Music in the sky

samedi 5 mars 2016

Copenhague - Jour 2 - Partie 3 - La petite sirène

Avant de continuer nos pérégrinations, nous allons faire si vous le voulez bien un petite pause. Pas de photos, juste un petit cafe latte dégusté assis sur le bord du quai, les pieds au dessus de l'eau. De quoi sécher un peu et réfléchir à ce que nous allons faire maintenant...


Vous me connaissez cette pause ne sera que de courte durée, et la suite va bien sûr rimer avec de la marche de la marche de la marche. Le nez en l'air et l'appareil photo au bout des doigts...
Je longe le bord de mer en direction du Diamant Noir. C'est le nom qui a été donné à ce bâtiment construit en 1999 et dont les murs tout noir sont en granit du Zimbabwe. Il abrite en son écrin les 220 000 ouvrages de la bibliothèque royale. On y entre?


Il est presque 19h mais la bibliothèque est ouverte jusqu'à 20h. De quoi lire quelques ouvrages... enfin non: ne sachant pas vraiment lire le danois je vais me contenter de monter sur la passerelle pour prendre quelques photos. Marrant cet escalator! Il nous mène où?


Après une passerelle, nous changeons de bâtiment... et de style! Nous voilà dans l'ancienne bibliothèque royale, de laquelle le diamant noir n'est qu'une extension. Boiseries et étagères poussiéreuses, et bien sûr le silence qui va avec... Quelques étudiants travaillent attablés dans un coin, mais la plupart profitent du wifi gratuit pour surfer je ne sais quelle vague...


Quittons ces lieux pour reprendre notre balade. Il y a devant la bibliothèque un très joli jardin bien agréable. Le soleil arrive par moment à traverser les nuages pour éclairer l'horizon, et vous allez voir que cela va donner une superbe lumière à la fin de cette journée...


De l'autre côté du jardin, il y a le palais du gouvernement, Christiansborg Slot. C'est marrant: le fait d'avoir déjà fait le tour de la ville en balade guidée avec Mike's bike ça me donne l'impression de me répéter. J'entre à nouveau donc dans cette enceinte où il y a également des écuries, ce qui explique le terrain de sable en plein milieu de la place.


A cette heure-ci on ne peut plus visiter les salles d'apparat, avec la salle des chevaliers et ses tapisseries commandées en 2000 à la manufacture des Gobelins, en l'honneur de l'anniversaire de la reine. On ne peut pas visiter non plus les ruines du mur blanc de l'ancien château, ni la tour bleue, et encore moins la chapelle où ont lieu les baptêmes, mariages et funérailles de la famille royale.
Par contre levez la tête... il y a quelque-chose que l'on peut visiter.


Je crois que c'était l'un des conseils de Mike: prendre l'ascenseur pour monter en haut de la tour prendre des photos de la ville. On a déjà fait ça depuis la Rundetarn la veille. On va voir si on a une plus belle vue d'ici...
Et d'ailleurs, on l'aperçoit d'ici, la Rundetarn: on peut même voir les touristes qui, comme moi la veille, ont gravi la pente qui mène tout en haut:


Et au loin, la mer paraît encore plus proche, avec ses champs d'éoliennes...


Une fois descendu la visite continue, c'est vrai que j'ai l'impression de passer encore et encore devant les même bâtiments, mais à chaque fois sur un moyen de locomotion différent. La première fois en vélo, la deuxième en bateau, mais je dois avouer que je préfère aller tranquillement à pied, à mon rythme, et prendre des photos comme je l'entends.
Voilà le Børsen par exemple:


Est ce que je vous ai dit qu'il s'agissait de l'ancienne bourse? De style Renaissance hollandaise, elle a abrité les institutions financières danoises jusqu'en 1974. Elle a plus de 200 ans d'existence et la flèche de sa tour, où s'entrelacent les queux de 4 dragons, s'élève à 56 mètres.


Nous sommes également déjà passés par Amalienborg, le château où réside la famille royale durant l'hiver. Il s'agit en fait de 4 palais, qui datent de 1794 et entourent la place centrale: celui où réside la reine, celui où réside son fils Frédéric, puis un palais réservé aux hôtes de marque, et le dernier servant de musée et où ont été reconstitués les cabinets de travail des anciens rois danois.
Quand nous étions passés en vélo nous avions assistés à la cérémonie de relève de la garde. Ça mettait un peu d'ambiance mais là la place est vide, et notre pauvre soldat a l'air de bien s'ennuyer...

mmmmffff!

Au centre de la place il y a la statue équestre de Frédéric V, dont on dit qu'elle aurait mis plus de 20 ans à être sculptée par le français François Saly. Il parait qu'elle couta une fortune, tout comme la Marmokiren (l'église de marbre), édifiée en 1740 pour les 300 ans de la dynastie des Oldenbourg. Faire venir le marbre de Norvège couta si cher que l'on dut interrompre les travaux pour trouver du marbre moins onéreux.


Retour sur les bords de l'estuaire, avec l'opéra en face et une agréable promenade aménagée... Il n'y a pas grand monde ce soir... Où sont passés les touristes?


Moi même je commence à fatiguer, et j'ai même un peu mal aux pieds. J'ai quand même pas mal marché depuis ce matin...


Mais je veux aller jusqu'au bout de ma balade, car sinon on ne verra pas la petite sirène et il faudra que je trouve un autre titre à cet article.
Tout d'abord il y a quelques bateaux de guerre, et puis au bout de superbes jardins que nous avions déjà traversé en vélo.


Toujours personne... Nous serons donc en tête à tête avec la petite sirène... den lille Havfrue. Elle a l'air bien mélancolique toute seule sur son rocher, à regarder au loin.
Et avec le soleil couchant, l'horizon s'enflamme d'une luminosité irréelle...




"Quand vous aurez vos quinze ans, dit la grand- mère, vous aurez la permission de monter à la surface, de vous asseoir au clair de lune sur les rochers et de voir passer les grands vaisseaux qui naviguent et vous verrez les forêts et les villes, vous verrez !"
Comme dans le conte d'Andersen, la (toute petite) statue d'1m25 regarde le monde et le port de Copenhague. Déposée ici par le sculpteur Edvard Eriksen en 1913, elle n'a pas tardé à devenir l'emblème de la ville... et le souffre douleur de quelque vandales qui la décapitèrent, la peignèrent, la déguisèrent, la dynamitèrent, etc...
Comment tu veux ne pas être triste après ça?
Moi je serais elle je retournerais direct au fond des océans pour ne plus voir tous ces imbéciles!


Je reste un moment à observer le soleil couchant...
Trop crevé pour chercher un restaurant, je pense que je vais rentrer et m'acheter un truc en passant. J'ai donc un peu de temps pour visiter le Kastelet, cette enclave qui renferme une garnison militaire et qui se trouve sur le chemin.


Les casernes aux murs rouge sang de bœuf (datant de 1663) sont très bien conservées et le tout est entouré de douves. Entre 2 joggeurs on croise des soldats qui font leur ronde de garde. Le lieu est donc encore habité par des soldats. L'enceinte renferme même une vieille église et son propre moulin à vent. D'après les affiches informatives, ils font souvent des démonstrations en public ici...

Je sors par le portail principal et cherche sur mon plan si il y a un arrêt de bus pas loin. Une station de métro fera l'affaire, mais il faut marcher un peu.
Sur le chemin, je passe devant de grands immeubles dans un style ancien très classe. Et puis, au détour d'une avenue, un large quartier de petites maisons ouvrières aux murs oranges. Il a l'air de faire bon vivre ici, avec le vélo garé devant l'entrée. Certaines maisons ont des coins à angles très obtus, difficile à meubler je pense mais très typique.


Voilà ma station de métro: Norreport. Et il y a un mini market pour acheter un hot dog et quelques viennoiseries pour le petit déj de demain.
Encore quelques stations et me voilà rentré pour un repos bien mérité. Je suis complètement Kaput! Dehors il y a du bruit et j'entends des feux d'artifice. Le Danemark jouait à la coupe du monde ce soir, je parie qu'il doit y avoir plein de gens dans les rues... mais ce sera sans moi!
Moi je m'endors en pensant à la petite sirène sur son  rocher... bonne nuit Ariel, à demain!




-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Diamant noir:  
 
Palais du parlement:
 
Borsen:
 

Amalien borg:
 

Promenade sur le port:

   
La petite sirène:
 
   
Kastelet:

   

Quartier ouvrier:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire