein air. Apparemment un groupe très connu étant donné la foule...


C'est vrai que c'est très bien fait, avec des lampions, des vieilles rues reconstituées, une partie dédiée à la chine avec une vraie pagode, etc...


Le théâtre de pantomime est fermé, toutes les séances de la journée ont eu lieu. Tant pis!
J'entreprends un tour de photo du parc: les pelouses décorées, la rue du vieux village avec ses petits stands de tir. Les montagnes russes, qui se passent en partie à l'intérieur, datent de 1863, et font vraiment penser à un manège de chez Disney...


 La partie asiatique est très bien réussie, avec son dragon et ses lampions, et puis sa pagode. Oh et puis bien sûr le daemon et ses loopings au milieu! 


Derrière il y a le monde du Sahara avec ses tapis volants, les avions, et ce fameux manège qui vous emmène tout en haut et puis .... il vous lâche d'un coup! La vue d'en haut doit être sympa et puis... il vous lâche d'un coup! OK je réserve ma place pour tout à l'heure et puis... il me lâchera d'un coup!


Sur le petit lac, il y a les gondoles et le bateau pirate, et une petite cabane avec une roue à aube... C'est plus calme que les manèges mais tout aussi sympa...
Bon! Il est presque 23h et je n'ai toujours pas diné. Il y a pas mal de restaurants dans le coin, dont certains sont de vrais restaurants qui font des spécialités danoises. A cette heure ci, ils commencent à fermer.


De toute façon je n'ai pas beaucoup de temps si je veux pouvoir un peu m'amuser ensuite...
Je trouve un fast food qui fait un genre de burger spécial, au "porc chiffoné" (on va appeler ça comme ça).  Et bin en fait c'est très bon!


Ça y est la nuit est presque là... Les tickets des manèges se prennent à des machines spéciales, et chaque manège se paie à l'entrée avec 1 à 3 ticket selon le manège. Je prends 6 tickets: 3 tickets pour les loopings du Daemonen (youhou!). Puis 2 tickets pour le petit train qui passe devant des automates mimant les scènes des contes d'Andersen.


Bof! Les automates sont des jouets de bois et les explications en anglais un peu confuses... et puis il faut dire que je ne suis pas un grand spécialiste des contes d'Andersen!
Il me reste 1 ticket que je complète en en achetant 3 autres et je cherche l'entrée du prochain manège.
Sauf que... bin le parc est en train de fermer! Zut ! Je vais être obligé de revenir pour dépenser mes tickets restants!
D'un autre côté... être obligé de revenir demain... ça m'embête pas tant que ça (héhé)!
C'est sympa quand même d'avoir un parc d'attraction comme monument dans une ville! Ça nous change des musées et des églises...



Je me dirige vers la sortie... il est temps de rentrer me coucher, après une journée bien fatigante!
Mais il va falloir encore marcher  jusqu'à l'appartement... Pfffff

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hotel de ville:


Balade: 
RundeTarn:

   

Balade:

   

Tivoli: