jeudi 15 août 2019

Photo du mois - Mythes et Mythologie(s)

Pink Turtle nous propose ce mois-ci de montrer une photo évoquant les mythes et mythologies.
J'ai eu largement le choix, entre les mythes du Japon ou mes visites des antiquités grecques du Louvre, mais j'ai choisi cette première photo que j'ai prise à Stockholm alors que j'avais juste débarqué de mon avion:


C'était dans un magasin de jouets. Je ne sais plus où j'ai lu que les super héros descendaient directement des héros mythiques de la mythologie grecque. Même Thor le dieu du tonnerre s'y est reconverti!

D'autres mythes chez les autres participants:
Blogoth67, Lavandine, La Tribu de Chacha, Eurydice, Mamysoren, Josette, Krn, Josiane, magda627, Who cares?, Morgane Byloos Photography, Travelparenthesis, Jakline, DelphineF, Mirovinben, Alexinparis, Laurent Nicolas, Giselle 43, Pink Turtle, écri'turbulente, Xoliv', Céline in Paris, Sous mon arbre, Cara, Pilisi, J'habite à Waterford, Philisine Cave, Gilsoub, FerdyPainD'épice, Gine, Christophe, Marie-Paule, Amartia, Frédéric, Escribouillages, Brindille, Betty, Tambour Major, El Padawan, Renepaulhenry, Lilousoleil, Akaieric

samedi 3 août 2019

Bucarest - Jour 2 - Partie 3 - Un soir d'été

Nous sommes fin Septembre... mais il fait encore bien chaud sous le soleil de Bucarest...
Je longe le fleuve un moment et croise quelques pêcheurs en train de taquiner le goujon... sans grand succès.



En face, la construction du bâtiment de l'Université, aux allures de temple grec, est bel et bien interrompue, et depuis un moment apparemment...


Je pense qu'ici aussi les effets de la crise se sont fait sentir. Et d'ailleurs je verrais beaucoup d'immeubles en ruine dans le centre ville.


Je décide d'aller de ce côté, en me guidant avec mon plan. Ce n'est pas un quartier des plus touristiques... Le grand bâtiment a vraiment l'air d'un squelette abandonné...


Voilà l'Opéra, qui semble un peu trop loin du centre pour être intéressant à visiter. Il date de 1953.  et parait quand même assez grand. J'avais hésité à acheter des places pour y aller voir un concert...


Je continue ma route en longeant les rues et avenues de la ville, et serait bien d'accord pour faire une petite pause. Pourquoi pas dans ce café à la mode? Les cafés semblent être une grande spécialité ici, et ce n'est pas le premier que je visiterais...
A cette heure, il n'y a pas grand monde. Il y a plein de choix sur la carte des cafés, et j'hésite avant de me laisser tenter par une bizarrerie: un mélange de café et de jus d'orange! Et comme je n'ai pas eu ma dose de caféine, je vais enchaîner avec un cappuccino.


Dehors la luminosité baisse... le soleil va bientôt se coucher. Je repars donc en direction de ma destination initiale: le parc de Cismigiu.


En ce soir d'été, il y a plein de monde venu prendre le frais en ces lieux, un vrai havre de paix en pleine ville... Des barques sur le petit lac, des sportifs en roller, des chiens qui promènent leur maître...


Dans ce coin là, on trouve des joueurs d'échec, et de différents autres jeux, comme...


... le Rummikub! Par contre les règles ne semblent pas être les mêmes que quand j'y joue avec ma grand mère: on dirait plutôt un genre de poker.
J'hésite à m'approcher de trop près de la table des joueurs de dé car on semble y jouer avec de l'argent.


Un type m'aborde et, quand il voit que je suis étranger, il discute avec moi de mon voyage. Quand il apprend que je voyage seul, il me dit "have a nice trip", avec un clin d’œil - visiblement en sous entendant que ce qui m'amène à Bucarest, c'est avant tout les filles.


Ça alors! Un monument aux morts dédié aux soldats français morts en Roumanie pendant la première guerre mondiale!


C'est vrai qu'on a plutôt tendance à imaginer les tranchées de 14/18 dans le nord de la France mais il y avait aussi la guerre ici...


Ce parc de 17 hectares fut aménagé en plusieurs étapes: en 1837 on draina les marais voisins pour y construire le lac, et ensuite on y planta des arbres, des fleurs, etc...
Il est laissé un peu à l'abandon vers la fin des années Ceausescu (pour faute d'argent) et a été réaménagé dans les années 2000.


Il n'est pas bien grand le parc Cismigiu, car nous voilà déjà sorti. Les gens qui habitent cet immeuble ont certainement de la chance d'avoir cette verdure au pied de chez eux...


Mais un coin de rue plus loin nous voici revenus à la réalité de la vie de Bucarest, des HLM, des immeubles, du béton...


... et des voitures abandonnées et cabossées, comme celle-ci, les quatre pneus crevés.


Je finis par reconnaître les lieux: je suis juste derrière le musée d'Art sur la place de la Révolution. Je l'avais déjà remarqué en passant la petite église Cretulescu, je vais en profiter pour aller la voir de plus près.


Il y a une messe à l'intérieur, donc je vais me contenter de prendre quelques photos du porche et de ses fresques...


C'est bien le jugement dernier qui y est décrit, avec ses horribles monstres prêts à dévorer les pêcheurs.



La nuit tombe. C'est l'heure de chercher un restaurant pour la soirée, et je me dirige tout naturellement vers le vieux quartier Lipscani et ses restaurants à touristes.


J'ai décidé de revenir au Hanu'Lui Manuc (l'ancien caravan sérail) où je m'étais promis de manger.


La cour est remplie de tables et il y a même un orchestre avec des danseurs de musique traditionnelle. Pour ma part, j'irais plutôt prendre une table au balcon. Ça tombe bien, il est non fumeur (poutres en bois oblige).


Bon le ragoût que j'ai commandé n'est pas vraiment génial. Par contre j'aime bien la polenta au fromage fondu (c'est une spécialité roumaine, ça s'appelle la mamaliga), et puis bien sûr une bonne limonade maison après cette journée de soleil...
J'ai remarqué que dans les restaurants ici c'était toujours très difficile de commander un dessert et de se faire apporter la facture à la fin (alors que pour prendre la commande c'est direct), et c'est le cas aussi au Hanu-Lui Manuc.
Un peu déçu quand même par le plat principal, d'autant plus que l'on m'avait recommandé ce restaurant.


On va maintenant se balader un peu dans le quartier, plus animé ce soir que la veille (on est samedi).


J'ai remarqué qu'il y avait plusieurs kiosques à fleurs comme celui-ci. Ils sont quand même ouverts tard je trouve...


Me vient l'idée de retourner sur la place Unirii pour prendre des photos du parlement illuminé la nuit. Les jets d'eau sont également en lumière et offrent un superbe spectacle aquatechnique...


Au loin voici le bâtiment du parlement... Notre journée se termine comme elle avait commencé, avec cet emblème de la ville de Bucarest...


On va rentrer doucement doucement, en passant à nouveau par le vieux quartier toujours aussi animé. La soirée ne fait que commencer pour certains.


Je tombe un peu par hasard sur un genre de centre culturel installé dans une ancienne manufacture et qui est ouvert le soir. Il y a plein de jeunes gens qui y vont, certainement pour commencer la soirée par un peu de culture. Au sous sol on peut voir quelques installations d'artistes, ainsi qu'à l'étage.
Je vais donc y faire un tour... rapide, car je suis un peu crevé après cette journée de marche.
Il est temps d'aller me coucher...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------