Music in the sky

samedi 22 février 2014

Guten tag Berlin!

Après Vienne, nous n'allons pas changer de langue mais nous rendre un peu plus au nord... une sorte d'Anscluss à l'envers (euh... non mauvaise référence...oubliez ça).
C'est une ville dont j'ai beaucoup entendu parler par l'un de mes collègues de travail, qui s'y rendait régulièrement, et qui adorait cette ville. Une capitale européenne beaucoup marquée par l'Histoire donc, mais qui a su devenir une ville dynamique et moderne... D'un autre coté, pas trop le choix: elle a été presque entièrement détruite par la seconde guerre mondiale!


Dans le parc Mini Europe que j'avais visité à Bruxelles, la capitale allemande était bien entendu représentée par un mini morceau du mur de Berlin, symbole de l'Allemagne divisée...


... et par la porte de Brandebourg, symbole de l'Allemagne réunifiée!


J'ai voulu faire ce voyage en plein été, pensant qu'en Allemagne bien sûr (c'est plus au Nord), il y fait plus froid. Et bien j'ai quand même eu pas mal chaud! C'est un climat continental. Peut être pas aussi chaud qu'en Espagne, mais si j'avais su, j'aurais laissé mes pulls à la maison!

Que voir à Berlin? Plein de choses bien sûr mais comme je l'ai dit l'Histoire avec un grand H a façonné la ville, avec le mur de Berlin dont on aperçoit encore le tracé, avec les derniers bâtiments communistes, avec le musée de la Shoah, mais aussi avec les quelques bâtiments datant de Frédéric le Grand et de la gloire passée de l'empire, ou avec le musée de Pergame, dédié à l'antiquité.


  • Dates du voyage: du 15 au 19 Août 2013 (5 jours). Comme je l'ai dit il faisait plutôt chaud. Le printemps ou l'automne seraient peut être plus cléments.
  • Pour y aller: par avion, le vol dure moins de 2h depuis Paris. Il n'y a pas de décalage horaire. L'aéroport est à 40 minutes du centre par bus. Arrivé à 21h à Berlin le 14 via Air France.
  • Pour se déplacer:  Je n'ai pas eu trop de mal avec le métro, même si il y a plusieurs zone, Berlin étant plutôt grand. Par contre je conseille vraiment le vélo. Je n'ai essayé qu'à la fin du séjour et je l'ai regretté un peu. Tous les hôtels en louent et ils sont très faciles à garer.
  •  Pour se préparer: le guide évasion Berlin de Hachette. Il n'est pas mal et donne bien une idée de la ville. J'ai choisi celui ci car il y a des itinéraires à pied dans chaque quartier. Peut être un peu trop fourni mais utile.
  • Pour y loger: on va rester dans le pas cher avec une auberge de jeunesse. Ne sachant laquelle prendre, je me suis fié à l'avis des utilisateurs de Tripadvisor - site très pratique - pour lesquels il s'agit de la numéro 1 des auberges de jeunesse dans Berlin: le Grand Hostel!


C'est vrai qu'il a l'air grand cet hostel, et sur leur site ils disent bien qu'il a été élu le meilleur d'Allemagne. Mais bon voilà... moi il m'a plutôt déçu!
Tout d'abord les points positifs sont qu'il est vraiment tout neuf et tout propre. Il est maintenu par toute une équipe dynamique super organisée. Tout a été prévu. Deutsche Qualität. Lits impeccables. Un bar si vous voulez prendre un verre. La possibilité de louer des vélos. Un local pour mettre ses bagages. A vendre à l'accueil: gel douche, mousse à raser, souvenirs, etc... En plus le bâtiment ancien est plutôt beau, avec du parquet au sol et tout...
Il y a pourtant plein de petites choses qui m'ont gênées: 
  • Tout d'abord l'emplacement: c'est grand Berlin mais le quartier où se trouve le Grand Hostel  est un peu excentré. Il y a un métro à coté mais c'est surtout un quartier résidentiel avec plein de bâtiments quelconques, et loin du centre ville (à pied). Je me rappelle m'être perdu plusieurs fois en tentant de trouver mon chemin pour rentrer.
  • La première nuit, alors que j'avais réservé dans une chambre de 4, ils m'ont mis dans une chambre de 5, l'hostel étant complet. Du surbooking dans un hôtel? Comment c'est possible? Et par la suite, on a rajouté un lit dans la chambre de 4, toujours du surbooking.
  • La chambre de 5 était coté rue, en face du métro aérien et devant la route... un peu bruyant. 
  • Et puis les meubles dans les chambres sont spartiates: juste une petite table et une chaise pour 4 lits.
  • Les portes des chambres s'ouvrent toutes avec un digicode, qu'il faut retenir. Même si vous vous levez pour aller pisser en pleine nuit, avec le cerveau à moitié endormi. Fausse bonne idée.
  • Le wifi n'était pas gratuit, comme à l'auberge de Vienne ou à celle de Bruxelles. Quelques euros pas plus mais c'est pour le principe quoi... 
  • Les salles de bain et les douches étaient mixtes. Je sais que les allemands sont adeptes du naturisme mais bon...
  • Les douches s'actionnaient non pas par bouton poussoir mais par détecteur de chaleur. Le genre de fausse bonne idée qui fait que l'on se retrouve avec la serviette toute mouillée car on a eu le mauvais réflexe de vouloir s'éponger avant de sortir de la douche. Ça n'a l'air de rien mais ça m'a vraiment énervé ce truc là. Et puis 3 douches seulement pour tout l'étage...
  • Tout ça ne sont que des petits détails mais je ne sais pas... je n'ai pas aimé l'ambiance un peu 'usine à backpacker'. En comparaison avec le Believe it or not hostel de Vienne, où l'ambiance était beaucoup plus sympa. Il y avait des petites fiches avec des bons plans, etc... 
En tout cas voilà. La meilleure auberge de jeunesse d'Allemagne? Mmm je ne crois pas.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire