samedi 27 juin 2020

Stockholm - Jour 5 - Partie 3 - La pavés de la vieille ville

C'est ma dernière soirée dans la capitale suédoise, et comme souvent la dernière soirée... je n'ai plus envie qu'elle se termine.


Descendons  donc de notre colline et dirigeons nous vers la sortie de Skansen. Je comptais prendre le vieux tramway 7N mais il ne fonctionne plus à cette heure tardive. Tant pis, j'ai une meilleure idée...


Je vais plutôt prendre le ferry qui part devant le parc d'attraction. Il y a plein de gens qui attendent comme moi et qui semblent avoir terminé la soirée sur les manèges...


Encore une fois le soleil couchant donne une atmosphère toute particulière à la capitale suédoise...


La destination du ferry? L'île de Gamla stan. Mais même si mon airBnb n'est pas loin, je ne suis pas prêt à rentrer me coucher pour autant.



Je me rappelle alors l'audioguide touristique de Stockholm, que j'avais téléchargé sur mon smartphone, en anglais et dédié à la visite de Gamla Stan. J'avais prévu de le suivre demain matin, mais je peux peut être le commencer dés ce soir?


Ça débute devant le palais royal, où j'assiste à un balais de voitures diplomatiques visiblement venus chercher leurs représentants, conviés au dîner officiel du roi en ce jour de fête nationale.
La grande obélisque qui se trouve sur cette place (invisible car entourée d'échafaudages) a été dressée ici par le roi Gustav III en souvenir de ses victoires contre la Russie.


Juste en face, nous avons la maison des architectes Tessin (3 génération d'architecte de père en fils au service des rois de Suède). Juste à côté, il y a l'église finlandaise et ses murs orangés.
Je suis déjà passé par ici : il y a ce joli petit jardin avec ses tulipes...


...et sa petite statue accroupie. Elle représente un enfant regardant la lune. Du haut de ses 15 centimètres, c'est bien la plus petite statue de la ville, installée ici en 1967.
D'après l'audioguide, il faut taper 3 fois sur la tête du petit bonhomme pour être sûr de revenir à Stockholm.
Je vais essayer.. on sait jamais.


Au loin j'entends quelques feux d'artifice retentir, alors qu'il ne fait même pas encore nuit. Je tente d'aller dans leur direction mais ceux-ci ne durent pas.


Continuons donc notre visite...
Tiens, c'est un rat que je viens de voir passer au coin de la rue?


Je suis déjà venu sur cette place toute ronde avec sa fontaine moderne. Et bien maintenant, grâce à mon audioguide, je vais savoir de quoi il s'agit.
Ce sont dans les bâtiments en cercle autour de la place que seraient logés les parlementaires suédois quand il viennent siéger à la capitale. Voilà qui est pratique... un même lieu pour tout le monde.. on devrait faire comme ça en France, non?


Dans les rues qui suivent, mon audioguide me fait remarquer les petits miroirs accrochés aux fenêtres qui permettaient jadis de faire entrer la lumière jusqu'au plus profond des pièces de de la maison, mais aussi de pouvoir observer ce qui se passe dans la rue.. en toute discrétion!


En voilà un en gros plan.
J'étais déjà passé dans cette rue plusieurs fois mais je ne les avais même pas remarqués!


Notre chemin passe devant la grande statue de bronze représentant Saint Georges terrassant le dragon - copie de la statue de bois présente dans la cathédrale. Je le savais déjà: les griffes et cornes du dragon ont été réalisées avec de vraies bois de renne.


Il y a aussi sur cette petite place une boutique dédiée entièrement aux trolls, ces êtres légendaires présents dans la tradition suédoise... L'audioguide nous propose d'y aller faire un tour, mais je crois qu'à cette heure-ci le magasin est fermé.


Notez qu'à cette heure-ci les rues de la vieille ville sont vides de chez vides. Où sont passés les touristes qui se pressaient ici ce matin?


Ça permet de flâner tranquillement à mon rythme...
Regardez ce sympathique magasin.


Il est dédié aux trains électriques, aux voitures miniatures... un peu une caverne d'Ali Baba. ca s'appelle Trafik Nostalgiska Förlaget.


Nous y revoilà: la plus étroite rue de toute la ville. Si étroite qu'il est impossible d'y passer à deux personnes.
Moi je trouve que cette visite en pleine pénombre dans les rues vides de Gamla Stan est un superbe moment... tant pis pour les autres touristes rentrés à leur hôtel!



Je découvre des choses que je n'aurais même pas notées si mon audioguide ne me les faisait remarquer. Comme cette maison de brique rouge qui devait appartenir à de riches propriétaires. Mais ceux-ci, contrairement à la mode (baroque) de l'époque, ont préféré laisser les briques apparentes plutôt que de les faire couvrir de stuc.


La tête de cette statue en piédestal est assez marrante. Endormie, elle soutient tant bien que mal l'édifice posé sur sa tête... pour combien de temps?


Nous voici rue de l'ancien marché aux poissons. Il y a 70 ans, cette partie de la ville, pourtant pittoresque, était un endroit mal famé et la mairie avait même envisagé de tout détruire pour faire construire des immeubles modernes... dessinés par le grand architecte Le Corbusier.



Montons un peu la pente qui mène à la place Tyska où se trouve la maison - sans charme - du dessinateur Carl Larsson, qui y vécut enfant jusqu'à ce que sa famille ne soit ruinée. Il se vengea plus tard en devenant le peintre favori de la bourgeoisie suédoise, mais en gardant sa liberté de ton et son irrévérence...


Nous retournons sur la place centrale de l'île, Stortorget, où il y a certainement plein de choses à raconter.
Mais le fait le plus célèbre sont les événements de Novembre 1520, où le roi danois fit exécuter ici  plus de 100 opposants, couvrant le sol d'une couleur rouge sang.


Quand à la cathédrale, elle faillit être détruite lors de la conversion du pays au protestantisme. Mais, alors que le roi avait déjà commencé à en détruire l'un des murs, il fut arrêté par la population qui, manifestant son mécontentement, affirma son attachement à l'église. C'est depuis cette époque que les rois de Suède y sont couronnés.
Il y a aussi l'histoire de ce roi très jeune qui sorti en hâte de l'église après son couronnement, chevaucha son cheval et laissa tomber sa couronne par mégarde... mauvais présage.


Voici la maison des nobles, avec son toit particulier (je ne sais plus pourquoi). Le croirez-vous? En Suède il y a encore des ducs, des comtes, etc... et la noblesse semble être pas mal investie dans la vie politique du pays, un peu comme en Angleterre.


Et voici notre dernière église: celle de Riddarholmen où sont enterrés les monarques.
La dynastie suédoise actuelle est celle des Bernadote, du nom d'un soldat français que le pays a choisi comme roi en 1818, alors que leur dernier souverain s'était éteint sans héritier. C'était un moyen de s'attirer les faveurs de Napoléon, avec qui la Suède avait un ennemi commun: l'empire de Russie.


Retournons dans Gamla Stan et la vieille rue des prêtres, nommée ainsi car il y avait des monastères dans le coin. Ils ont tous disparu lors de la conversion du pays au protestantisme.
Dans un coin de rue l'audioguide me fait remarquer une pierre dans les fondations d'une maison sur laquelle sont dessinés des runes druidiques. On pense que cette pierre date de la fin de l'ère viking et a été utilisée plus tard par hasard dans la construction de la maison.
Bon, là il fait vraiment trop noir, je n'arrive pas à prendre la pierre en photo... je reviendrais demain!


En plus, je commence vraiment à fatiguer...
Je pense que je continuerais ma visite audio-guidée demain.
Retour donc à l'appartement où je rencontre mon hôte Mickael.
Ce weekend fut également très chargé pour lui car il a organisé plusieurs concerts de musique classique dans son église. dommage que mon emploi du temps ne m'ai pas permis d'y assister..
On discute donc un instant mais à vrai dire nous sommes tous les deux crevés...
Au dodo!
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Aucun commentaire:

Publier un commentaire