Music in the sky

samedi 1 août 2015

Dublin - Jour 1 - Partie 1 - Retour à l'école

Après avoir passé une nuit pas géniale, et affronté la cohue dans la salle du petit déjeuner, on ne va pas se laisser abattre! Même la pluie qui a déjà commencé à s'abattre sur Dublin ne m'empêchera de débuter cette belle journée de visites... parce que moi... j'ai un parapluie! Et ouais!


Je passe d'abord devant le bâtiment du Custom house, l'ancien poste des douanes, qui est fermé mais bon de toute façon je ne crois pas qu'il y ai grand chose d'exceptionnel à voir si ce n'est son architecture qui date de 1791. Et puis je passe devant cette grande banderole sur l'un des immeubles en bordure du fleuve: l'Irlande est entré dans l'Europe il y a 10 ans déjà... moving forward together, c'est un peu le leitmotiv de mon Projet Europe! Pour l'instant, je n'ai encore visité aucun des 10 autres pays cités.


 Encore quelques minutes sous la pluie et me voici arrivé devant la porte de notre première destination de la journée: Trinity College, l'université de Dublin!

Oui ça peut faire drôle de visiter une université, mais celle ci est l'une des must-see de la ville, surtout à cause de sa vieille bibliothèque (qu'on verra plus tard). Enfin tout d'abord j'avais prévu de réserver une visite guidée du collège: elles sont commentées par des étudiants et elles se terminent par la fameuse bibliothèque. Apparemment je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée étant donné le monde qu'il y a dans l'entrée. Je prends un ticket pour la visite de 10h40, ce qui me laisse un peu de temps pour me balader sur la place de College Green. C'était un ancien lieu de réunion viking, même si maintenant on y trouve surtout des voitures, ainsi qu'une jolie fontaine dédiée au poète et activiste irlandais Thomas Davis.


10h40. La visite de 30 minutes commence, menée par ce jeune étudiant au brushing parfait. Il porte la redingote traditionnelle de Trinity College, que les étudiants doivent mettre lors des cérémonies officielles. Jusque dans les années 70, elle n'était fréquentée que par les protestants mais accueille de nos jours plus de 15000 étudiants. Parmi ses élèves célèbres: Samuel Beckett, Oscar Wilde, Jonathan Swift...


La visite est agrémentée d'anecdotes, notamment celle de ce doyen de l'université dont voici la statue. En 1904, alors qu'il était question d'autoriser pour la première fois les femmes à intégrer l'école, il s'y opposa fermement et dû signer le décret d'autorisation en déclarant quelque-chose comme "Mon cœur s'y oppose mais ma main va signer quand même.". Depuis, les jeunes étudiantes qui réussissent leur diplôme viennent se faire photographier devant sa statue, dans un ultime pied de nez à ce grand misogyne.


Le campus possède tout un tas de bâtiments d'architectures diverses. J'avoue ne pas avoir tout retenu ce que racontait notre jeune guide, peut être à cause de la pluie... J'arrive néanmoins à prendre quelque photos, notamment des 2 superbes chênes de la cour. S'il ne pleuvait pas autant, on s'assierais bien sous ses branches...


Devant la nouvelle bibliothèque, je remarque cette sculpture. J'en ai déjà vu une semblable au Vatican. Il s'agit d'une oeuvre d'Arnaldo Pomodoro représentant le temps. Étonnant comme d'une ville à l'autre on retombe sur les même choses.


La visite se termine au bout de la file d'attente pour accéder à la 'Old Library'. Ce que l'on vient voir ici, c'est d'abord le livre de Kells , qui est exposé au milieu d'une exposition très intéressante avec moultes explications sur l'ouvrage, son époque, ses influences... 


Le livre de Kells est un manuscrit retranscrivant la bible, écrit vers 800 après JC. Il est considéré comme LE chef d'oeuvre des manuscrits du moyen age, conservé pendant des siècles dans l'abbaye de Kells. Les photos du livre sont interdites, mais j'ai trouvé quelques images sur le net (le manuscrit est tombé dans le domaine public). A certains endroits on reconnait des croix et des motifs typiquement celtes, comme dans l'image ci dessus.


On estime que minimum 3 moines ont participé à l'écriture: un moine faisant les dessins, un autre écrivant le texte, et un troisième traçant toutes les majuscules en début de paragraphe, dans un style bien à lui mélangeant dessin et lettre. Ce sont d'ailleurs ces dernières qui surprennent le plus par leur inventivité: de petites figurines, des entrelacements de lignes et de serpents qui soit apparaissent en marge soit enjolivent toute une page. Le plus étonnant c'est de voir qu'en fait c'est tout petit petit... ils ont dû tracer avec une loupe!




La visite se poursuit à l'étage, avec la découverte de la vieille librairie, une immense salle de 64m de long remplie de vieux livres sur deux étages. On aimerait pouvoir monter sur ces échelles pour aller voir ce qu'ils contiennent, ces livres...


Les panneaux sur les côtés racontent l'histoire de Brian Boru, l'un des premiers rois d'Irlande, et combattant des vikings. La légende dit que la grande harpe irlandaise ci dessous lui aurait appartenu. Elle a été retrouvée du côté de Limerick et aurait plus de 500 ans.


Voilà, la visite se termine, il ne nous reste plus qu'à dire goodbye à nos hôtes. Et en plus, dehors la pluie s'est arrêtée!


J'en profite pour continuer de faire le tour du campus, question de flâner un peu... Oui il y a bien des maisons d'étudiants, un stade, et un restaurant universitaire...


Bon allez! Pour moi les études c'était il y a longtemps, et à vrai dire je suis bien content que cela soit terminé tout ça! Je quitte les lieux à la recherche d'un restaurant pour déjeuner.
Mais avant cela, un petit cours de langue gaélique: "Priomhbealach isteach", ça veut dire "Entrée principale". Et bin... je m'en serais pas douté!


Custom house & chemin:

 

Entrée de Trinity College:

 

College green:

 


Visite Trinity College:

 

Old Library:


Balade sur le campus:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire