samedi 16 novembre 2019

Dobrý den, Praha!

L'année 2016 n'est pas terminée, enfin presque puisqu'il reste juste 3 jours avant de fêter la nouvelle année, et pour le coup nous avions décidé de la fêter dans une nouvelle capitale européenne: Prague.
Je dis 'nous' car une fois de plus j'ai trouvé des compagnons de voyage, je dirais même que nous avons fait carton plein: Frédéric (déjà venu avec moi à Lisbonne, Londres, Athènes), Pierre-André (Londres et Athènes) et Florence (Sofia et Lisbonne).


Encore un drapeau dont les couleurs sont bleu, blanc et rouge. A noter que ce drapeau était déjà celui de la Tchécoslovaquie, mais les slovaques ont adopté leur propre drapeau lors de la séparation. En effet, au lendemain de la fin du bloc communiste, les deux nations ont tenté de cohabiter mais la trop grande différence de niveau de vie entre la Tchéquie et la Slovaquie a eu raison de l'union qui se brisa en 1993.



Mais assez de politique!
Dans le parc mini Europe de Bruxelles, c'est l'hôtel de ville de Prague(à gauche), avec sa grande tour et son horloge astronomique, qui représente le pays. Bien sûr c'est un monument à ne pas manquer (et nous ne le manquerons pas), mais on aurait tout aussi bien pu mettre le pont Charles, l'un des ponts les plus connus au monde... nous le découvrirons plus tard.



  • Dates du voyage: du 29 Décembre 2016 au 4 Janvier 2017: nous le constaterons, nous n'étions pas les seuls à avoir eu l'idée de venir dans la capitale tchèque pour les fêtes de fin d'année: la ville fut pleine de touristes!
Et en plus, pour tout vous dire: on a eu très froid... bin ouais on est en Décembre!
Mais je pense qu'aucun de nous ne regrette ce voyage: la ville est très belle en hiver... et il y a plein de choses à découvrir.



  • Pour y aller: 1h40 de vol pour aller de De Gaulle à Vaclav Havel. C'est pas loin du tout, avec des vols aux horaires avantageux avec Air France et Czchec airline.
J'étais déjà venu à Prague avec des copains de fac au début des années 2000, mais à vrai dire je n'ai plus trop de souvenirs... je pense qu'à l'époque j'étais moins rodé à l'organisation de voyages: on n'avait pas vu le tiers de ce qu'on a découvert cette fois ci!



  • Pour se loger: Une fois de plus, AirBnb est notre amis. Et nous étions très bien logés: notre hôte Martina parlait français et son appartement dans un immeuble ancien et agréable était très proche du centre ville (à 20 minutes de la place de l'Hôtel de ville). Bien sûr comme on était nombreux ce fut un peu plus grand que d'habitude...



En route donc pour la République Tchèque! Je rejoins Frédéric et Pierre André à la gare du Nord. Florence, elle, est arrivée plus tôt à Prague dans l'après midi et elle a pris possession de l'appartement. Les trois garçons arrivent donc à l'aéroport CDG dans les temps, mais il faut encore passer par l'étiquetage des bagages... qui est maintenant automatique: on fait tout soi même. Pierre André nous gagne au poids: 12kg de bagages contre 10kg pour Fred et 9.7 kg pour moi.
Après on a tout notre temps: avec le brouillard qui s'est levé sur Roissy, notre avion a déjà 10 minutes de retard de prévues au décollage!
Je vais en profiter pour m'acheter une part de galette des rois... la dernière de 2016... ou la première de 2017?

Durant le vol, je visionne le film "L'aveu" avec Yves Montand, qui se passe en Tchécoslovaquie communiste. C'est aussi le brouillard autour de l'aéroport de Prague. Nous nous mettons en quête du bus Airport Express qui doit nous mener en ville. Et nous ne devons surtout pas le rater, car celui de 21h est le dernier de la soirée. On finit par trouver l'arrêt de bus et en voilà justement un qui arrive.
Nous demandons au chauffeur si c'est bien le bus qui s'arrête à 'Namesti Republic', notre destination... Le gars n'est pas aimable pour deux sous, et nous fait comprendre que c'est le mauvais bus.


On décide pourtant, pas très rassurés, de monter dans celui-là, qui visiblement va à la gare centrale de la ville. Ça vaut mieux que de rester coincés à l'aéroport... Et au final on a eu raison, car la gare centrale se trouve... juste à côté de Namesti Republic! Il n'aurait pas pu nous le dire le chauffeur? C'est quelque chose qu'on remarquera à nouveau quelques jours plus tard, et qui sera confirmé par notre logeuse: les employés des transports publics de la ville ne sont pas très sympas!


Enfin bon, nous voilà à destination. Et notre première impression sur la ville de Prague sera: "il fait froid"!
Grâce au GPS de la tablette de Frédéric, nous trouvons le chemin pour nous rendre à l'appartement. J'envoie un SMS à Flo: attend nous on arrive!
20 minutes plus tard, elle est là qui nous ouvre la porte. Elle a rencontré notre hôte Martina cet après midi qui lui a donné les clés. L'appartement est spacieux et (très important) bien chauffé. N'oubliez pas d'enlever vos chaussures à l'entrée et de mettre les pantoufles fournies!


On installe en vitesse nos affaires, et nous repartons en quête de notre restaurant de ce soir. Et oui on n'a toujours pas dîné! Mais nous savons où aller: Martina a conseillé à Florence un genre de brasserie moderne qui se trouve pas loin: Lokal.
Ambiance Pub du samedi soir, plein de jeunes gens. Il faut traverser la salle fumeur pour accéder à la salle non-fumeur, où il n'y a presque que des touristes étrangers. C'est plein et il va falloir attendre 15 minutes au comptoir qu'une table se libère...



Il y a une grosse cuve de bière juste sous le comptoir: je crois que les tchèques adorent cette boisson bénie des dieux. D'ailleurs la carte des bières fait 3 mètres de long, ce qui fait la joie de mes 3 compères, qui commencent à se lécher les babines...
Bon il y a aussi quelque chose pour moi: le soda à la framboise a l'air très sympa...


Au niveau nourriture le choix est plus restreint: ce sont surtout de petits plats à grignoter. Mais bon... une saucisse avec de la moutarde et du raifort, c'est pas si mauvais! Mon dessert sera un truc bizarre et pas franchement très bon: un biscuit sous un lit de chantilly (j'aurais mieux fait de photographier la saucisse).


Ensuite on va rentrer directement à l'appartement, s'installer et préparer nos lits: Pierre André prend direct le canapé du salon (assez grand pour ses longues jambes), Fred le clic clac dans la chambre et moi et Flo dormirons dans le lit double en mezzanine.
Demain notre programme officiel commence: réveil à 7h30!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------







Aucun commentaire:

Publier un commentaire