Music in the sky

vendredi 30 mars 2018

Londres - Jour 2 - Partie 1 - My kingdom for a horse

Je suis le premier des trois à me réveiller ce matin. On dort bien dans ces lits anglais Ikea! Il a un petit peu plu cette nuit mais ça semble s'arranger. Le "Light breakfast" d'Andrea nous attend: cruesli, jus d'orange, yaourt, thé ou café...



On discute un moment avec notre hôte, qui ne comprend pas que l'on veuille visiter le British Museum, qui est plein de choses non britanniques. On le taquine un peu en lui disant que c'est vrai que les anglais ont tout volé aux autres pays: les fresques de l'Acropole, la pierre de Rosette...


Bon, il va falloir y aller, car on est déjà en retard sur notre planning (déjà 10h). Bus puis métro direction Leicester square. On doit d'abord aller chercher notre London Pass au square de Charing cross: c'est un pass qui permet d'avoir accès à plusieurs attractions (Tour de Londres, abbaye de Westminster, etc....) dont certaines avec un 'Fast track entry' pour éviter les files d'attente. Il y a aussi une carte d'accès au transport public incluse.



London Pass en poche, nous sommes prêts pour la suite de notre journée! Trafalgar square est juste au coin de la rue. Une petite photo de la National Galery en passant (on ira y jeter un oeil, mais ce sera pour plus tard) ...


...sans oublier la statue de l'amiral Nelson, qui nous tourne le dos.
Il faut presser un peu le pas pour ne pas prendre trop de retard à notre rendez vous... mais c'est quand même difficile pour moi de ne pas prendre photo sur photo de cette place emblématique, des statues de lion, du grand sapin de Noël qui a été installé là pour les fêtes... et je finis pas perdre mes compagnons!


Trafalgar square est en pleine préparation de la soirée de réveillon: on installe des barrières autour de la statue pour que les fêtards ne tentent pas de l'escalader.
Je finis par retrouver Fred et Pierre André et nous reprenons notre route... en direction des écuries!


Pas de doute: c'est juste là : voilà déjà un Horse guard en pleine séance photo.
C'est aux 'Royal mews' (écuries royales) que logent encore de nos jours les chevaux de la garde royale. On peut aussi y trouver les carrosses qui sont encore utilisées pour certaines cérémonies.


Comme dit le panneau: "Attention de ne pas se faire mordre" (par le cheval, pas par le garde), alors ne vous approchez pas trop. Quand on voit le sans gène de certains touristes prêts à tout pour un selfie réussi, on ne peut pas leur en vouloir de vouloir se défendre.



Vite! La cérémonie de la relève de la garde va commencer. En tout cas la première, celle des gardes à chevaux. Elle a lieu juste dans la cour intérieure. Deux rangées de cavaliers se font face: ceux qui ont fini leur garde (à droite) et ceux qui viennent prendre le relais (en face).


Rien ne semble se passer. On voit juste trois cavaliers rejoindre les écuries, mais tout reste calme...


Nous décidons de bouger un peu et de nous diriger vers Buckingham Palace, où l'autre relève de la garde va bientôt commencer: celle avec fanfare et défilé militaire, bref... le grand jeu.


En passant, je prend cette photo que je trouve marrante pour montrer qu'il n'y avait pas que les gardes de la reine qui étaient à cheval: le policier chargé de surveiller le public aussi. Il semble poser fièrement avec son cheval devant une statue de cavalier... on est vraiment dans le monde des chevaux ici!


 Alors... Buckingham Palace, c'est de l'autre côté de Saint James park... il n'y a qu'à suivre la foule.


Et Saint James park est habité: écureuils, cygnes, pigeons, corbeaux, canards... il y a même des pélicans!


Ça va être dur de ne pas s'arrêter en chemin pour prendre des photos!


Et une fois arrivés sur le rond point devant le palais, on va devoir se rendre à l'évidence: ça va être dur de voir quelquechose! La place est totalement "Overcrowded"! On ne peut même pas accéder au rond point central. Pour info c'est de l'autre côté de ce rond point - derrière les grilles du palais - qu'a lieu la cérémonie de relève avec concert de la fanfare, revue des troupes, etc...


J'avais bien lu quelque part qu'il fallait venir au moins 2 heures à l'avance pour être bien placé - la cérémonie a lieu à 11h30 - mais à vrai dire on a pris un peu de retard ce matin. Et en plus, la relève ayant lieu tous les deux ou trois jours en hiver, on ne pourra pas revenir la voir un autre jour... tant pis!
Je peux quand même essayer de lever les bras et de zoomer... par exemple sur la statue de la reine Victoria qui trône au milieu de la place... même si elle a pas l'air commode la vieille.


On verra quand même une partie des gardes passer devant nous (enfin... si on se fraye un chemin au dessus des têtes de nos voisins)...
Voici les gardes à cheval qui arrivent...


Et les gardes à pied qui reviennent, fusil à l'épaule.
Le trafic routier - qui traverse la place - n'est interrompu que pendant le passage des gardes sur la route, ce qui fait que nous n'entendrons même pas la fanfare qui claironne à plus de 300m de nous, derrière les grilles du château.


Par contre, une fois la cérémonie finie, la fanfare quitte la cour et finit par passer devant nous en entonnant un air connu...
"Hello! Le soleil brille brille brille!" (Le pont de la rivière Kwaï).


Voilà c'est officiellement terminé. La foule se disperse et chacun va de son côté.
En tout ça a duré 40 à 45 minutes. Il faut avouer que sans le spectacle principal, l'attente fut un peu longue mais bon, on y était!



Maintenant qu'il y a moins de monde, on va un peu se rapprocher du palais de Buckingham...


Bon, on ne peut pas vraiment approcher des gardes en faction qui sont de l'autre côté de la cour, mais j'ai un bon zoom...



... voilà! Dur métier quand même de devoir rester immobile et impassible pendant des heures, par tous les temps.


De temps en temps, le garde parcourt de long en large le devant du palais, question de se dégourdir les jambes et de travailler son pas cadencé.
Je ne sais pas si la couleur du costume a une signification: aujourd'hui apparemment c'est une redingote grise et les cavaliers tout à l'heure avait deux manteaux: l'un rouge et l'autre noir.


Pendant l'été, il est possible de réserver pour faire des visites du palais (quand la reine n'y est pas), mais pas en ce moment. Il va falloir nous contenter de quelques photos des grilles et des statues environnantes.


Il est temps de repartir pour de nouvelles aventures...
Il y a quand même beaucoup de touristes en ce moment à la capitale.


Et le ciel est bien bleu ce matin! De quoi donner de superbes photos des statues du rond point devant le palais.


Et l'ange au centre du monument... il a du être repeint il y a peu, il est étincelant.


On traverse à nouveau le Saint James park en sens inverse, en saluant les écureuils - qui sont vraiment les stars du coin - et on se dirige vers les Churchill war rooms.


On aurait bien aimé visiter les Churchill war rooms: c'est l'ancien bunker et quartier général utilisé par Churchill pendant la seconde guerre mondiale, avec des reconstitutions d'époque de comment s'organisait la résistance aux attaques nazi. Malheureusement la loooongue file d'attente qui se dessine devant l'entrée finit par nous décourager et nous préférons continuer notre chemin.


Sur Whitehall, un autre attroupement attire notre attention: c'est l'entrée de Downing street, où se trouve le bureau du gouvernement britannique et la résidence du premier ministre. On ne peut même pas accéder à la rue car elle est barricadée et gardée par des militaires armés type GIGN, dans un style bien éloigné des gardes un peu folkloriques qui gardent le palais de Buckingham... y'a même pas de fanfare!


On peut quand même apercevoir à travers les barreaux le sapin de Noël qui a été placé dans la rue en face de la résidence du premier ministre. Je ne suis pas sûr que ça égaye vraiment la rue...


La statue au centre de l'avenue Whitehall nous rappelle le thème de cet article: le cheval. Il semblerait qu'il soit de tradition de donner une botte de foin au cheval de la statue du duc Cambridge, qui se trouve juste en face des écuries royales.
Bon appétit mon grand!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------