Music in the sky

dimanche 4 janvier 2015

Rome - Jour 3 - Partie 4 - La ultima nocce

Dernière nuit à Rome... un dernier tour de piste de quelques un des monuments visités... et une dernière pizza!


Nous commençons par la Piazza Navona. Les rues sont encore pleines de monde qui, comme moi, cherchent un restaurant pour finir la soirée. Sur la place, un groupe de musiciens sont en train de jouer: un accordéon, une guitare et une basse. Pas la soupe que l'on sert d'habitude aux touristes, mais du bon Jazz inventif et entraînant...


Mon guide me conseille une pizzeria à deux pas d'ici. Une déception finalement: le serveur n'est pas très sympa, la pizza un peu fade, ils mettent 10 minutes à me rendre la monnaie... tout ne peut pas être parfait!
Nous voilà donc repartis pour une nouvelle balade... voilà le Panthéon, et puis plus loin la fontaine de Trevi... avec toujours autant de monde!


Je n'ai pas envie de trop traîner afin de pouvoir préparer ma valise pour le départ... mais bon: et si pour rejoindre le métro j'empruntais un chemin qui me mène à voir des monuments inédits?
De quoi se rendre compte que la ville est truffée de ruines antiques, parfois au détour d'une rue.


Me voilà devant le temple de Cena sur le bord de la route, et le temple de Nerva où se trouve la bocca de la verita: si en mettant votre main à l'intérieur de la bouche de cette statue celle ci est tranchée, alors cela veut dire que vous êtes un menteur!
Un commentaire sur le panneau explicatif raconte qu'une scène du film "Vacances romaines" avec Audrey Hepburn et Gregory Peck se serait passée ici. Film à voir à mon retour de voyage, c'est noté!


Et puis, à partir de ce moment là... je me perds! La station de métro ne se trouve pas là où je la pensais, je me trompe de rue où je ne sais quoi... Je me retrouve dans un quartier résidentiel, aux abords d'un parc inconnu...C'est bien clair: je suis en dehors des rues du plan de mon guide. Et en plus il se met à pleuvoir! Je commence à désespérer.
Mais bon il ne faut jamais désespérer: voilà la bouche de métro tant espérée. A moi mon lit!

Mais ne croyez pas que parce que c'est la dernière nuit à Rome j'en ai totalement finie avec cette ville... car il nous reste encore toute une matinée!



   

La Bocca de la Verita:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire