Music in the sky

samedi 16 janvier 2016

Goddag, København!

Une fois revenu de mon voyage à Madrid en Juin 2014, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour me reposer et j’enchaînais 4 jours plus tard avec la capitale danoise. Au niveau température ce fut un sacré contraste, car si en Espagne on étouffait déjà de chaleur, à Copenhague et bin... il a fallu ressortir sa petite veste (19° maximum)... et son parapluie!


Bon il n'a pas plu tant que ça quand même, il a même fait du soleil! Et j'ai été agréablement surpris par la ville, où tout le monde se balade en vélo et où il règne une atmosphère très calme...


D'ailleurs c'est aussi l'impression que donnaient les bâtiments miniaturisés du parc Mini-Europe de Bruxelles, où le Danemark était représenté par 2 attractions de Copenhague: le magnifique bâtiment renaissance de la Bourse ci-dessus, avec sa tourelle surmontée d'une flèche formée de lézards dont les queues s’entremêlent...


... et puis le vieux quai du quartier de Nyhavn, avec ses maisons colorées. En vrai c'est encore plus impressionnant... et encore plus bondé de touristes!


Copenhague est toute entière construite autour de l'eau. Elle est constituée de plusieurs îles qui sont si proches les unes des autres qu'on a l'impression qu'elle est lézardée de canaux. La ville n'est peut être pas très facile à appréhender, car elle est tout en longueur, et elle semble s'étendre le long d'un fleuve (qui n'en est pas un puisque nous sommes sur des îles). Elle n'a pas toujours beaucoup de charme avec ses immeubles à l'architecture assez mastoc et ses larges avenues, mais il y plein de spécificités assez marrantes dans cette ville vous verrez.

Sisi il y a un peu de ciel bleu dans le coin à droite...
  • Dates du voyage: du 19 au 23 Juin 2014 (4 jours): Même si il n'a pas fait toujours très beau, je pense que c'est une bonne saison pour aller là bas car les journées dans les pays nordiques sont très longs en été. 
  • Budget: Ils ne sont pas encore passés à l'Euro les bougres... Il va donc falloir acheter des couronnes danoises. Les prix ne me semblaient pas excessifs mais quand même un peu plus chers qu'en France. 
  • Pour y aller: Air Norwegian (je ne savais pas que ça existait)! 156€.  Un peu plus de 2h de vol. J'avais réussi à trouver un vol qui arrive à 23h30 là bas et pour le retour c'était à 19h. L'aéroport est accessible en train régional.
  • Pour se déplacer: Il n'y a pas de métro donc j'ai utilisé les bus. Comme il n'y en pas vraiment souvent, j'ai quand même beaucoup marché... 
  • Pour y loger: Première expérience avec AirBnb. Je me rappelle avoir beaucoup galéré pour trouver un logeur car plusieurs m'avaient décommandés. Mon B&B n'était donc pas mon premier choix, et n'était pas tout à fait central, à 45 minutes à pied du centre. Mais j'ai quand même apprécié. C'était un petit appartement dans l'immeuble ci-dessous.


La chambre était simple, avec deux lits pour moi tout seul et un mobilier tout à fait... nordique. Je n'ai pas vu beaucoup mon hôte en fait car il est parti en week end voir sa famille et m'a laissé donc l'appart à moi tout seul.


Pour le petit déjeuner j'ai eu accès à la cuisine. Souvent j'achetais des viennoiseries la veille et je me faisais du thé. Bon y'avait pas grand chose dans le quartier qui était plutôt un quartier d'habitations.


La salle de bain peut être n'était pas très pratique. Elle était surélevée et je me rappelle qu'il n'y avait pas de bac à douche. Il fallait enlever toutes ses affaires du milieu pour ne pas tout mouiller lors de la douche. C'était aussi un petit appartement car il n'y avait pas de salon par exemple.
C'est souvent ce genre d'appartement que l'on a quand on loue avec AirBnb: des particuliers qui n'ont pas forcément beaucoup de place et ont juste adapté leur logement pour se faire un peu d'argent. Mais finalement c'est pas si mal: ça me rappelle mon petit chez-moi à Paris! Et souvent les hôtes compensent avec leurs conseils et leurs délicates attentions, en vous demandant ce que vous avez pensé de leur ville, etc...


Allez! Il est temps de le commencer ce voyage au pays de la petite sirène et des contes d'Andersen!
Mais malheureusement ça ne commence pas très bien: Tout d'abord parce que les grèves de la SNCF ne sont pas encore terminées, et que je dois me faire 1h de trajet dans un wagon bondé. Néanmoins le vol se passe bien, avec vue sur les nuages...
A l'aéroport de Copenhague on voit bien qu'il a plu, et comme prévu étant donné l'heure tardive je m'en vais prendre un taxi.
C'est marrant ça: il y a une file pour les taxis qui vont au Danemark et une autre pour les taxis qui vont en Suède! Je vais essayer de ne pas me tromper. A cette heure ci (presque minuit), mon chauffeur n'hésite pas à pousser sa Mercedes à 150 sur l'autoroute!


 Après s'en est suivi un petit peu de confusion: je trouve l'immeuble d'Esben, et je sonne et resonne sur l'interphone... aucune réponse. Au bout de 5 minutes je commence un peu à paniquer: moi, tout seul avec ma valise, en plein milieu de la nuit, dans un quartier inconnu... Maman!
Je pars à la recherche d'une cabine téléphonique, question de lui passer un appel(peut être que l'interphone ne marche pas?). Mais bon... ça n'existe plus ce genre de truc.
Donc me revoilà de retour au pied de l'immeuble, prêt à réveiller les voisins s'il le faut. Et au bout de quelques nouveaux essais, Esben finit enfin par m'ouvrir...
Je ne sais pas ce qui s'est passé... je n'ai pas demandé... je suis resté calme... mais sur le coup ça m'a un peu énervé.
Je pense qu'en fait Esben n'était pas chez lui et qu'il a dû rentrer pendant que j'étais à la recherche d'une cabine. Et comme je lui avais donné rendez vous vers minuit trente il ne m'a pas ouvert avant.

Enfin bon: voilà mon lit douillet qui m'appelle...
Bonne nuit!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire