Music in the sky

samedi 8 avril 2017

Lisbonne - Jour 2 - Partie 3 - En haut

En haut! Ça veut dire que nous voilà revenus pour la soirée en plein centre ville et que nous allons prendre de la hauteur...


La nuit n'est pas encore tombée quand nous sortons du métro Place de Rossio... mais ça ne va pas tarder!
La place est vide, mais j'arrive quand même à me faire proposer du Hashish et de la cocaïne par un jeune qui traine. "Good stuff" comme il dit. C'est vrai que c'est légal au Portugal ce truc. Mais bon, désolé mon gars: je n'ai rien consommé quand j'étais à Amsterdam il y a 15 jours, c'est pas ici que je vais m'y mettre!


On fait quelques courses (non, pas de la drogue... des cartes postales), puis on se dirige vers le fameux ascenseur de Santa Justa.
Construit en 1902 pour permettre de rejoindre le Bairro Alto (littéralement le quartier haut), il a des airs de tour Eiffel avec ses armatures d'acier.


Bien entendu tout voyage à Lisbonne doit comporter une escale dans cet elevador... mais ça se mérite: une longue file d'attente s'étire devant le guichet. Et en plus... ça n'avance pas du tout!


Et pour cause: il n'y a qu'un seul employé  en charge des voyageurs et il met du temps pour faire payer puis embarquer chaque poignée de visiteurs. D'habitude il y a 2 ascenseurs, ça doit aller plus vite!
Le vent est glacial dans cette file d'attente, mais nous voilà enfin dedans...



La montée (45mètres) fut plus courte  que l'attente en bas, et à vrai dire nous aurions plus vite fait en montant la colline à pieds. Mais la vue d'en haut est bien sûr superbe...


Et regardez en bas: la file d'attente n'a toujours pas diminué!
Par une passerelle, on accède au quartier du Chiado, et à l'église do Carmo.
Ou plutôt à ce qu'il en reste: au moyen age cette église était le plus grand édifice religieux de la ville mais elle fut détruite par le grand tremblement de terre de 1755.
Afin de se remémorer à jamais la catastrophe qui détruisit une bonne partie de la ville, les lisboètes décidèrent de ne pas la reconstruire et de la laisser à l'état de ruine.


 A cette heure-ci l'église devrait être fermée aux visiteurs, mais il s'en échappe des bruits d'orchestre en répétition...
Il semblerait que ce soir il y ai un concert spécial (et gratuit) à l'intérieur. On voit plein de gens en costume militaire, je crois me rappeler que c'est l'orchestre symphonique de la garde nationale qui va jouer. Florence nous propose d'entrer et d'écouter quelques morceaux... pourquoi pas?


En attendant le début du concert, jetons un œil au plafond ... qui a volé le plafond?
Et oui comme je l'expliquais plus haut l'église n'a pas été reconstruite entièrement après le tremblement de terre. Et si en regardant en bas on a l'impression d'être dans une église intacte, c'est bien la voie lactée qui nous servira de toit ce soir.


Le concert commence. Mine de rien il y a une très bonne acoustique dans cette demi-église. Nous partons après le premier morceaux dont je ne connais pas le nom mais qui me dit quelque chose... on dirait du John Williams.


Nous voilà repartis dans les nuits lisboètes du quartier du Chiado et, à quelque pas de là, nous entrons dans le quartier du Barrio Alto, connu pour ses bars branchés. Les rues sont pleines de jeunes gens prêts à faire la fête...


Il y a des tas de bars et restaurants dans des styles originaux, des pubs, des casa do fado, etc... Mais c'est aussi un quartier d'habitation: regardez sur cette photo le linge qui sèche aux fenêtres... juste au dessus de ce bar où les hôtesses sont... topless!



Les prix des alcools sont riquiquis, et il y a des trucs bizarres. Dans celui là, ils font du ginginha (de l'alcool à la cerise), de la vodka en gélatine, et du strawberoska (aucune idée de ce que c'est).


Mais bon, on n'est pas venus ici pour se saouler, nous ce qu'on cherche, c'est un restaurant pour diner!
Il se fait tard, et on ne va pas tourner des heures, on entre dans le premier  que l'on trouve et dont le menu a l'air sympa. Bon ce qu'on y mangera ne sera pas mémorable ...
Je n'ai pas pris de photos du restaurant, mais il y avait un aquarium avec des homards juste derrière nous... question de rester dans le thème de la journée!


C'est l'heure de se rentrer. On se balade encore un peu dans les rues du quartier, en croisant les bandes de jeunes dans leurs habits de soirée, prêts pour la nuit blanche...
Nous voilà sur un nouveau mirador. nous sommes juste en face de la colline où se trouve notre appartement.
Ça veut dire qu'il va falloir descendre... puis remonter.


Dans la rue qui nous ramène au Baixa, il y a 2 funiculaires qui dorment tranquillement en attendant le matin.
Chuut! Pas de bruit. On ne va pas les réveiller...


On traverse à nouveau la place do Rossio. Puis on prend un escalier au hasard, prêts à nous perdre encore une fois... mais en fait, on se retrouve presque tout à côté de l'appartement.
Ah non! C'est un peu trop simple !


Il est quand même bien tard et demain une nouvelle journée commence, alors une bonne nuit de sommeil sera la bienvenue... à demain!

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Elevador Santa Justa:


Eglise do Carmo:

   

Chiado:

 Retour:

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire