Music in the sky

dimanche 9 mars 2014

Berlin - Jour 1 - Partie 2 - Sans souci... à la cour du roi!

Nous avions décidé de passer la journée en dehors de Berlin, nous allons continuer à nous en éloigner en prenant le train pour Potsdam. Potsdam, c'est un peu le Versailles de l'Allemagne... la cité des rois!


Au début j'avais envisagé de visiter le château de Charlottenburg, situé à Berlin, mais en fouillant sur internet j'ai lu quelque-part que le Domaine et le château de Sans souci étaient exceptionnels et qu'il ne fallait pas les manquer et je dois bien dire que... c'est tout à fait vrai!
C'est ici que fut construit en 1747 par Frédéric le Grand (le roi philosophe, 1795-1861) le château de Sans souci, dans un immense parc agrémenté de plusieurs palais, chacun dans un style différent, et de plusieurs jardins, tout aussi variés.

Mais bon, avant de se confronter à l'Histoire, prenons des forces en engloutissant une saucisse au curry... Miam!


A partir de la gare, il suffit de tourner à gauche et de traverser le fleuve Havel pour se retrouver en plein centre historique de la ville.


Ancienne ville de garnison, celle ci ne se contente pas d'avoir un château et un parc classés au patrimoine mondial par l'UNESCO. Il y a de larges avenues bordées de maisons anciennes, de vielles rues pavées, des restaurants avec terrasse... Rien qu'une balade en ville est déjà un très agréable moment.
Et de sacrés monuments, comme l'église Saint Nicolas, regardez moi ce gigantesque dôme:


Mais dirigeons nous maintenant vers le parc. Tout d'abord il est immense! Et étant donné le peu d'heures qu'il me reste pour le visiter, je regrette déjà de ne pas y être venu dés le matin. Une demi journée pour Potsdam, c'est un peu court! Une chose que j'aurais du faire également, c'est louer un vélo à la gare. Il y a plusieurs différent palais à Sans souci, disséminés chacun d'un coté du parc, et comme il est très grand, j'aurais gagné du temps et puis... j'en aurais peut être plus profité, sans courir... sans souci!


Commençons par la petite église qui borde le parc, Friedenkirche (l'église de la paix - 1854). De l'extérieur, le petit lac avec des cygnes respire la paix, et l'intérieur, avec ses colonnes romaines et sa mosaïque d'inspiration grecque, est propice à la tranquillité, et paraît tout humble par rapport au faste du palais qui suit.
Le château de Sans souci a été construit par Frédéric Le Grand, dans un style dit rococo frédéricien, et ce qui le caractérise surtout c'est la photo de l'escalier à terrasses ci dessous, avec cette perspective très particulière...


L'intérieur du palais se visite mais je doute d'avoir le temps. On continue donc notre balade parmi les satyres et les bacchantes du jardin. Les monuments et les bâtisses sont nombreux sur notre chemin, et je ne vais pas les décrire tous, il y a l'orangerie avec ses allures de maison romaine antique, la pagode chinoise de la  maison du dragon, le petit château de Charlottenhof dédié à Bacchus le dieu du vin, et puis bien sûr le parc où j'aimerais avoir le temps de me perdre...
Et il y a même... un vrai moulin à vent!


Nous voici arrivés tout au bout du parc, devant le Nouveau Palais (1769). D'après mon guide, s'il n'y en avait qu'un à visiter, ce serait celui là. 300 pièces, 500 sculptures, une galerie toute de marbre vêtue, un théâtre, de quoi impressionner les officiels étrangers venus constater la magnificence du roi. Mais bon voilà... à ma montre il est déjà 17h30 et le palais ferme dans 30 minutes... pas de visite pour moi! Grrrrr...


Il ne me reste plus qu'à me balader à travers le parc et à prendre quelques photos au soleil couchant. C'est quand même agréable... Ce que j'aime surtout, c'est la variété des styles et des paysages, on va de découverte en découverte, comme par exemple ce pavillon de thé, presque entièrement couvert de peinture dorée, avec ses statues très kitsch:


Et parfois on n'a pas l'impression de se trouver dans un parc élaboré par des architectes mais bien en pleine nature, en train de pique niquer au bord d'une rivière:


Enfin bon voilà! Le parc va fermer ses portes, mais je n'ai pas envie de repartir en pleine ville de si tôt. Je vais donc continuer ma balade dans les rues bien agréables du centre historique de Potsdam, et pourquoi pas dîner ici avant de repartir?
Il y a un petit quartier qu'on appelle le quartier hollandais. Afin de faire venir des artisans néerlandais dans sa ville, le roi Frédéric-Guillaume 1er fit construire 134 maisons dans le style batave, ce qui donne à ce pâté de maisons un charme bien particulier.


Et c'est donc à la terrasse d'un des restaurant de cette rue que je vais finir ma soirée (au menu: Pfefferlingen et Spätzle.. vous savez ce que c'est?) , avant de repartir vers la capitale.
Je sais pas vous, mais moi j'ai bien aimé Potsdam, et je regrette vraiment de ne pas y avoir passé plus de temps. Au début de l'article je la comparais à Versailles, mais à bien y réfléchir c'est plus sympa que Versailles. Plus calme, plus surprenant, peut être plus agréable...

N.B.: Premier jour de marche, premières ampoules... mmmh ça promet!

Déjeuner:

Potsdam historique:
 
Parc Sans souci:


Eglise de la paix:


Palais de Sans souci:

 
Parc, orangerie:
 
Maison du dragon:


Nouveau Palais:


Palais de Charlottenhof:

 

Pavillon de thé chinois:

 
Balade en ville:

 

Quartier hollandais:

 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire