samedi 1 février 2020

Prague - Jour 4 - Partie 2 - Un trdelnik sinon rien!

La journée est presque terminée... si nous allions boire un café à la place Staremesto?
En passant devant l'église Mikulas (que nous avions déjà visitée l'autre jour), nous nous rappelons le concerts de musique classique qui y ont lieu chaque soir.



Celui de ce soir commence à 17h et coûte seulement 500Kzc. On prend donc nos billets et on se promet de revenir vers 16h30, c'est à dire... bientôt.
Bon, on va quand même prendre un peu de temps pour siroter un café en vitesse dans l'un des cabanons de la place de la vieille ville.


En dégustant notre café (déguster c'est beaucoup dire étant donné qu'il n'est pas vraiment fameux), on peut assister au concert qui se déroule sur l'estrade: un genre de musique celtique matinée de rock... assez original.


L'heure du concert est arrivée (l'autre concert: celui de musique classique). L'église Mikulas n'est pas très grande et il y a du monde mais il y fait toujours aussi froid, et ce ne sont pas les petits réchauds qu'ils ont installé à côté des bancs qui vont changer les choses!
C'est presque complet. Les musiciens sont en place et le concert commence: Bach, Haendel, Vivaldi, Mozart.


L'orgue qui accompagne les musiciens est celle de l'église et elle se trouve derrière nous, à l'étage, alors que les cordes sont installées en face autour de l'autel.
Le concert durera une heure. Perso ce n'est pas trop mon genre de musique, mais ça mérite des applaudissements. Dur dur d'applaudir avec des gants!
Les employés remballent le matériel et ferment l'église, et nous nous pouvons continuer notre soirée...


Dehors la nuit s'est installée. 18h05 et la soirée commence... mais on n'a rien prévu de particulier. On va donc juste un peu flâner. Peut être faire quelques emplettes?


Nous envisageons tout d'abord de retourner au magasin de cristal de Bohème où nous étions allés la veille, et cette fois-ci Florence est décidée à acheter son vase.
Mais... grosse déception! Le jeune vendeur nous explique que le vase en question n'est pas du cristal de Bohème mais du simple verre.


Le véritable cristal de Bohème, il est exposé un peu plus loin et il est beaucoup beaucoup plus cher (regardez sur la photo ci-dessus: 1950 czk pour un simple bol, ça fait 77€, et 3690 czk pour un saladier, ça fait 150€).
La qualité de ce type de cristal fait qu'il est possible de le biseauter sans le briser.
Malgré les explications de notre sympathique vendeur - qui nous explique les différents types de cristal, la fabrication, etc... - Florence est un peu refroidie et préfère repartir sans acheter.


Mais avant de partir j'en profite pour faire un tour de ce grand magasin où il y a vraiment de belles pièces. Regardez moi la taille de ce lustre!


Nous prenons la direction de la place Venceslas en n'oubliant pas de nous arrêter dans les magasins de souvenirs. Je trouve toujours quelque chose à ramener: par exemple un stylo ou des friandises. Quant à Flo elle hésite à acheter des mini bouteilles de liqueur... chacun son truc!
Nous nous mettons en quette d'un restaurant. Ceux de la place Venceslas ne nous ont pas convaincu, ils font trop... restaurants pour touristes.


Le guide de Pierre-André nous conseille un restaurant à Tapas, mais finalement nous irons juste en face, dans un endroit plus traditionnel et moins chic: le Tivadlo.
Le serveur est souriant et taquin: il tente de parler un peu de français et en retour nous apprend quelques mots de tchèque. Le gars qui a mis une fausse porte de toilettes devant un mur était aussi un sacré comique!
Sur le menu nous commençons par choisir des nachos au cheddar à partager (spécialité tchèque... non je rigole). Et comme plat principal, pour moi ce sera un ragoût de  bœuf avec une crème aux airelles... très bon.


Les autres ne sont pas tentés par un dessert mais moi je salive déjà à l'idée de déguster un Trdelnik dans un magasin repéré tout à l'heure... Waaaa!
Tout est fait avec amour dans la cuisine de grand mère... avec une cuillère de sucre en plus!


Le gars m'a mis de la compote de pomme au milieu... et plein de chantilly! Miam miam...
Bon avec tout ça je ne sais toujours pas comment on prononce Trdelnik.
Sur la place Venceslas, des blacks racolent les touristes pour leur conseiller d'aller faire un tour au 'Titi bar' (hum)... Je crois qu'on va plutôt se balader de l'autre côté, dans des rues encore inconnues et une place entourée de vieilles maisons baroques...   c'est vraiment une belle ville, Prague!



Nous voilà à nouveau devant le grand magasin de cristal de Bohème et cette fois-ci, Florence est bien décidée à l'acheter, ce vase qui lui fait tant envie! Après tout, ce n'est peut être pas du vrai cristal de Bohème, mais c'est quand même un souvenir ramené de Bohème.
Moi je me tâte pour un petit bol qui me plait bien mais à 150€, c'est quand même un peu cher...
Nous rentrons tranquillement vers l'appartement.
C'est aujourd'hui la dernière nuit à Prague pour Florence: Martina a confirmé par SMS la réservation de son taxi pour demain matin.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Aucun commentaire:

Publier un commentaire