Music in the sky

samedi 5 septembre 2015

Dublin - Jour 2 - Partie 2 - Un peu d'air frais

Un grand ciel bleu au dessus de la capitale irlandaise... qui l'eut cru? J'ai justement l'intention de profiter un peu de ce soleil... et peut être me baigner? Mais pour cela, il va falloir s'éloigner un peu de la ville...


Direction Howth (ou Binn Eadair en gaélique),  un petit port de pêcheurs qui n'est qu'à 20 minutes de train de Dublin. Encore faut-il ne pas louper son train de banlieue! Allez cours Eric... Je ne suis pas seul à avoir eu cette idée, et il y a plein de gens qui se baladent dans le village, se prélassant sur les pelouses...


Je commence par me balader sur le port, parmi les bateaux de plaisance et les chalutiers. Il y a des gamins qui s'amusent à plonger dans l'eau du port, ils ont même emmené de la musique. Un petit air de vacances et de flânerie...
Sur la plage de galets, personne ne se baigne. On aperçoit les maisons accrochées à la colline, face à la mer. J'ai l'impression que Howth est un lieu de villégiature reconnu, et que le prix des maisons doit valoir son pesant d'or.


En face du port, il y a une petite île abandonnée, où l'on aperçoit même une petite église en ruine. L'île a un drôle de nom: Ireland's eye, l’œil de l'Irlande. Des excursions en bateau permettent de s'y rendre et d'en faire le tour.


Il fait beau et on est bien ici, à se promener... Le gars qui habite le phare au bout de la jetée du port a bien de la chance de vivre ici!


Je vois un gamin passer avec une glace à la main... Mmm elles ont l'air appétissantes, j'aurais bien envie de m'en prendre une. Une bonne glace italienne à la vanille, avec un bâtonnet de chocolat planté dedans, comme ils font ici, à déguster sur un rocher face à la mer. C'est ça les vacances!


Bon, c'est pas tout ça! J'ai des trucs à visiter... et oui, même ici! Je commence à monter les rues du village, pleines de jolies maisons avec un petit jardinet devant.


Je pénètre dans l'église. C'est vrai qu'ici on est en pays catholique, et donc je reconnais bien dans cette église des éléments de nos églises en France: l'orgue, les statues...


Une autre église mais cette fois-ci en ruine domine le port, avec son vieux cimetière.


Je continue ma route dans la colline... ça grimpe ça grimpe... le quartier devient résidentiel, avec des lotissements et de jolies maison plus modernes. Ils doivent avoir une vue superbe sur l'océan depuis ces maisons. A force de monter, je suis en sueurs, mais ça continue à monter... Heureusement que je n'ai pas loué de vélo comme prévu au départ parce qu'avec toutes ces montées moi je serais déjà mort!
Et puis j'ai des doutes... me serais-je encore trompé de chemin? En guise de plan, je n'ai que celui approximatif imprimé depuis internet. Non, car voilà le restaurant-pub "The Summit". Je dois pas être très loin... du sommet. Tiens voilà un panneau avec le plan des randonnées du coin: je suis pile poil là où je voulais aller!
Encore une dernière petite montée, puis un sentier qui descend, et j'aperçois ça:


Le phare Baily, abandonné au milieu de nulle part, tout contre la falaise. Ça valait le coup de monter, c'est sûr. Nous sommes de l'autre côté de la presqu’île de Howth, dans la baie qui mène au port de Dublin. D'ailleurs en descendant on peut voir les cheminées de la ville au loin.


J'aperçois un petit chemin escarpé qui permet de descendre en bas de la falaise. C'est assez abrupt mais bon... je suis un aventurier! Il suffit de ne pas penser au moment où on devra remonter tout ça... Une fois en bas, je trempe d'abord mes pieds dans l'eau glacée, et me dit que finalement je ne vais peut être pas me baigner aujourd'hui (j'avais emporté mon maillot au cas où mais là...).
La petite crique (en photo ci dessous) est jonchée de détritus apportés ici par la marée... océan poubelle!


J'ai quand même un peu de mal pour trouver le courage de repartir... mais bon pas question de rester piégé ici, il va falloir que je remonte. Je retourne au village, en passant par le pub pour reprendre quelques forces. Coca Cola please!
Je reprends le chemin et enfile mon gilet, car le temps se couvre, et il commence à faire sombre...
Notre prochaine destination est une forêt un peu spéciale, mais pour l'instant je traverse des lotissements de maisons. Je vois quelqu'un sortir d'un buisson à gauche... serait ce un raccourci qui mène à ma destination? On verra bien. Et quelques mètres plus tard, je débouche sur... un parcours de golf!

Bon bin... je n'ai plus qu'à traverser le tie. De toute façon c'est bien cette direction... Tiens une bande de jeunes qui jouent... au football sur un parcours de golf?
De l'autre côté il y a un vieux château, digne d'un roman d'épouvante. D'ailleurs il semble y avoir une équipe de tournage en train d'y faire un film.


Quand à moi je dois (encore) monter 1km sur le chemin qui mène au Deer Park Hotel. Ce que je suis venu voir dans cet hôtel, c'est son jardin. Car il s'agit en fait d'une véritable forêt... de Rhododendrons!


N'en déplaise à Sim, moi j'aime les Rhododendrons. Il y en a vraiment partout, et de gros arbres d'une myriade de couleurs chatoyantes. Je regrette un peu que le soleil ne soit plus de la partie. Le chemin s'engouffre entre les arbres, et monte en haut d'un rocher d'où l'on a une vue superbe sur toute la baie, tout cela au milieu des fleurs multicolores. On croirait une jungle de fleurs roses, blanches, mauves, rouges et jaunes... C'est superbe! C'est le pompon qui vient coiffer cette superbe après midi de balade...


19h déjà. Il faut que j'envisage de me rentrer. Refaire le chemin en sens inverse et, en traversant le golf, un petit lapin me fait 'Bye bye' de l'oreille...


Une fois revenu au port, je vérifie qu'il y a des trains jusqu'à très tard dans la soirée, puis je décide de rester encore un peu en 'banlieue' de Dublin. Pourquoi ne pas manger dans le pub qui se trouve au rez de chaussée de la gare? Saumon cajun et patates douces. A coté de moi, un groupe de femmes (allemandes je pense) festoient et portent un toast. Elles seront dans le même wagon que moi, dans le train qui nous ramène en ville, à 22h15.
Une belle journée que celle d'aujourd'hui, vous ne trouvez pas?


A propos, savez vous comment on dit 'cul de sac' en anglais?


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le port:

Le village:

 

Le phare:


Chemin:

 

Les Rhodos:







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire