Music in the sky

samedi 24 septembre 2016

Amsterdam - Jour 2 - Partie 1 - Les marches du palais

J'ai pas très bien dormi cette nuit... en fait j'avais mal aux jambes, après avoir fait du vélo hier toute la matinée!
Et donc on a du mal à se lever, d'autant plus que c'est tout mouillé dehors. J'avais espéré mieux comme temps, mais bon finalement après quelques pluies fines qui viennent et qui repartent, je crois que je vais finir par m'habituer et à trouver le temps... presque beau!


Un petit coup de tramway et me voilà à Centraal station, en plein centre ville. Un petit déjeuner pantagruélique, puis je passe à l'office de tourisme pour acheter une Amsterdam City Card de 2 jours. Cette carte permet d'avoir plusieurs réductions sur les musées et sites touristiques de la ville pour 65€.
Ensuite, on suit le flot des touristes qui se rendent vers le Dam, la place royale, en essayant d'éviter les boutiques de souvenirs qui nous font déjà de l’œil.
Bon je finis par acheter une paire de lunettes de stars... ça va peut être faire venir le soleil?


Nous voici donc arrivés à la place du Dam , qui comme nous l'avons vu hier soir, est habitée par une fête foraine en ce moment. On dirait pas comme ça mais cette place est le plus grand espace public d'Amsterdam.


Commençons par faire le tour de la place. Il y a d'abord le monument national, grand pilier de pierre honorant les victimes de la seconde guerre mondiale. Il est gardé par 2 lions qui à ma demande acceptent de prendre fièrement la pose.


Avant d'accueillir le palais royal, le Dam était déjà au centre de la vie des Amstelodamois: c'est là que se rencontraient les marchands venus des quatre coins des terres et des mers pour vendre leurs produits, un lieu public ouvert à tous.


Depuis les bâtiments ont poussé, il y a bien sûr le palais royal, un grand hôtel, un grand magasin et même le musée de cire de madame Tussaud...


Mais on va plutôt s'intéresser à l'immense cathédrale Renaissance Nieuwe Kerk, l'église nouvelle. Construite en 1408, elle n'est "Nouvelle" que parce qu'il y a pas loin une cathédrale plus ancienne, qui s'appelle donc... Oude Kerk, la vieille église. Vous suivez?

On commence par en faire le tour de l'extérieur si vous le voulez bien.
Étonnant: il y a des petites boutiques qui ont été construites directement contre l'église. J'imagine même que le loyer doit permettre aux gérants de la cathédrale de gagner quelques sous...
Ce magasin par exemple: on y vend tous les accessoires pour les adeptes de... Cannabis! Bin oui, on est à Amsterdam...


Il commence à (re)pleuvoir... on va en profiter pour voir comment elle est de l'intérieur, cette Neue Kerk!


L'espace de l'église est grand mais presque vide. Jadis une église catholique, elle a été dépourvue de ses décorations par les protestants qui réquisitionnèrent les lieux en 1578.
Ils ont quand même laissé le grand vitrail.


Il y a aussi la superbe chaire baroque de 1648, toute en bois sculpté, impressionnante de finesse, et qui ne doit pas être évidente à dépoussiérer...


C'est dans Neue Kerk que sont couronnés tous les rois néerlandais, mais la plupart du temps s'y déroulent des concerts et des expositions.


D'ailleurs en ce moment il y a une exposition très intéressante sur les lauréats d'un prix annuel qui récompense les meilleurs photographies journalistiques de l'année. C'est assez diversifié: il y a des photos de la Palestine, du virus Ebola, des boat people de méditerranée... il y a même des photos artistiques ou animalières.


Une partie de l'expo est dédiée à des reportages vidéos, comme celui consacré aux japonais qui 'vivent' dans les Net café, faute de pouvoir se payer un logement...

Bon, le temps a passé et je suis déjà en retard sur mon emploi du temps... Heureusement notre prochaine escale n'est pas très loin d'ici. Il suffit de sortir de La Neue Kerk, de faire 20 mètres, et nous y voilà: le palais royal.
Il fut construit entre 1648 et 1665 alors que la ville était à l'apogée de sa puissance commerciale, et vous allez voir qu'ils y ont mis le paquet niveau décoration.


Déjà le fronton extérieur rend hommage aux océans, grâce auxquels les bateaux Amstelodamois ont pu conquérir le monde: licornes, poissons et dieux des mers s’ébattent joyeusement...
Entrons! Aujourd'hui le Roi n'est pas chez lui, j'ai vérifié en achetant le ticket sur internet. La visite se fait en compagnie d'un audioguide gratuit, ce qui est très sympa, vous ne trouvez pas?



Le plus impressionnant reste la grande salle de marbre, appelée 'Salle des citoyens', dans laquelle on a voulu représenter l'univers, avec le dieu Atlas qui supporte le globe terrestre, et deux grandes mappemondes (représentant le ciel et la terre) dessinées au sol.


De chaque côté de cette grande pièce, des couloirs font le tour de jardins intérieurs et permettent d'accéder aux autres pièces de l'édifice.


A sa construction, le palais servait d’Hôtel de ville: il y avait une cour de justice, une salle où siégeaient les bourgmestres, une salle des mariages, mais aussi une salle où les marchands pouvaient venir faire assurer leurs bateaux. Et on y gérait aussi... les faillites. C'est là qu'on voit que le commerce maritime était au cœur de la vie politique du pays.



Puis en 1808 Napoléon (après avoir envahi la moitié de l'Europe) décida d'en faire un palais pour héberger son frère Louis, qu'il venait de pistonner pour devenir 'Roi de Hollande'. La fonction des salles changea: chambre à coucher, salon, etc...
Et il a fait installer l'électricité!


Quoique non là cet interrupteur doit être un peu plus récent. Certaines pièces ont gardé des traces du passage de Napoléon qui a remplacé tout le mobilier par du mobilier Empire.


Ce tableau accroché au mur est l'occasion d'aborder l'origine du nom d'Amsterdam. C'est en effet le premier document sur lequel le nom de la ville apparaît. "Amstel", c'est le nom du fleuve qui traverse la ville, et "Dam" veut dire "Barrage". Amstelredam, le barrage sur l'Amstel, est devenu avec le temps Amsterdam et a perdu son 're'.


J'ai pris aussi en photo cette horloge... je sais qu'il y a tout une histoire derrière... mais je ne sais plus laquelle!


Voici le bureau du Roi, qui n'est plus vraiment utilisé aujourd'hui puisque le palais royal officiel se trouve à La Haye.


Dans le couloir qui mène à la grande salle, une image est projetée sur une partie du mur restée blanche. Rembrandt avait été embauché pour y peindre un grand tableau mais, au bout de quelques mois le tableau fut enlevé et retourné à l'artiste, qui ne fut même pas payé. Par dépit, il redécoupa sa toile pour la revendre et on n'en connait aujourd'hui qu'un seul fragment qui ne fait que le quart du tableau originel, nommé "La conspiration de Claudius".


Vestige du temps où le palais servait de cour de justice, la salle des condamnations, tout en marbre, est assez impressionnante. Elle est décorée de statues évocatrices, sensées rappeler au futur condamné que non c'est trop tard, désolé mais... tu vas crever! La porte juste derrière donne directement sur la place du Dam où était appliquée la sentence funeste...


Chacune des scènes représentées est en relation avec la justice: le jugement de Salomon avec l'enfant que se disputaient deux mères, puis l'histoire d'un roi perse qui afin de sauver son fil coupable d'être un voleur , accepta de se faire crever les yeux à sa place (car c'était alors la punition des voleurs), puis la scène représentant César condamnant à mort son propre fils coupable de l'avoir trahi.


Notre visite du palais est déjà terminée... plus vite que je ne pensais. Dehors il ne pleut plus et on va donc un petit peu se promener...
Nous voilà dans le quartier de l'Oude Kerk, un très joli quartier où... oups!
Faites attention quand même, car alors que vous marchez tranquillement le nez en l'air, vous seriez surpris de vous trouver nez à nez avec... une jeune fille en string!

Vous voyez la petite rue au fond à droite? C'est là.

Et oui, voici les premières vitrines où s'exhibent les prostituées dans l'attente de leur premier client de la journée... Si vous voyez pas ce que je veux dire j'essaierai de faire quelques photos en cachette plus tard.
En tout cas sur le coup ça m'a fait sursauter... et après on s'habitue... on regarde où on met les pieds puis on passe son chemin...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur le chemin:
 Place du Dam:


 Nieuwe Kerk:


Palais royal:

 Balade: