Music in the sky

samedi 24 janvier 2015

Dobar Den Sofia!

Allez on enchaîne!
Une petite virée au pays du bon yaourt, des iconostases et des roses!
Nous partons pour la Bulgarie. Un voyage un peu particulier par rapport à mes voyages précédents puisque je n'était pas seul : l'une de mes amies, Florence, s'est rajoutée au dernier moment, curieuse de découvrir ce pays un peu méconnu en France. Nous étions donc 2 (enfin 3 avec Schmulmul).
Un voyage particulier car il fut également plus long que les autres voyages (8 jours), pont du 8 mai oblige, nous permettant ainsi de visiter d'autres lieux que la simple capitale bulgare.


Et d'ailleurs c'est le monastère de Rila, classé par l'UNESCO et situé en plein cœur des montagnes bulgares, qui a été choisi pour représenter le pays dans le parc mini Europe, à Bruxelles.
On ne le voit pas bien sur la photo, mais c'est un superbe édifice, et vous avez de la chance... on y est allé et vous aurez donc droit à de superbes photos...


Après coup, je pense que c'était une bonne chose que l'on puisse passer un peu plus de temps en dehors de Sofia car je dirais que l'intérêt touristique de la capitale est limité. Et je dirais même qu'il y a plein de choses en Bulgarie qui mériteraient d'être visitées en plus de ce que nous avons fait.
Moi j'ai trouvé le pays très intéressant pour le brassage des cultures que l'on y pouvait voir: une mosquée, une synagogue, et surtout les églises orthodoxes, avec leurs traditions assez différentes de ce que l'on peut voir chez nous.


Pour ce qui est de l'état du pays, mon guide touristique me prévenait qu'il était l'un des plus pauvres d'Europe. C'est vrai qu'il reste pas mal de vieux bâtiments délabrés et que les gens continuent d'y vivre. Et dans les campagnes ou la banlieue on voit les maisons abandonnées, les trottoirs défoncés... mais je dirais que les bulgares semblent vivre avec beaucoup de philosophie dans ce paysage. Ils se distraient, achètent, vont au restaurant... On a senti en discutant avec certains jeunes leur envie d'aller à l'étranger pour y trouver du travail. Et ceci malgré l'aide et le financement du l'Union européenne...

En tout cas, si le tourisme n'y est pas aussi développé qu'en France ou en Italie, il est quand même possible d'y passer un agréable séjour.

  • Dates du voyage: du 1 au 8 Mai 2014 (8 jours) Etant un pays du sud, je m'attendais à moins de pluie. On a eu 2-3 jours de beau temps, mais le reste du temps ce fut nuageux et parfois très pluvieux, ce qui nous a obligé à annuler les excursions en pleine nature, qui se seraient transformées en bain de boue. Avec le recul, je pense qu'y aller en plein hiver peut être également pas mal, car la montagne Vitosha, tout contre Sofia, recèle une véritable station de ski. Quand au monastère de Rila, sous la neige, ça doit être magique.
  • Attention les bulgares ne sont pas encore passés à l'Euro! Ils aimeraient bien mais je crois qu'ils attendent que la crise soit passée... 1BGN = 0.51€. 
  • Pour ce qui est du budget, tout est quand même vraiment moins cher: les bus, les restaurants, le logement, etc... Surtout au restaurant on a tendance à ne pas se priver.
  • Pour y aller: par avion, depuis Paris les vols ne sont pas à des horaires très avantageux. Vol Air France/ Air Bulgaria, 3h de vol à peu près. Il y a un décalage horaire d'1h. Il y a des bus pour aller de l'aéroport au centre ville mais notre auberge de jeunesse nous proposait de venir nous chercher alors...
  • Pour y loger: Parmi les auberges de jeunesse que j'ai pu trouver, une seule se détachait du lot: Canapé Connection. Et c'est vrai que c'était génial! Surtout grâce à l'accueil et les conseils des propriétaires, qui sont une bande de jeunes très ouverts, serviables, qui vous traitent comme si vous étiez des copains de passage. Ça n'a rien à voir avec certaines auberges de jeunesse remplies de chambres où on a l'impression d'être dans une usine... tout ce que je déteste!
Le bâtiment est très petit: il s'agit d'une ancienne maison privée cachée entre quelques immeubles, avec un jardin. Le coin n'est pas des plus charmants mais ils ont su le retaper avec plein de débrouille. Nous avions loué l'une des chambres privée du sous sol, à coté de la cuisine où les hôtes venaient cuire de délicieux gâteaux qui nous étaient offerts au petit déjeuner. Accès à internet gratuit, café et thé aussi, accès à la cuisine et au frigo. Et ils nous ont également aidé à réserver nos tickets de bus et notre hôtel au monastère de Rila, tout en nous déposant en voiture quand c'était sur leur chemin... vraiment très sympas!



  • Pour se déplacer:  Je ne me rappelle pas que l'on ai utilisé le métro, pourtant il y en a un à Sofia. Notre auberge n'était pas très loin du centre ville, pas très grand. Nous avons utilisé les bus pour sortir de la ville (ticket pas très cher, et que tout le monde poinçonne... dés que le képi du contrôleur apparaît à l'horizon). Et par la suite, pour nous rendre dans d'autres villes, nous avons également pris des bus longue distance, le train étant peu usité ici. Par contre trouver les horaires depuis internet ne fut pas facile (notamment pour aller au monastère de Rila): les sites officiels sont en alphabet cyrillique et il y a très peu d'infos sur le net. Là aussi les gens de l'auberge nous ont pas mal aidé...
  •  Pour se préparer: Quasiment aucun guide touristique ne traite que de Sofia, et pas beaucoup ne concernent que la Bulgarie, j'ai finalement trouvé le Petit futé. Il n'y a peut être pas beaucoup de photos, mais il est plein d'infos utiles, que j'ai complétées en cherchant sur le net. 

J'espère ne rien avoir oublié... non sûrement pas!



dimanche 18 janvier 2015

Rome - La conclusion

Aaah Rome! Quelle belle ville! Mon voyage fut court mais intense, plein de découvertes et avec le ciel bleu et le soleil d'Italie (et juste un tout petit peu de pluie). Et même si je ne l'ai pas visitée en liberté comme à mon habitude (puisque c'était un voyage organisé avec mon Comité d'Entreprise), j'ai pu profiter amplement de ces 4 jours, et comme dirait Jules César: "Veni, Vidi... très joli"!

Et je crois que Schmulmul a lui aussi très apprécié... le voilà tout fier de poser devant le Colisée et la fontaine de Trevi!


Comme chantait Daho:
"Week end à Rome
Afin de coincer la bulle dans ta bulle
D'poser mon cœur bancal dans ton bocal,
ton aquarium."
Mais voilà le week end terminé, c'est le moment du bilan:



  • Le programme : 4 jours du 28 Octobre au 1er Novembre 2013
Jour 1: 
             > Visite guidée de la Rome antique: Mont capitolino, marchés de Trajan, vue sur le forum romain 
             > Déjeuner avec vue sur le Colisée
             > Musée Palazzo Massimo alle Terme
             > Parc Borghese et vue sur la ville
             > Musée d'art moderne MAXXI
Jour 2: 
             > Visite guidée du cœur de Rome: Piazza Navona, café St Eustache, Panthéon, Sénat, Fontaine de Trevi
             > Villa Medici (Institut de France)
             > Retour au Panthéon, quartier des glaciers
             > Diner au Trastevere
             > Vue depuis le mont Gianicolo
Jour 3: 
             > Eglise Santa Maria Maggiore
             > Visite guidée du Vatican
             > Mont Capitolino, vue du haut du Monument Emanuele II
Jour 4: 
             > Campo dei fiori
             > Forum romain


  • Ce que j'ai raté:
            > Le Colisée: c'était soit le Colisée soit le forum romain. Mais étant donné la foule qui se pressait pour voir le Colisée, d'autres l'ont visité pour moi.
            > San Clemente: mosaïques et dorures, plusieurs époques se succèdent à l'intérieur de cette église, et même un temple romain en sous sol... 
            > San Giovanni in Laterano: on dit que c'est la rivale de la basilique St Pierre.
            > Le Palazzo Altemps: un autre musée d'histoire antique, même si j'ai déjà fait celui du Palazzo Massimo.
            > Le musée Borghese: et oui, encore un musée. Je l'aurais bien fait mais sans réservation, pas moyen d'y entrer.
            > Musée national des pâtes: sisi ça existe!
            > Trastevere: en fait je n'ai visité le quartier du Trastevere que le soir où tôt le matin, mais il y a plein de choses à y découvrir en journée: les églises Santa Maria et Santa Cecilia, la villa Farnesina, etc...
            > Et puis, des églises des églises des églises... toutes différentes, avec chacune son histoire.
            > Monter en haut de la coupole de la basilique St Pierre, pour avoir une vue sur la ville.. étourdisante!
            > Le castel sant'Angelo
            > Les thermes de Caracalla, qui sont encore bien conservés
            > Cinecitta: une petite excursion dans ce studio de cinéma légendaire (qui se visite), question de changer de décor
            > Et puis... plein d'autres trucs j'ai l'impression... 


  • Glopglop (ce que j'ai le plus aimé):
            > Les glaces tiens! Mmmmm
            > Le fait que l'histoire vous saute aux yeux à chaque coin de rue, par une ruine romaine ou un palais baroque. C'est particulièrement impressionnant avec la fontaine de Trevi qui a été disposée de telle sorte qu'elle surprenne les promeneurs.
            > Les collines: on monte et on descend à Rome, qui est construite sur plusieurs petites collines. Cela donne de sacré perspectives et l'impression de découvrir quelque chose de nouveau dans chaque quartier.
            > Et puis certains quartiers donnent encore l'impression d'être de petits villages, comme du coté de Trastevere, sur l’île Tibere ou derrière le marché Trajan.
            > Et le fait que tous les monuments principaux soient accessibles à pied, même si j'ai utilisé quelquefois le métro pour rentrer à l'hôtel (qui se trouvait à coté de la gare... en haut de la colline).
            > Se balader la nuit d'un monument à l'autre. Sans la foule c'est encore plus magique.
            > Le musée du Palazzo Massimo alle Terme, avec ses histoires. Les marchés de Trajan, la fontaine de Trevi, le panthéon, enfin... tout quoi!
            > Et puis au niveau de la luminosité je sais pas ce qui s'est passé mais pour l'instant je n'ai jamais vu une ville aussi photogénique: regardez par exemple la photo ci dessous, elle a été faite sans trucage.


  • Pas glop (J'ai moyennement aimé):
            > La foule des touristes: c'est vrai que Rome est une ville très visitée, mais autour de la fontaine de Trevi, sur les marches de la place d'Espagne ça devenait un peu too much.  Ça m'a gâché complètement la visite de la chapelle Sixtine, où il a fallu faire la queue 30 minutes avant d'entrer!
            > Comme toute ville touristique, les restaurateurs et les magasins de souvenirs ont tendance à vouloir faire du chiffre, parfois au détriment de la qualité ou de l'amabilité. C'est un peu dommage.
            


Bon voilà pour la capitale italienne! C'est l'une de mes capitales préférées, et je vous la conseille chaleureusement...

Je vais enchaîner sur le récit de la prochaine capitale, car je me suis aperçu que raconter mes week ends en Europe prenait plus de temps que de faire ces week ends. Pensez donc: j'ai commencé ce récit sur Rome en Aout 2014 et j'ai donc mis presque 5 mois à le boucler. Et entre temps, j'ai déjà vu... 5 autres capitales européennes. J'ai donc encore plein de choses à écrire ici... pour les années à venir!

Allez... Ciao a tutti!




samedi 17 janvier 2015

Rome - Jour 4 - Partie 2 - Tous les chemins mènent ici

Avec le Colisée, c'est à mon avis l'un des endroits à ne pas rater à Rome (bon je n'ai pas pu visiter le Colisée, c'était l'un ou l'autre faute de temps) : Le Forum romain.
Ancien centre politique de la Rome antique, on aimerait bien voir tous ces bâtiments encore debout pour se rendre compte combien il pouvait y avoir de temples, forums et bâtiments publics réunis en cet endroit, les uns à côté des autres... comme il y a 3000 ans.


Je prend un guide audio à l'entrée, question de me prendre une bonne tranche d'Histoire dans les oreilles. Tous les chemins mènent à Rome, et le centre de Rome... c'est ici!
On dit que c'est ici que le louve aurait élevé Romulus et Rémus.

Il ne reste pas grand chose du premier bâtiment, juste une fresque qui relate l'enlèvement des Sabines. C'est l'histoire des romains qui manquait cruellement de présence féminine, et qui ont donc eu l'idée d'aller piquer les femmes de leurs voisins, les Sabins. Bon bien entendu les Sabins quand ils ont vu ça ils ont pris les armes et sont allés tout droit taper à la porte des Romains en leur disant "Hé ho! Rendez nous nos meufs sinon..." Et puis tout s'est arrangé autour d'un verre de vin. Après je sais pas comment ils se sont organisé pour se les partager... Rhalala quand les hommes faisaient la guerre pour les femmes! C'était le bon temps!


