Music in the sky

vendredi 11 avril 2014

Berlin - Jour 2 - Partie 3 - Au centre de l'Histoire

Au centre de l'Histoire, car au bout de l'avenue Unter den Linden nous nous trouvons au centre de la ville, et c'est ici que nous pouvons voir deux bâtiments qui sont également au centre de l'Histoire de l'Allemagne: la porte de Brandebourg et le mémorial de l'Holocauste.


Nous voilà sur la Pariser Platz, dans laquelle est érigée la fameuse porte. Du haut de ses 20m, et depuis 1791, la statue du quadrige de Johan Gottfried Schadow en a vu passer des batailles: du défilé victorieux de Napoléon en passant par les horreurs de la guerre jusqu'au fameux mur qui la frôlait de 10 mètres. De l'autre coté de la place, c'est Berlin Ouest et le grand parc de Tiergarten.

Comme on le voit sur la photo, il y a bien sûr beaucoup de touristes, du style vraiment beaucoup... Et puis l'animation qui va avec: des danseurs de hip hop, des mimes et les traditionnelles calèches. En plus, comme je n'ai pas trop de chance, il va y avoir un fête dans les jours qui viennent (pour les futures élections allemandes je crois), et on a installé des estrades et de grandes tentes en plein devant la porte... Tant pis pour la photo!

Je continue mon petit tour de la place, une place prestigieuse quand même: l'ambassade des Etats unis (2008), celle de la France (2002) et celle du Royaume uni (2000). Je rentre dans l'immeuble de la DZ Bank avec son hall à l'architecture bizarre. Quand on voit à quoi ressemblait la place pendant le mur de Berlin, on comprend pourquoi tous les bâtiments actuels sont d'architecture moderne:


Ils ont reconstruit à l'identique l'Hotel Adlon, qui en son temps a accueilli Chaplin, Einstein, Garbo et tant d'autres: on peut entrer dans le hall mais pas de photos. Dommage car c'est un véritable palace, plein de marbre avec un café-restaurant bien agréable.



J'ai faim! Mon guide dit qu'on peut traverser le bâtiment de l'académie des Beaux Arts pour atteindre le mémorial de l'autre coté. Et justement en traversant le large couloir je passe devant le café de l'Académie, qui a l'air d'avoir de très bon gâteaux et des menus sympas... Adjugé vendu! Je déjeunerais devant ce mur plein d'affiches faites par les étudiants. Chacune est différente, et arrive à évoquer des sujets polémiques et d'actualité. Nourriture pour le corps et l'esprit...


Le ventre plein, un café et me voilà devant le mémorial de l'Holocauste. Devant nous, un champ de 2711 stèles de béton de différentes hauteurs, toutes identiques, froides et grises.
On comprend que certains n'apprécient pas cette oeuvre de Peter Eisenmann, en tout cas ce n'est pas le cas des photographes, car la succession de ces blocs de bétons donne une multitude de perspectives intéressantes. Mais interdit de monter dessus, les enfants!


Inauguré en 2005, on peut trouver en sous sol le centre d'information sur la Shoah, pour lequel il faut faire la queue pour entrer. La visite ne prend pas plus d'1h30, mais cela vaut le coup. On peut même prendre un audioguide à l'entrée.


Le but de ce mémorial-musée est de mettre des visages sur l'horreur du massacre des juifs. Par des photos d'époque qui viennent appuyer chaque évènement. Par des portraits et des témoignages choisis au hasard de victimes et de leurs famille, de leurs destins, etc... Il y a même des extraits de lettres écrites dans les camps par les victimes elles même, dernier témoignage de leur existence condamnée.


Que dire sur ce musée un peu particulier? Si ce n'est que comme tout ce qui concerne la Shoah on ressort de là tout bouleversé. Et moi je n'ai pas pu retenir mes larmes devant la lettre de cette petite fille qui écrit à son père: "Je te dis au revoir avant de mourir. Nous aimerions vivre mais ils ne nous laisserons pas et nous allons mourir. J'ai si peur de cette mort, parce que les petits enfants sont jetés vivants dans le précipice."

Bon... la vie continue...


Porte de Brandebourg:
 
Ambassade française:

Deutsche Bank:

 

Académie des beaux arts:

 

Ambassade du Royaume Uni:


Ambassade des Etats unis:

 

Mémorial:

 

Centre d'information sur la Shoah:
 

A nouveau le mémorial:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire