Music in the sky

samedi 18 janvier 2014

Vienne - Jour 4 - Partie 3 - Un vent de liberté

Un petit coup de métro pour nous retrouver dans un nouveau quartier proche du Danube: Landstrasse. C'est dimanche et les rues sont désertes, mais rien qu'en me baladant dans ce quartier je sens qu'il règne une atmosphère moins lourde et plus populaire ici. Des immeubles colorés, des bars lounges et des restaurants bio...


On parlait d'architecture avec le Jugendstill dans l'article précédent, c'est aussi l'architecture qui nous amène ici. Car dans ce quartier se trouvent 2 maisons construite par un artiste aux idées très fantaisistes: Friedensreich Hundertwasser


Pour lui, chaque élément d'une construction doit être unique, comme chaque personne qui y habite. Avec des idées baba cool et écologistes dans la tête, il a décidé de redéfinir l'architecture en lui appliquant ses propres règles: chaque appartement est donc différent du voisin, les éléments de déco extérieurs et intérieurs semblent disposés en quinconce, les lignes droites bannies. Il fut l'un des premiers à faire des toits végétalisés. Il est décédé en 2000 après avoir rêvé plus d'une vingtaines de bâtiments.

Dans ce quartier, il y a 2 de ses réalisations: Tout d'abord la Kunst Haus Wien, transformé en musée qui expose certaines de ses peintures (car il était avant tout artiste) ainsi qu'une exposition sur sa vie. Malheureusement quand j'arrive au musée il est sur le point de fermer (pourtant sur leur site ils indiquent que la fermeture est à 19h) et je ne peux que faire un tour dans le hall et la boutique souvenir. Marrant ce sol ondulé, ça doit être un peu bizarre de passer la serpillière ici...


Un peu plus loin se trouve la plus célèbre de ses maisons: la Hundertwasser Haus, construite en 1985 avec l'aide des architectes Peter Pelikan et Joseph Krawina.
Difficile d'avoir une photo d'ensemble de l'endroit, et on aimerait bien également pouvoir visiter l'intérieur, mais bon l'immeuble est habité. En tout cas c'est superbe.
Rhalala comme j'aimerais vivre dans un immeuble comme celui là. Il parait qu'à l'intérieur tout est rond et accueillant. On dirait que la maison est vivante, un peu comme dans un film de Miyazaki, vous ne trouvez pas?

Landstrasse:

 

Kunsthaus Wien:
 

Hundertwasser haus:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire