mercredi 21 octobre 2020

Bongu, Valetta!

 Une île perdue au milieu de la mer Méditerranée, une île chargée d'Histoire et de traditions, de mystère même... voici Malte et sa capitale au nom qui sonne français: La Valette!


C'est vraiment une destination de choix et de plus en plus prisée par les touristes: avec du soleil et des plages, mais aussi plein de choses à découvrir. Pour ma part j'ai trouvé que La Valette (et le reste de ce que j'ai vu de l'île) a vraiment quelque chose d'exceptionnel, et ce ne sont pas Pierre-André et Frédéric (mes deux co-voyageurs habituels) qui vont me contredire. On a passé un agréable séjour.


Au parc Mini-Europe de Bruxelles, c'est le site archéologique de Mnajdra (3400 ans avant notre ère) qui représente le pays. Nous ne l'avons malheureusement pas visité mais nous avons eu l'occasion de voir d'autres sites datant de cette époque. Là aussi au niveau archéologique il y a plein de choses à découvrir à Malte.


  • Dates du voyage: du 24 Avril au 2 Mai 2018. Avant les grosses chaleurs de l'été, il a fait un grand soleil durant tout notre séjour. En 6 jours bien sûr, nous avons visité un peu plus que la capitale. Nous nous sommes même offert une escapade de 2 jours tout au Nord de l'île.



  • Pour y aller: Vous saviez qu'il y avait une compagnie aérienne nommée Air Malta? Il fallait bien aller à Malte pour le découvrir... 700€ environ aller-retour en partant d'Orly.


La rue dans laquelle se trouve l'appartement.

  • Pour se loger: Un AirBnb était de rigueur. Je pense que les hôtels dans La Valette doivent être assez chers et d'ailleurs beaucoup d'hôtels touristiques sont situés loin de la ville... dommage car se balader dans les rues de La Valette de bon matin ou bien le soir était très agréable, tant l'architecture de la ville est unique.



Mais revenons-en à notre Bnb. Apparemment il était géré par une agence, ce qui est moins sympa qu'en passant par un particulier, mais bon. Il était situé tout au bout de Valetta, à côté du fort St Elmo, c'est à dire en plein dans le centre historique le plus typique de la ville. L'appartement était confortable mais par contre situé au rez de chaussée, tout en longueur avec juste une fenêtre et une porte au bout. Autant dire qu'il était sombre... et humide. Quand on est arrivé ça sentait le moisi. On s'y est habitué au bout de quelques jours, ou alors ce sont les déshumidificateurs fournis qui ont bien fonctionné je ne sais plus...
Bon de ce fait ça manquait un peu de charme mais c'était confortable et pratique... et pour y dormir c'était bien suffisant!




  • Pour se déplacer: l'île est assez petite pour être découverte par soi même, et d'ailleurs les réseaux de bus de la capitale desservent tout le territoire avec le même ticket. Nous avions donc choisi ces transports en commun pour nous déplacer dans la ville et pour faire des excursions à l'extérieur (21€  l'abonnement 7 jours). Pourtant je conseillerais aux futurs touristes de louer une voiture, tant il y a de choses à découvrir à Malte: nous fûmes parfois un peu frustrés de ne pas pouvoir aller où on voulait.

La Valette est en elle même difficile à visiter à cause de ses quartiers disséminés dans la grande baie en fer à cheval: parfois pour aller dans le joli port qui se trouve à 100 mètre en face à vol d'oiseau (ou en bateau) il faut faire plus de 45 minutes de bus! La municipalité aurait vraiment gagné à développer des systèmes de ferry plus fréquents entre les différents ports de la capitale...




Attention! Notre voyage va donc commencer, et il commence à Paris où nous mangeons un brin en attendant notre embarquement. 2h30 de vol, le temps pour moi de visionner un petit film: "Popeye", de Robert Altman. Ce n'est pas véritablement un chef d'œuvre mais on comprendra d'ici quelques jours pourquoi j'ai choisi ce film...
Atterrissage sans encombres à Malte, et nous n'avons même pas de mal à trouver notre bus X4 qui fonce en direction de la ville.


Il fait un peu frisquet à cause du vent, alors nous sortons notre pull de la valise et on commence à arpenter les rues de La Valette. Nos premières impressions sont très bonnes, avec cette grande fontaine illuminée...


Puis nous franchissons les larges fortifications qui entouraient jadis la ville, et passons devant le moderne parlement de Malte à gauche suivi de la rue de la République qui va tout droit jusqu'au bout de la presqu'île. 



Et là on a déjà un aperçu du charme de la vieille capitale maltaise, avec ses rues bordées de hauts bâtiments de pierre blanche où s'accrochent ces petits 'bow-window' typiques d'ici.
Caterina, notre hôte, nous a averti par courriel qu'elle nous attendait devant la porte en compagnie d'un ami et qui s'adresse à Fred en disant : "Eric ?".



Après les salutations d'usage ils nous font visiter l'appartement et nous expliquent comment fonctionnent les appareils déshumidificateurs (dont nous auront bien besoin, puisque l'appartement sent clairement le moisi). Bouteilles d'eau, petits gâteaux, biscuits, thé et café nous attendent dans la cuisine. Ils sont très professionnels, et nous donnent alors plein de conseils sur les endroits à visiter, les supérettes du coin, etc...



Mais les voilà partis et il est temps pour nous d'aller dormir... chacun dans sa chambre! Espérons juste qu'on n'aura pas trop froid cette nuit.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------







Aucun commentaire:

Publier un commentaire