Il a du s'en passer des choses ici, et les archéologues sont encore en train de faire des fouilles sur le site. Dans ce trou par exemple: les Dieux réclamaient qu'un bien précieux soit jeté dans ce puit afin de calmer leur colère. Un jeune romain s'y jeta et la paix revint. Car oui: rien n'est plus précieux qu'un jeune romain plein de fougue et de courage!


La Curie, où siégeait le Sénat, est l'un des rares bâtiments encore debout. Il a été sauvé car réutilisé en église après la chute de Rome (Là si vous avez bien suivi vous devriez dire "Ah oui! Comme le Panthéon qui est encore aujourd'hui une église.").


A l'intérieur c'est assez sombre. Je pense qu'il y avait peu de fenêtres pour garder un certain secret sur les décisions qui étaient prises ici. La mosaïque de marbre et les statues d'animaux sont vraiment dans un état parfait!


A coté de la Curie, l'arc de Septime Sévère, immense. A l'époque romaine, c'était l'entrée officielle du Forum. Les troupes de l'empereur, de retour de bataille (vainqueurs bien sûr) paradaient en passant sous cette arche, saluaient le Sénat à gauche et la foule à droite, avant de continuer vers tous les autres temples du Forum.


L'arc fut construit en 203 après JC pour commémorer les victoires contres les Parthes. Regardez donc ces scènes de batailles décrites sur les cotés... elles ont plus de 1500 ans.


L'arc de Septime Sévère se trouve tout contre le mont Capitolino, sur lequel est construit l'actuel hôtel de ville. Construit sur les fondations d'un bâtiment bien plus ancien, dont on peut voir les fondations incorporées au bâtiment actuel...


Chaque mètre carré de cette petite vallée (qui fut construite sur des marécages asséchés) semble avoir été utilisé pour construire un nouveau temple. Sur les marches de celui ci par exemple(la basilique Julia), les politiciens pouvaient faire des discours publics et haranguer la foule des citoyens.


Le temple de Vesta est également l'un des bâtiments les mieux conservés. Il contenait la flamme sacrée sur laquelle devaient veiller jour et nuit les 6 prêtresses nommées vestales. Choisies dés leur plus jeune âge pour leur beauté et leur bonne santé, elles devaient rester vierge toute leur vie. En cas de faute, elles étaient... enterrées vivantes! On peut encore voir dans le jardin qui se trouvaient au milieu de leurs appartements les statues des prêtresses, veillant sur un flamme qui s'est éteinte il y a longtemps...


Nous sommes toujours à l'intérieur du domaine du forum, pour apercevoir ce nouveau bâtiment dont il ne reste que les voûtes intérieures... de 35m de hauteur! Il s'agit de la basilique di Massenzio, qui à l'époque était l'une des plus grande construction du Forum... je veux bien le croire!


Nous voici arrivé enfin tout au bout du forum avec l'Arc de Titus, que Domitien a fait construire pour commémorer la victoire de son prédécesseur sur les juifs (en 70 après JC). On peut apercevoir le fameux candélabre à 7 branches, ramené comme butin symbolique. 
De l'arc de Septime Sévère jusqu'à celui de Titus, en passant par la Curie et tous les autres bâtiments, c'est ce qu'on appelle la Via Sacra, sur laquelle défilaient les armées victorieuses, accueillis par la foule des romains venue les acclamer...


Le soleil est haut dans le ciel et il fait bien chaud en ce mois d'Octobre... et le temps passe vite. Il est temps de partir. Je n'irais pas faire un tour sur les ruines du mont Palatin, et encore moins sur le Colisée qui se trouve en face de l'arc de Titus... mais bon faut y aller!


Je suis attendu dans 2h devant l'hôtel par le bus qui nous ramène à l'aéroport. Juste le temps d'acheter une Focacia à la mortadelle et de la déguster en compagnie d'une limonade Chino (à la figue) au soleil dans le parc en face du Colisée. Et au retour, encore un dernier coup d’œil sur le forum, à travers ce panneau explicatif qui montre ce à quoi ressemblaient les lieux au Moyen age...


Bon allez faut pas que je traîne!



Forum:
 

Basilique Aemilia:

 

Curie:

 

Divers:

 

Arc de Septime Sévère:

 

Basilique Julia:

 

Temple de Vesta:

 

Divers:

 

Basilique di Massenzio:

 

Arc de Titus:

 

Vues d'ensemble: