Music in the sky

vendredi 9 décembre 2016

Amsterdam - Jour 3 - Partie 2 - Des arbres et de l'eau

Voilà la première partie de notre journée culturelle terminée! Je sors du Rijksmuseum et je m'apprête à commencer... la deuxième partie de notre journée culturelle!


La pluie a plus ou moins cessé. En face du musée il y a une grande étendue de gazon, des jardins et un grand sigle I AM STERDAM sur la pelouse où se font prendre en photo les touristes... Il y a même un jeu de jet d'eau pour amuser les enfants... et les grands.

De l'autre côté de la pelouse, on aperçoit au fond l'architecture classique de la salle de concert ConcertGebouw , et à droite le dôme moderne du musée Van Gogh, qui est apparemment en travaux.

 Mais avant d'aller plus loin, il est temps de penser à prendre des forces, et je n'ai pas envie -comme souvent- de trop chercher un restaurant, qui dans le coin ne semblent pas abonder de toute façon. Il me reste la solution de repli des stands de fast food qui se trouvent sur la pelouse du musée (et où j'ai déjà pris mon petit déjeuner tout à l'heure). Ce sera donc un hamburger "Big boy", et en dessert... un Schtroumph!
Heu non en fait ça se dit Stroopwafel: Une spécialité néerlandaise, une petite gaufre fourrée de sirop de caramel... Mmmmh!


Je mangerais ma Stroopwafel debout dans la file d'attente du musée Van Gogh. Oui parce qu'il y a une looooongue file d'attente pour ce musée. Et en plus il y a 3 files d'attente: ceux qui ont réservé leur billet avec un horaire dédié, ceux qui ont une carte de réduction et ceux qui n'ont plus que leurs yeux pour pleurer. Car dans la dernière file le délai d'attente est de... 2h! Et oui le musée est complet et il faut attendre la sortie de visiteurs pour pouvoir en faire entrer de nouveaux... en faisant entrer en priorité ceux qui ont déjà réservé leur billet, puis ceux qui ont une carte de réduction...
Bon je m'arme de courage mais en réfléchissant un peu... je me demande si ma carte de réduction de l'office de tourisme (IAMSTERDAM card) que j'ai acheté avant de venir ne me donne pas droit à changer de file d'attente... Bingo! Je ne vais attendre finalement que 45 minutes pour me retrouver à l'intérieur...


A l'intérieur du musée, les photos sont interdites ("No Picture!"). Il faudra donc vous contenter de cette superbe photo d'arbre en fleur, qui était situé juste au début de la file d'attente. L'un des derniers tableaux de Vincent Van Gogh représentait d'ailleurs un amandier en fleurs. Il avait peint ce tableau à la naissance du fils de son frère Théo, dont il était le parrain.


Pour ce qui est du musée il me laissera un souvenir mitigé. Il a été constitué par la collection de la famille de l'artiste, et le filleul de Vincent a lui même siégé au sein de la fondation qui a créé le musée.
Néanmoins si le nombre d’œuvres appartenant à la fondation est impressionnant, je n'ai pas trouvé qu'il y avait ses tableaux les plus beaux ni les plus emblématiques. Par exemple l'autoportrait que j'ai pris en photo ce matin au Rijksmuseum était plus beau que celui présenté ici. En plus ici il y a beaucoup trop de monde: on a parfois du mal à pouvoir s'approcher des tableaux...
Pourtant on apprend des tas de choses sur la vie de ce grand artiste: son père était pasteur et il envisageait lui même de rentrer dans les ordres. Sa carrière fut très courte: il pris la décision de devenir peintre à 27 ans et mourut 10 ans plus tard, et si au début ses tableaux étaient vraiment sans grand intérêt, à la fin de sa vie il pouvait peindre un chef d’œuvre par jour!



Je termine quand même mon petit tour 15 minutes avant la fermeture...  à 18h. Que faire maintenant? Je farfouille dans mon guide papier... Il y a un genre de petite balade-promenade dans le coin: "Autour du quartier des musées et du Vondelpark" ça s'appelle.


Ça commence  par la rue Roemer Visscherstraat, où il y a un ensemble de maisons "charmantes" construites en 1894, chacune dans un style national différent: néerlandais, anglais, russe, italien, espagnol...


Le nom du pays représenté est écrit sur l'immeuble. Celui de France ne me fait pas vraiment penser à l'architecture française. Par contre le bâtiment espagnol (ci dessus) est un peu plus typique. Vous en trouvez pas?
Pour la suite, il faut se diriger vers l'église du quartier, la Vondelkerk, qui a été construite par l'architecte du Rijksmuseum et contient aujourd'hui des bureaux.


C'est par là que l'on entre dans le Vondelpark.


Tiens, vous avez remarqué ce panneau? C'est explicite: pas de tamtam, de trompette... mais la cornemuse est acceptée...


Ce parc de 45 ha a été aménagé entre 1804 et 1874. Et même si il va fermer dans une demi heure, j'y croise plein de gens: ceux qui font leur jogging, ceux qui promènent leur chien, ceux qui promènent leur poussette... et bien sûr... des vélos!


La statue entourée de tulipe, c'est celle du poète Joost Van den Vondel, qui a donné son nom au parc.


Nous sortons donc du parc. La promenade de mon guide s'arrête là.
Me voilà livré à moi même... au rythme de mes pérégrinations.
De retour sur la route, je manque pour la nième fois de me faire percuter par un vélo: Je n'ai pas encore les bons réflexes...


C'est étonnant de voir comment ici aucun gars en scooter ne porte de casque. Et je n'ai encore vu aucun clochard non plus...
Je me balade donc le nez en l'air, en pensant à tout et n'importe quoi. Vous avez remarqué toutes ces décorations de rues avec des ballons orange? Et au sol sur le trottoir, des gens ont délimité un territoire à la craie. Ne vous en faites pas, nous aurons l'explication de ces mystères pas plus tard que demain...


Je marche je marche, et mes pas me ramènent toujours vers les canaux...


Dans cette rue, il y avait plein de décorations (orange, bien sûr) et il y avait même un genre d'estrade avec un DJ et un concours de Karaoke. La nuit a déjà commencé et la musique et la bière coulent à flot dans les pubs... nous sommes dans le quartier des fêtards...


Nous revoilà sur la place de RembrandtPlein, sur laquelle nous étions passés la nuit passée. Et
revoilà l'ensemble de statues qui représentent les personnages du tableau de Rembrandt. Nous avons vu ce tableau en vrai ce matin au musée vous vous rappelez? La ronde de nuit. Comme toujours, ces statues font le bonheur des touristes qui font les andouilles au milieu des soldats...


Je crois que l'on peut officiellement déclarer cette journée de visites terminée, et il ne nous reste plus qu'une chose à faire: chercher un restaurant pour le diner.
Si il y a un plat que je m'étais promis de gouter à Amsterdam, c'est bien le Rijstttafel.
Il y a justement un restaurant spécialisé dans ce genre de plats sur la RembrandtPlein. Par contre il est assez cher (30€ le menu) et il n'ont pas de place de libre avant 30 minutes alors...



... je vais faire un tour et je reviens 30 minutes plus tard! Le Rijstttafel, ce n'est pas pour ainsi dire une spécialité néerlandaise, mais plutôt indonésienne, puisqu'il fut ramené d'Indonésie par les colons hollandais. Enfin... ce n'est pas vraiment indonésien non plus car ce sont les colons qui ont eu l'idée de réunir sur une même table tout un tas d'assortiments de plats indonésiens et d'en faire un seul plat. Et quel plat! 2 sortes de riz, plein de viandes et de sauces différentes, des boulettes , 2 petites brochettes, des légumes... Et pour assaisonner, des cacahuètes pimentées, du tofu, etc... 
Raffiné, très bon... mais y'en a vraiment trop!


Une petite balade digestive après tout ça... mais pas trop parce que je suis crevé et j'ai les pieds en compote!
Alors encore quelques photos, et je chope le tram direction mon lit... et à demain!


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Musées:

 Roemer Visscherstraat:

 Vondelpark:
 Balade:
 Rembrandtplein:
 Nuit:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire