vendredi 9 février 2018

Riga - Jour 2 - Partie 4 - La fête

C'est une longue journée aujourd'hui, et elle va se terminer en beauté, mais pour l'instant je continue ma balade dans les rues de la vieille ville, et mes pas me mènent du côté de la tour poudrière.
Nous longeons la longue rue bordée de restaurants qui suit le parcours de l'ancienne muraille...
Ambiance soleil couchant...


Sous le porche à notre gauche, deux accordéonistes enchaînent les morceaux. Nous sommes à la porte suédoise, appelée ainsi parce que c'est pas cette porte que le roi de Suède entra dans la ville en 1699.


Nous entrons dans le vieux quartier populaire de la ville, avec ses petites ruelles tellement charmantes que l'on s’assiérait bien pour jouer aux cartes entre voisins...



Nous passons devant le parlement, et devant l'église où pour la première fois la messe a été dite en letton ( et d'où sort d'ailleurs un jeune curé en soutane). Et au bout de la rue, voilà les 3 maisons que nous sommes venus voir parce qu'elles étaient indiquées dans le guide: les 3 frères.


Il s'agit de 3 maisons l'une contre l'autre, chacune avec une couleur différente (vert, jaune, blanc) et un style différent: Renaissance néerlandaise, style Maniériste et Baroque.
Elles ont des petites fenêtres car à l'époque de leur construction, des impôts étaient prélevés en fonction de la taille des fenêtres.


La 3ème maison (la blanche) est la plus vieille de Riga: elle a 600 ans. Je trouve qu'elle penche un peu, pas vous?
En journée il est possible de les visiter mais là c'est un peu tard...


Nous continuons jusqu'au château de Riga, inaccessible car actuellement en réhabilitation. J'entends de la musique et des cris: nous sommes proches de la jetée en bord de fleuve, dont le parking est l'un des lieux dédié aux concerts des festivités de ce weekend.
On y va faire un tour?


Le bord du fleuve est un endroit agréable pour une balade, surtout en début de soirée comme maintenant.
Dans une petite cage de verre, il y a une étrange statue en bois...


C'est la statue du grand Kristaps. La légende dit que cet homme gagnait sa vie en faisant traverser la rivière aux gens en les portant sur son dos. Un soir un petit enfant lui demanda de le faire traverser. Malgré le fait que la traversée soit dangereuse ce soir là, il accepta et senti au cour du voyage que le poids sur ses épaules devenait de plus en plus lourd. A l'arrivée, il s'aperçut que l'enfant était en fait Jésus qui s'était transformé en un monticule d'or. C'est avec cet or que Kristaps construisit la ville de Riga.


Sur la scène installée sur le parking, il y a un concert et plus loin, une cage dans laquelle évoluent des motards qui virevoltent. La soirée vient de commencer, et le monde arrive peu à peu...


Je quitte cette ambiance merguez frites pour retourner sur la place de la cathédrale. Celle-ci est fermée mais on peut accéder à la cour extérieure et au cloître où va se dérouler un concert de musique classique, aussi dans le cadre des festivités...


Ici aussi il y a du monde. La musique commence...


J'en profite pour faire le tour du cloître où certains objets sont exposés.


Je commence à fatiguer un peu après cette longue journée... Le premier morceau terminé, je décide de rentrer à l'appartement pour prendre une douche.
Et sur le chemin, je passe prendre quelques biscuits à une sympathique pâtisserie. Faudra repasser par ici...



A l'appartement, Elina est là et elle s'apprête elle aussi à aller voir le feu d'artifice qui a lieu ce soir à 23h.
Bon, on a encore du temps donc je vais prendre le mien. Une douche, puis je vais à la recherche d'un endroit pour diner.


LIDO est une chaîne de restaurant qui sert de la nourriture typique estonienne pour un prix modique. J'avais essayé sans succès d'y aller ce midi, mais il y en a un pas loin du parc Vermanès.
C'est un genre de self service et il y a beaucoup de choix. Pas très raffiné mais ça suffira : une soupe de betterave (j'adore!), un genre de mixture à l’œuf et au porc agrémenté de choucroute et en dessert une bonne crème fouettée aux céréales. Le tout pour... 7.50€!


22h30. On est dans les temps. Je retourne donc au bord de la rivière. Non, pas là: ça c'est le canal.
La grande rivière. D'ailleurs ce n'est pas difficile à trouver: il suffit de suivre la foule!



Et c'est vrai qu'il y a énormément de monde, sur le pont et sur les quais. Mais je finis par trouver un endroit d'où je peux prendre quelques photos, en levant les bras.
Ça y est, ça commence...



Pif paf poom!


Bing Bang! Il n'est pas si mal ce feu d'artifice. Dommage qu'il ne dure pas plus de 5 minutes.
Voilà le bouquet final:


Déjà fini! C'est l'heure de la grande transhumance: tout le monde rentre chez soi. Les spectateurs retournent à leur voiture, tramway ou bus. Plus de musique, rien.
Les exposants, les stands de nourriture et boutique... tout est en train de fermer.
Ils sont couche tôt ces lettons!


Quand à moi, je vais tenter de faire quelques photos de nuit depuis le pont et de l'autre côté du fleuve.


C'est l'occasion d’apercevoir de plus près la nouvelle bibliothèque, avec sa forme particulière...


Nous voilà de l'autre côté du fleuve. Bon je ne suis pas sûr que la photo en valait le coup, mais bon une dernière balade dans la fraîcheur de la nuit, c'est toujours agréable...


C'est décidé, je rentre! Dans la rue, il ne reste que des types bourrés et d'autres qui attendent leur bus. C'est pratique d'avoir un appartement en centre ville...
Bonne nuit et à demain!
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire