samedi 9 mai 2020

Stockholm - Jour 2 - Partie 3 - D'en bas

Aujourd'hui c'est la journée des visites guidées. Et comme ce matin nous avions fait une visite depuis les toits de Stockholm, nous allons maintenant faire exactement la visite opposée: nous allons visiter la ville... depuis son sous-sol!


Rendez-vous devant la station de métro Gamla Stan... mais laquelle? Il y a plusieurs entrées. Bon je vais déjà acheter un ticket de métro c'est déjà ça de fait.
Ha! Voilà le groupe qui se rassemble autour d'une jeune fille munie du panneau 'Free walking tour'.


Notre guide n'est pas suédoise mais elle sait quand même bien de quoi elle parle, comme nous le verrons plus tard. Elle a du mérite parce qu'avec tout le bruit qu'il y a dans le métro, elle va devoir beaucoup crier pour se faire entendre...


Nous voici donc dans notre première station: Gamla Stan.
Le réseau métropolitain de Stockholm a depuis des décennies invité les artistes à participer à la décoration de leurs stations, et notre guide nous invite donc à regarder autour de nous pour deviner les éléments customisés.
Je dirais... le grillage ondulé, et le carrelage au sol, avec ses motifs changeants.


Elle nous fait remarquer que chaque wagon a un prénom écrit dans un coin. Le métro de Stockholm est assez jeune car il date des années 50 et ne possède que 7 lignes et une centaine de stations.


Prochain arrêt: la station Stadion, aux abords du stade olympique. Les murs sont recouverts de gros arc-en-ciel, comme les murs d'une grotte colorée.


On aperçoit aussi les blasons des équipes de foot suédoises collés ici ou là, ainsi qu'une affiche des jeux olympiques de 1912, 5ème olympiades de l'ère moderne. Avec 28 nations, ce fut la première fois que les 5 continents étaient représentés.


Il y a aussi des éléments qui n'ont pas grand chose à voir avec le sport, comme cette peinture fleurie sur bois, que je trouve assez sympa.



Troisième gare de notre parcours: la station toute proche de l'école de technologie, qui donne son thème à la déco: les sciences avec cette figure sensée représenter l'espace.


Et cette grosse pomme géante accrochée au plafond, ne serait-ce pas la pomme d'Isaac Newton?


Mais ce qui nous fascinera tous, ce sont les escalators dont chacune des marches est allumée d'une des couleurs du spectre lumineux. On va donc s'amuser à monter l'escalator... pour redescendre aussitôt, car nous devons reprendre le métro!
La guide nous explique que pour des occasions particulières (match de foot, etc...) les lumières sont remplacées par celles du drapeau suédois.


Central station sera notre quatrième arrêt. Dans la rame, je discute avec un gars de notre groupe qui est indien mais vit depuis peu à Copenhague. Il me demande quelle est la meilleure période pour visiter Paris. Je dirais... le 14 Juillet?


Dans les couloirs de la station, les artistes ont peint les silhouettes des ouvriers, architectes, etc... qui ont pris part aux travaux. C'est à la station T-centralen que se rejoignent toutes les lignes de métro, et les couloirs ont été peints avec la couleur de la ligne vers laquelle elle mène. Nous allons donc prendre maintenant la ligne? Bleu, exact.


Voilà notre cinquième et dernière station, proche d'un grand parc. On a donc beaucoup de vert dans la décoration avec un petit aspect 'sauvage' de la pierre.


Comme vous le voyez, la plupart des murs du métro ont été laissés 'comme tels': les sols de la ville semblent être très durs et rocailleux ce qui fait que les entrepreneurs n'ont pas cherché à 'lisser' les murs.
C'était un peu comme ça à Helsinki aussi: on se croirait comme dans une grotte.


Dans l'un des couloirs de la station, de fausses runes romaines ont été installées. Il y a même une fontaine je crois...

Ils ont vraiment le sens du détail: ces faux troncs d'arbre représentent les arbres que l'on a faillit abattre pour construire la station.


C'est la fin de notre visite. Chacun remercie la guide et lui glisse un petit billet (100 couronnes devraient suffire). C'était intéressant cette visite même si ce n'est pas inratable.
La déco des stations est intéressante mais on ne peut pas vraiment parler d'oeuvre d'Art. En tout cas je ne sais pas si vous avez remarqué mais le métro est tout propre: ça nous change de notre métro parisien!






Aucun commentaire:

Publier un commentaire