Music in the sky

samedi 25 juillet 2015

Jour 0 - Prélude - Mise en jambe

Je disais donc: il est 20h passé, et il fait encore jour dans les rues de Dublin. Et moi j'ai bien envie d'aller me dégourdir les jambes. L'auberge de jeunesse est vraiment proche du centre de la ville... ça vous dirait une petite balade, une avant première de ce que nous découvrirons les jours qui vont suivre?


Autour de l'auberge, il y a tout un quartier de petites immeubles, assez tranquille à cette heure de la journée. Et au bout, on aperçoit l'aiguille pointée vers le ciel: The Spire, une sculpture construite en 2003 en plein centre de l'O'Connell Street. Haute de 120 mètres, ce serait la sculpture la plus haute du monde...


Nous continuons notre chemin pour tomber sur le premier obstacle de notre promenade: la Liffey, le fleuve qui traverse Dublin. Il divise la ville en deux, et s'écoule tranquillement sous les nombreux ponts de la capitale... Sur cette photo, c'est le pont du demi Penny, qui date de 1816. Il est appelé ainsi car sa traversée fut payante jusqu'en 1919. De l'autre coté, il y a notre principale destination de la soirée: Temple bar.


Temple bar, c'est 11 hectares de terres qui furent cédées à William Temple, recteur de Trinity College, au 17ème siècle. Il y avait alors une large barre de sable, d'où son nom de 'Temple bar'. Le temps a passé et le sable a fait place à tout un ensemble de rues pleines de... pubs (j'allais écrire de bars) dont certains ont plus de 150 ans!
C'est devenu le centre réel de la ville, et vous verrez qu'au cours de nos visites on ne cessera de passer et repasser par cet endroit. Il faut dire que Temple bar est unique: il y a toujours de l'animation, de la musique et plein de monde qui danse, boit et festoie dans cette rue. Même pour quelqu'un qui ne boit pas (comme moi), ça reste un endroit fascinant.


Mon estomac me rappelle à l'ordre: le sandwich qu'ils ont servi dans l'avion était un peu... riquiqui. Si Temple bar est connu pour ses Pubs et sa musique de rue, il y a aussi des restaurants, pour la plupart à l'étage. Bon ce n'est pas forcément donné, mais le menu à 18€ que j'ai mangé ce soir là était très bon, et typiquement irlandais: croquette de poisson et saucisse/purée. Avec ça mon estomac va me laisser tranquille au moins!


Une fois sorti du restaurant, la nuit est tombée sur Dublin. Je vais continuer notre balade, si vous le voulez bien, ne serait-ce que pour... digérer. La Cathédrale de Christ Church n'est pas très loin d'ici, et en remontant un peu, on tombe sur une autre Cathédrale, Saint Patrick. Sauf que la première est protestante, et la deuxième catholique. Et oui, nous sommes en Irlande...


Et puis... à partir de là... et bien il m'arrive quelque chose d'assez courant chez moi (à Rome notamment vous vous rappelez?)... je marche le nez en l'air bien sûr... et je me perds! Impossible de me repérer sur le plan de mon guide papier. Les noms des rues que je croise n'y figurent même pas! Et puis revenir sur mes pas... même ça j'y arrive pas. Le temps passe et moi je marche... Minuit passé je commence à fatiguer un peu quand même et désespère un peu...


Et puis, dans un éclair de lucidité, je me rappelle que mon smartphone fait aussi GPS, et que j'avais en plus téléchargé le plan de Dublin. Quelques minutes plus tard, me voici revenu en direction de l'auberge de jeunesse... et voilà le fleuve Liffey, je suis presque arrivé!


Voilà donc une promenade pleine d'aventures et de découvertes... Une bonne nuit de sommeil... et on remet ça!

O'Connel Street:

Temple Bar:

 

Cathédrales:

 

Perdu:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire