Music in the sky

samedi 13 août 2016

Amsterdam - Jour 1 - Partie 1 - A bicyclette...

Aaah j'ai bien dormi! Et je suis prêt pour commencer une belle journée où nous allons... ne pas visiter Amsterdam!


Et oui, comme je l'ai déjà fait dans mes voyages précédents, je réserve toujours - si possible - une journée pour aller visiter un endroit en dehors de la ville, une petite excursion...
Au début j'avais prévu de faire mon excursion le 3ème jour, mais voilà: d'après la météo les 3 jours qui vont suivre risquent d'être pluvieux, et aujourd'hui serait donc le seul jour ensoleillé alors...
D'ailleurs il fera tellement bon que je ne mettrais même pas ma veste... et oui c'est le printemps.


Je commence par faire un petit tour au supermarché du coin, puis après un petit déjeuner dans une boulangerie bien appétissante, je me dirige vers la gare Muidepoort pour y prendre mon train de banlieue, direction la gare centrale!


Un superbe édifice que cette gare centrale.
Une gare qui fit scandale lors de sa construction, car elle fut construite pile à l'endroit d'un des plus importants quais de la ville, et on peut même dire que le chemin de fer faisait une véritable barrière qui coupait la ville (au sud) de son port maritime (au nord), qui faisait alors sa renommée.
Bâtie sur une ile artificielle de 8700 pilotis(comme beaucoup de quartiers de la ville), la "Centraal station" est flanquée de deux imposantes tours. Sur la première une horloge et sur la deuxième une rose des vents, qui nous rappelle qu'Amsterdam est avant tout une ville de marins...


On aura le temps de la revoir et de la rerevoir cette gare vous verrez...
En attendant moi je n'ai toujours pas loué mon vélo. Il y a deux agences de location à côté de la gare: la première ne loue qu'à ceux qui ont un abonnement (donc non), et la deuxième c'est Mac bike.
Ils ont l'habitude des touristes chez Mac bike et mon vélo est payé, loué et expédié en quelques minutes... Bon il s'avèrera à la fin que ce vélo n'était pas si génial que ça: lent, avec une roue légèrement voilée, et un des deux antivols qui ne marche pas.
Enfin voilà la bête:


Étape suivante: on prend le train. Mais pour où? Après 20 minutes de queue, j'obtiens enfin mon billet pour Haarlem.

C'était l'une des escapades conseillées par mon guide: tout d'abord la ville pittoresque de Haarlem, puis un détour par les plages de Zandvoort question de tremper ses pieds dans la mer, puis revenir par Keukenhof pour voir les champs de fleur.
Quoi? Déjà presque midi et j'arrive à peine à Haarlem?
Entre les courses, le train, la location du vélo, etc... j'ai perdu pas mal de temps ce matin.
Enfin bon... on y va!


Haarlem est une petite ville calme à 15 minutes de la capitale. Avec des ruelles chargées d'histoire,  des maisons de brique, des canaux, des coffee shop,  et franchement moins de touristes qu'à Amsterdam!


Je me balade tranquillement sur mon vélo. Ouah regardez ce moulin! Je serais bien resté plus longtemps dans la ville, mais étant donné l'heure déjà avancée, je ne fais que passer...


L'église Saint Bavon - ou Grote Kerk - s'élève sur la place principale depuis de XVème siècle. Il parait que l'intérieur est superbe. Mais apparemment c'est fermé, et l'office de tourisme aussi. En plus la place est défigurée par une fête foraine.
Tant pis on continue notre balade...


Nous partons maintenant à l'aventure... mais le voyage va s'avérer difficile. Je n'ai pour me guider que la carte de mon guide et un itinéraire google map que j'ai imprimé avant de partir. Selon lui le voyage durera 2h09 en vélo, mais à mon avis ce sera plus long... tout d'abord parce que ça monte... et puis... et si je me perds?


En tout cas j'aurais droit à une piste cyclable tout au long de la journée, sur toutes les routes que j'emprunterais. C'est bien d'être dans un pays qui aime la bicyclette!
On commence donc par traverser un quartier de Haarlem avec des baraques... mazette! Chacune avec un style bien à elle.
Et puis ça continue... Je croise pas mal de cyclistes qui comme moi se baladent.
Le paysage laisse peu à peu la place à des dunes de sables, mais toujours pas de mer à l'horizon.
Je commence à désespérer ou à me croire perdu quand...


Voilà la station balnéaire de Zandvoort.
Et voilà la mer. J'enchaine mon vélo à un parking (à vélo) et je descends sur la plage...


Il y a là tout un tas d'enfants qui jouent -vraisemblablement une école ou un centre d'animation. Et comme vous le voyez il y a le ciel, le soleil et la mer...

Je ne peux pas m'en empêcher, c'est plus fort que moi: il faut que je me déchausse et que je trempe mes pieds dans l'eau...
Y'a pas à dire, ça valait le coup (de pédale)!


Mais voilà, je n'ai pas vraiment le temps d'en profiter, il faut déjà penser à repartir. Je déjeune quand même en achetant au kiosque de la plage un petit hot dog saupoudré d'oignons.
J'enfourche ma monture et me revoilà parti sur les routes. A Zandvoort il faut prendre à gauche la N206 qui s'enfonce dans la campagne, avec à nouveau cette impression d'être perdu...


Mais au détour d'un croisement, un panneau me remet sur la voie. "Lisse", et derrière une petite route de campagne qui longe les canaux et les champs de fleur. Autant d'occasions de prendre de superbes photos, ça ne se refuse pas!


 Je peux prendre autant de photos que je veux, je n'arriverais pas à reproduire l'odeur qu'il y avait à cet endroit: un parfum de jonquilles qui vous accompagne pendant des kilomètres (oui c'est l'époque des jonquilles).



C'est un paysage  romantique à souhait, et d'ailleurs j'aperçois un jeune couple d'amoureux qui ont arrêté leur vélo sur le bord de la route et sont en train de boire des coupelles de champagne, en observant le paysage assis sur une nappe...


Les champs de fleurs sont entourés de canaux, ce qui a l'avantage de décourager les voleurs-cueilleurs. La route est bordée de champs de chaque côté, avec parfois une ferme floricole avec ses serres, et quelques maisons aux jardins fleuris...
Ça doit être sympa d'habiter ici. Quand on veut fleurir son jardin, on n'a qu'à se baisser!


Vers la fin de la route, il y a toute une rangée de camping car qui sont stationnés là. Les veinards! Se lever le matin avec l'odeur des fleurs, sortir  de son camping car et prendre son petit déjeuner en face de ces champs colorés... cela doit être unique!
J'ai une petite pensée pour mes parents, dont le camping car est en train de prendre la poussière au fond de leur garage...


Enfin voilà, la route des fleurs touche à sa fin...
On se fait une dernière photo ensoleillée pour la route:


Alors, vous voyez? Hein? Rien que ça, rien que cette belle journée, avec ces tulipes, cette odeur, la mer, etc...  ça fait que cette journée fut une belle journée et ce voyage un beau voyage(n'est ce pas?).

Mais ce que vous ne savez pas, c'est que nous n'en avons pas encore fini avec les fleurs...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Trajet gare:
 Haarlem:

Vers la mer:

 Champs de fleur:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire