Music in the sky

samedi 22 novembre 2014

Rome - Jour 3 - Partie 1 - La prière du matin

Je me lève très tôt ce matin... durdur le réveil... On pourra dire que j'aurais optimisé chaque instant de ce voyage. Me voici donc levé aux aurores à 6h30 (même quand je travaille je ne me lève pas aussi tôt) pour aller faire une prière à l'église d'à coté... oui oui vous avez bien lu!


 J'avais en effet remarqué que notre hôtel se trouvait tout proche de la basilique Santa Maria Maggiore, que mon guide indiquait comme une des églises à visiter. La légende raconte que la Vierge serait apparue au pape Libère en 356, lui demandant de construire une église là où la neige tomberait le jour d'après... sauf qu'on était alors en Août! Et contre toute attente la neige tomba en haut de cette colline le lendemain.
De l'extérieur la basilique parait massive est vraiment immense. Elle se dresse sur une place élégante avec en son centre une fontaine et une obélisque romaine. Le style est spécial: de petites fenêtres sur le coté font penser à une maison mais les colonnes de marbre nous invitent à entrer...


De l'intérieur, ça parait vraiment très vaste. Moi ce qui m'impressionne le plus ce sont les sols, avec leur dalles de marbre finement ciselées.


Le plafond est également impressionnant, avec toutes ses dorures et ses dômes. Ça contraste avec les colonnes blanches et les plafonds latéraux très sages. Il y a aussi de belles mosaïques peintes au plafond mais la luminosité du matin ne me permet pas de les photographier correctement.



Il est très tôt mais il y a déjà quelques personnes, et je vois des bonnes sœurs en train de préparer une messe dans l'une des chapelles. Mais c'est pas encore la grande foule. Je remarque les confessionnaux avec au dessus de la porte la langue dans laquelle vous pouvez venir vous faire confesser.
Regardez la statue de marbre représentant le pape Pie IX agenouillé. On n'ose pas faire de bruit de peur de le déranger...


Bon j'ai un peu menti en disant que j'allais faire une prière. J'ai juste profité de la beauté de l'endroit pour faire quelque photos et prendre le calme... car comme vous le verrez le reste de la matinée ne sera pas de tout repos!

Devant la basilique:

 

A l'intérieur:


samedi 15 novembre 2014

Rome - Jour 2 - partie 3 - De l'autre coté du Tibre

La nuit est tombée sur Rome, et j'ai décidé d'aller voir une 'autre' Rome. Fini les églises et les maisons bourgeoise, nous traversons le Tibre pour nous rendre à Trastevere, littéralement 'au delà du Tibre'.


C'est un ancien quartier populaire de la ville, un ancien village devenu lieu touristique. Un peu l'équivalent de ce que peut être Montmartre à Paris.
Et on peut dire que l'accueil est un peu... humide. Car à peine le fleuve traversé la pluie se met à tomber. Je décide tout d'abord d'aller tout en haut, sur le mont Gianicolo. C'est l'une des 7 collines de Rome, et il parait qu'on y a une superbe vue sur toute la ville.
Et bien entendu... en cherchant mon chemin... bin je me perd! Le temps de revenir sur mes pas , de pester sur cette pluie qui tombe comme vache qui pisse, et me voilà à grimper et à m'essoufler sur les pentes qui mènent au sommet.
Mon guide indique plein d'endroits à visiter et à voir sur le chemin. Mais bon d'une part pas facile de prendre des photos en tenant un parapluie, et de l'autre à cette heure les églises sont fermées...
Mais une fois en haut:


A bien y réfléchir, je préfère la vue depuis le jardin de la Villa Medici, mais bon...
La pluie s'est enfin arrêtée, c'est déjà ça!
Et puis j'ai faim. Ça tombe bien, les rues du quartier sont remplies de restaurants, avec ses rabatteurs qui tentent de vous convaincre que le prix assez élevé de leur menu se justifie avec un sourire... 
Bon le restaurant que j'ai choisi ne me dit rien qui vaille: le patron a une tête de voleur et il m'installe dans un coin bien sombre. Et pourtant je me régale: pasta au pesto en primi piatti, saltimbanco en secondi et patates en contornio. Pas de place pour un dessert!


Les rues de ce quartier me font penser aux villages méditerranéens l'été, avec toute son animation estivale... Une succession de petites places et de rues pavées... Il y a aussi des choses à visiter en journée ici, comme l'église Santa Maria in Trastavere, ou la villa Farnesina. Et j'imagine que l'ambiance doit être plus calme...
Bon, allez: prêts pour une nouvelle marche nocturne à travers la ville? Car moi je suis bien déterminé à rentrer à l’hôtel à pied, et il doit bien y avoir... 4km. Faut bien que je digère tout ça!


Rome est une belle ville la nuit. Observez la majesté du monument dédié à Vittorio Emanuele II, et puis juste à coté, la via dei Fori Romani, avec au fond le Colosseo...


... et sur la gauche le Forum de Trajan...



J'aime vraiment me balader dans une ville la nuit, c'est plus beau, c'est plus calme... Je devrais faire ça plus souvent à Paris!

Trastevere:
 

Mont Gianicolo:

 

Trastevere:

 

Balade nocturne:
 

Via dei Fori Romani:


Photo du mois de Novembre: Voir la vie en rose

Le thème de ce mois ci est: "Voir la vie en rose " proposé par Arwen
Alors voilà :

Laaapin! Laaaaaaaaaapin!



Une photo prise à Hiroshima avec des lapins roses un peu... inquiétants. Je pense qu'il y avait des travaux sur le trottoir et que ces barrières étaient là pour protéger et diriger les passants. Les japonais aiment bien rendre les choses 'kawaï' (c'est à dire mignon).
Mais des lapins roses ils y sont quand même allé un peu fort...

A suivre sur les blogs des autres participants:

Josiane, Milla la galerie, Lavandine83, Thalie, Ava, Eva INside-EXpat, Anne, magda627, Lavandine, Lyonelk, KK-huète En Bretannie, François le Niçois, Pilisi, Frédéric, Woocares, Ann, Chloé, Alban, Les Filles du Web, Agathe, Cara, Calamonique, Akaieric, Isa ToutSimplement, Guillaume, Agrippine, Christophe, Renepaulhenry, Blogoth67, La Nantaise à Paris, Morgane Byloos Photography, Tataflo, Memories from anywhere, Eurydice, princesse Emalia, Laurent Nicolas, Vanilla, Blue Edel, Philae, Maria Graphia, Destination Montréal, Marmotte, Céline in Paris, Champagne, Estelle, Photo Tuto, Arwen, Sailortoshyo, MissCarole, Isaquarel, Mamysoren, hibiscus, Mahlyn, A'icha, La Dum, Les bonheurs d'Anne & Alex, MauriceMonAmour, Testinaute, Rythme Indigo, Cécile - Une quadra, Giselle 43, BiGBuGS, Brindille, Gilsoub, Fanfan Raccoon, Alice Wonderland, La Fille de l'Air, Xoliv', Louisianne, Cécile Atch'oum, E, Lau* des montagnes, Julia, Nanouk, Luckasetmoi, Tuxana, Marion, Isa de fromSide2Side, Salon de Thé, Yvette la Chouette, Krn, Chat bleu, Autour de Cia, Mimireliton, Bestofava, Dame Skarlette, Cocazzz, El Padawan, Laurie, DelphineF, Marie, Angélique, Alexinparis, Tambour Major, CetO, Nicky, Pixeline, Aude, Agnès, Laulinea, Sandrine, Dr. CaSo, Crearine, Sylvie, Gizeh, Loulou, Cricriyom from Paris, Kenza, Josette, Homeos-tasie

samedi 1 novembre 2014

Rome - jour 2 - partie 2 - Un petit coin de France

Nous étions donc dans ce sympathique restaurant, à déguster ces délicieux antipastis tout en discutant avec les autres participants du voyage. Je sympathise avec Catherine et Christelle, qui travaillent dans la même entreprise que moi bien que nous ne nous sommes jamais croisés. C'est la 10ème fois que Christelle vient à Rome... une amoureuse quoi! C'est vrai que c'est une belle ville...
Et je décide finalement de modifier un peu mon planning et de les accompagner à la Villa Medici. Initialement j'avais prévu d'aller au Musée Altemps... mais bon, j'en ai déjà fait un hier de musée!


Nous voilà donc partis tranquillement sur les routes pentues qui mènent à la Villa Medici. Celle ci se trouve sur les abords du Parc Borghese, sur le mont Pincio, et il faut donc monter les escaliers de la piazza di Spagna pour prendre de la hauteur.
L'académie de France, hébergée à la villa Medici, peut se visiter à certaines heures en compagnie d'un guide... et en français bien entendu.
Mais avant, prenons un petit cappuccino!


La visite guidée est surtout axée sur le jardin et la cour de la maison. Et surtout sur l'histoire de ce domaine. Achetée par le cardinal Ferdinand de Medicis en 1756, elle fut entièrement réaménagée par cet homme, grand amateur d'art et d'architecture. Il fut destiné dés son plus jeune âge à une carrière ecclésiastique, mais il avait d'autres ambitions, et quand son frère François de Toscane mourut (dans d'étranges circonstances d'ailleurs...), il lui succéda et devint Grand duc de Toscane. 


Initialement construite pour accueillir les œuvres d'art de Ferdinand, elle retrouva cette fonction quand elle fut rachetée par Napoléon en 1803, en devenant le siège de l'Académie de France.


Les règles de l'Académie sont originale: elle loge pour une durée déterminée de jeunes artistes qui ont un projet particulier, et qui peuvent pendant un an ou deux "s'exclure" du monde et se concentrer sur leur art, dans l'une des plus belles villes du monde, berceau de la civilisation européenne.
La visite continue avec les jardins et notamment la salle dédiée aux sculptures. Jadis, les artistes utilisaient cet atelier pour s'exercer à la sculpture en s'inspirant des copies de bustes célèbres mis à leur disposition...


Certains artistes ont laissé leur trace dans ce jardin:

Il y a par exemple l'ensemble de statues des Niobides, rassemblés ici par l'artiste Balthus, et qui représentent les 14 enfants de Niobé, terrassés par les flèches car leur mère s'était moqué des Dieux.
Quand aux deux grands pins parasols, ils ont été plantés par Ingres il y a 180 ans, quand il était directeur de l'Académie.


Il y a aussi le superbe cabinet d'étude du Cardinal, dont les murs sont peints avec de multitudes oiseaux perchés sur les branches d'une loggia imaginaire (photos interdites...dommage). La fresque est vraiment superbe et a été restaurée il y a peu par l'une des artistes pensionnaires.
Mais ce qui est encore le plus impressionnant à la villa Medici, c'est la superbe vue que l'on a sur la ville depuis son belvédère. C'est le clou de la visite, et c'est d'ailleurs ici que notre guide nous délivre... après quelque photos.


Il est temps pour moi d'abandonner mes deux compagnes... il faut dire que j'ai encore plein de choses à voir! Il faut que je revienne sur nos pas pour voir plus en détails tout ce que j'ai manqué ce matin. Le problème avec Rome (mais ce n'est pas vraiment un problème), c'est qu'il y a tellement de monuments à voir que l'on ne peut s’empêcher de flâner et de faire marcher sa curiosité. Tenez par exemple cette église là: je n'ai aucune idée de son nom ni de son adresse. Je sais juste qu'elle était sur mon chemin et que j'y suis entré. Et pourtant... à l'intérieur... grandiose...


Je finis par retrouver mon chemin... celui du petit café qui nous avait été conseillé par notre guide Francesca ce matin (le Sant Eustachio). Et c'est vrai que le café est exceptionnel.


Mais revenons aux choses sérieuses: le Panthéon. Parce qu'il faut que je vous explique. C'est comme je le disais tantôt le plus vieux monument de Rome encore debout, construit en 125 par l'empereur Hadrien. Protégé car transformé en église au début du christianisme, même si quelques pillages eurent lieu dans ses ornements. Entre 1870 et 1946, l'endroit fut embelli pour accueillir les tombeaux des rois Emanuele II et Umberto I, ainsi que celui de Raphaël (transporté ici en 1833).


Une prouesse architecturale avec sa coupole de 43m de diamètre, réalisée d'un seul jet de béton sur des caissons de bois, et qui éclaire toute cette unique pièce ronde, et vous oblige à lever les yeux au ciel, et à prendre une photo... et puis c'est tout car l'endroit, mis à part sa forme particulière, est assez dépouillé. C'est ce qui fait son charme...


Voilà c'est fait... Il ne me reste plus qu'à me balader dans les rues du quartier. Mais pas n'importe quel quartier car ici, près de la place Navona, c'est le paradis des glaciers! Il y en a presque un tous les 10 mètres!


Bin on va en profiter qu'est ce que vous en pensez? Je m'installe à l'une des tables de Giollitti, l'une des institutions du quartier (depuis 1900) et commande un Tartufo, une spécialité de la maison. 
C'est à dire que j'ai besoin de forces moi! La journée n'est pas encore terminée!

Sur le chemin de la Villa:

 < < < < <

Villa Medici:

 < < < < < < < < < < < < < < < < < < < <

Atelier de sculptures:

< < < < <

Les Niobides:


< < < < <

La vue du Belvédère:


< < < < <

Rues et églises:


 < < < < < < < < < < < < < <

Panthéon:


< < < < < < <


Café, églises:


< < < < < <

Giolitti:

< < < <