Music in the sky

lundi 17 juillet 2017

Helsinki - Jour 1 - Partie 2 - Un air de fête nationale

On s'y remet!
Nous voilà de retour à Helsinki, et je viens donc de déjeuner dans un restaurant typiquement finlandais... un restaurant chinois mais... finlandais.
La suite de la journée va se passer un peu en dehors de la ville, et il va donc falloir que je prenne le bus 24, qui se trouve pas loin d'ici...


Non, ça c'est le tramway. Le bus 24 je ne l'ai pas pris en photo
Enfin, sur le plan il se trouve pas loin d'ici mais en vérité je vais devoir marcher un certain moment.
Je croise un type qui installe des drapeaux finlandais à tous les coins de rue et un autre couple dans une vieille voiture et le gars me fait 'Hei!' (salut en finlandais). Les magasins sont vraiment tous fermés...
C'est vrai qu'aujourd'hui c'est la Saint Jean, et c'est le jour de la fête nationale!
Je monte dans le bus 24 et montre mon ticket au chauffeur, et quelques minutes plus tard nous voici arrivés à destination, en pleine nature : la petite ile de Seurasaari.


C'est sur cette ile que se trouve le musée folklorique de plein air: on a réuni ici plusieurs vieilles maisons venant des 4 coins du pays afin d'évoquer la Finlande d'autrefois, avec des animations et des activités...
Mais, comme me le précise la caissière, aujourd'hui c'est spécial, fête nationale oblige. J'étais au courant: certaines maisons sont fermées, mais il y a d'autres animations spéciales pour cette soirée de Saint Jean, et c'est d'ailleurs pour ça que je suis venu aujourd'hui.
Je paie donc l'entrée à 20€, me muni d'un plan de l'ile et j'emprunte le petit pont blanc...


Au bout du pont, on entend de la musique et déjà pas mal de monde. Mais avant, je fais un petit détour sur la droite où on accède par ce petit chemin de planche à une petite ile.  On y a reconstitué un village préhistorique, avec de petites cabanes de bois. D'habitude il y a des animations mais là c'est bel et bien fermé.


Retour sur le pont, on salue les mouettes puis on met le pied sur Seurasaari. J'ai tout mon temps en fait, alors plutôt que d'aller directement vers les maisons à visiter, je vais prendre ce chemin sauvage sur la droite.
Tiens... qu'est ce qu'ils font ces gens?


Je m'approche. Ce sont des touristes italiens qui tentent de donner à manger à des écureuils...


Ils viendraient presque leur manger dans la main! Attention monsieur l'écureuil prenez la pose s'il vous plait...






Merci!


Je continue mon chemin, parmi les arbres, au bord de l'eau. Il y a une sorte de plage privée et clôturée où l'on se baigne depuis 1900 dans une eau limpide, et à 12°C aujourd'hui donc ne comptez pas sur moi pour tenter l'expérience.


Instant détente sur un rocher...
L'archipel d'Helsinki est rempli d'une multitude d'iles, habitées ou non.  Et j'ai l'impression que c'est une ville très verte, où l'on peut facilement échapper à la foule citadine...


D'ailleurs en marchant quelque minutes je me retrouve bien vite au cœur de la fête: la piste de danse et les restaurants du musée folklorique.
Connaissez vous la tradition des feux de la Saint Jean? C'est une tradition qui remonte au temps des vikings : on allume ces grands feux de joie afin de fêter l'avènement de l'été. Cette tradition a disparu en France, mais elle est encore vivante ici.
Il y aura plusieurs feux de joie allumés ce soir, et les buchers sont déjà en place.
Ceux que vous voyez sur la photo sont les 3 feux qui seront allumés par les enfants...


Je continue ma visite du musée. Ces grandes cabanes de bois par exemple sont des trésors d'ingénierie, avec un étage plus large que le rez de chaussée pour se prémunir de la neige.
Malheureusement elles sont fermées et on  ne peut pas y entrer aujourd'hui...


Le plus vieux bâtiment est l'église du XVIIème siècle à côté de laquelle sont les tombes du fondateur du musée et de son épouse. On y célèbre encore la messe, et parfois même des mariages.


Le petit moulin est aussi très joli. Dommage que tout soit fermé et qu'on ne puisse pas visiter l'intérieur.


Mais il y a quand même quelques animations, notamment un forgeron qui vend ses réalisations: bijoux, boucle de ceinturon, etc...


Il y a de plus en plus de monde. C'est le moment tant attendu du plantage du mât fleuri, signal du début des festivités.
Ho.... hisse!


Je continue mon chemin en direction du manoir. Il y a un drôle d'atelier dans le jardin vers lequel se pressent les petites filles, et les jeunes demoiselles.


On y apprend à fabriquer de jolies couronnes de fleurs. Ça aussi c'est une tradition de la Saint Jean...


Je retourne du côté de la piste de danse, où il y a un petit snack qui vend des saucisses à faire griller soi même sur le barbecue fourni à cet effet. Ça a un certain succès...


La musique retentit. Le groupe de danseurs folklorique fait une démonstration, puis ils invitent des spectateurs à les rejoindre pour effectuer la chorégraphie. Ça n'a pas l'air si difficile que ça! Ils s'amusent comme des petits fous... j'avoue que si je n'avais pas mon gros appareil photo et mon sac, je serais bien allé esquisser un petit pas de danse avec eux (oui je sais c'est que fausse excuse).


Tout à côté, il y a la reconstitution d'une ferme traditionnelle qui pour cette fois peut être visitée. On y va?


Il y a plusieurs petits bâtiments qui entourent une petite cour. L'ensemble date des années 1930.
Moi ce qui m’impressionne c'est le sauna, tout à fait rustique. Les murs sont noircis pas la fumée...


Dans le bâtiment principal, c'est simple mais joliment décoré. Il y a les chambres, la grande cuisine et même une chambre d'amis. Je pense que les gens qui vivaient ici étaient assez riches, car il y a du papier peint sur les murs des chambres, et presque une cheminée par pièce.
On croirait  que la maison est encore habitée... les chaussettes sont en train de sécher sur le rebord de la cheminée!


 Je mets le pied dehors pile poil pour voir passer la procession de drapeaux qui se rendent à la grand place.


C'est le moment solennel de la soirée: on enchaine les discours et on hisse tout en haut du mât le drapeau de la Finlande. Dommage qu'il n'y ai pas un brin de vent...


J'en profite pour me mettre au bout de la (longue) file d'attente afin d'acheter de quoi manger au stand du coin. Au menu: une assiette de saumon agrémentée de choux et de pain traditionnel, plutôt bonne mais un peu petite pour 12€...


Je m’assoies un instant dans l'herbe pour déguster.
Mais voilà que j'entends au micro que les danseurs vont venir chercher les enfants pour allumer "leurs" feux de la Saint Jean, les premiers de la soirée.

Vite, c'est à ne pas manquer!
On verra ça au prochain épisode...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur le chemin:

Seurasaari:


Écureuils:


Balade:


Musée:


Mat:


Couronne de fleurs:


Danses:


Ferme:


Drapeaux:


1 commentaire: