vendredi 15 mai 2020

Stockholm - Jour 2 - Partie 4 - Les prolétaires

Aujourd'hui nous avons une journée chargée, mais il reste encore plein de choses à découvrir. Je sors donc du métro à Gamla Stan avec plein de projets en tête mais avant... la pause café!



On va s'asseoir donc un moment à la terrasse d'un café pour prendre un latte accompagné d'une boule de Chokladboll, spécialité suédoise apparemment...
C'est une genre de grosse truffe au chocolat enroulée dans de la noix de coco... un peu trop chocolat pour moi.


Bon: il est temps de repartir et de quitter le quartier historique de Gamla Stan pour enfin traverser le pont et les travaux de la digue et nous diriger vers le quartier de Söder, l'ancien quartier populaire de la ville.


Ici aussi il y a du monde dans les rues. Et comme prévu les rues sont toutes montantes...
On va d'abord aller sur la gauche, si vous le voulez bien.


J'avais repéré d'en bas cette passerelle qui se trouve au dessus d'un hôtel je crois.


En fait il s'agit de l'ascenseur Katarina, permettant aux piétons de remonter toute la montagne sans se coltiner la pente (pour 10 couronnes). Le premier ascenseur et la passerelle furent installés ici en 1881 et reconstruit plusieurs fois. En ce moment il est encore en travaux mais la passerelle est accessible.


C'est vrai qu'il y a un sacré dénivelé entre le haut de la colline et le bord de l'eau...
On a donc d'ici une vue dégagée, même si on aperçoit surtout les travaux en dessous, assez monumentaux.


Mais, en zoomant bien, voici Gamla Stan avec au premier plan les toits sur lesquels nous étions ce matin (l'immeuble orangé)...


Et en zoomant encore un peu plus, voici l'hôtel de ville... où nous étions hier matin, en haut de la tour.


Et en tournant l'objectif sur la gauche, voici le quartier de Söder que nous allons visiter cet après midi.


Je reviens donc sur mes pas sur cette jolie place ombragée. Je croise un type maquillé et habillé d'un costume de théâtre...


C'est en effet ici que se trouve le théâtre Södra, l'un des plus connus de la capitale, et aussi l'un des plus anciens car il fut construit en 1859. Le bâtiment est assez grand car il comporte 7 scènes et 2 restaurants.


Tout contre, il y a accès à une longue terrasse qui elle aussi offre une belle vue sur le fleuve.


La suite du programme, c'est d'aller du côté du parc de Vita Bergen, mais j'ai l'impression qu'il va falloir un peu marcher pour s'y rendre. La balade ne sera pas pour autant dénuée d'intérêt...


Marrante cette affiche! C'était à cette époque que l'on reprochait à Donald Trump ses rapports troubles avec le Kremlin. Sur le coup je n'avais pas compris de quelle publicité il s'agissait mais je remarque maintenant qu'il y a le logo du Södra teatern en haut. Ça n'est pas pour un spectacle mais une expérience artistique où le public pouvait envoyer des exemples de textes destinés à être publié sur ces affiches.


Hé! Une fresque en train d'être peinte! Je me suis toujours demandé comment ils faisaient ça.



Le quartier semble être le fief de la jeunesse estudiantine car je croise plein de restaurants originaux et branchés...
On appelle même ce quartier 'SoFo', par analogie au Soho new yorkais.


Voilà enfin la petite colline de Vita Bergen, avec ses jolies maisons de bois colorées.
Au 19ème siècle cet endroit était un genre de bidonville où vivaient les ouvriers et les dockers, dans des petites maisons construites par leur propre moyen.
L'état tenta de sauvegarder le quartier afin de garder le témoignage de ce époque, ce qui donne ce petit îlot de maisons de bois installées sur une petite colline verdoyante.


C'est un peu la campagne en pleine ville, avec des chemins de terres et de petits jardins pleins d'arbres et de fleurs.
Il y a un panneau explicatif qui explique que certaines ruelles de la colline n'ont toujours pas l'eau courante.


Tout en haut de la colline, il y a l'église Sofia , fermée à cette heure-ci.


L'été venu, le parc est pris d'assaut par la jeunesse qui vient boire un verre sur ses pelouses en admirant la vue sur les toits de la ville. Pour l'instant il n'y a pas vraiment grand monde... même si ça sent un peu le joint.


On continue notre balade: c'est tout droit en traversant un sympathique quartier d'immeuble résidentiels. En face, ce bâtiment tout blanc, et bien ce n'est pas un bâtiment en fait, c'est un...


... paquebot! Et oui, nous sommes juste au bord de la falaise et nous avons une vue plongeante sur le quai où sont positionnés les gros navires de croisière.


On a bien entendu également une superbe vue sur le centre-ville au loin, et les îles en face. A droite l'île de Skeppsholmen, sur laquelle nous avons visité le musée d'Art Moderne hier.


Mais nous, ce qui nous intéresse maintenant, c'est Fotografiska le musée de la photo de Stockholm. Il se trouve... juste sous notre nez, devant les paquebots.
Comment on descend déjà? Ah oui y'a un escalier un  peu plus loin...



Un peu plus loin il y a la rue Fjälgatan, et ses très jolies maisons anciennes , elles aussi protégées par l'état... ça doit être sympa d'habiter ici.



Nous voici donc à l'entrée du musée de la photographie, avec cette bien étrange statue...
Nous avons largement le temps de prendre notre temps pour visiter les 3 expositions actuelles du musée, car celui-ci ne ferme pas avant 23 heures!


Nous commençons par celle dédiée aux photos de chevaux.
Ouvert en 2010, le musée a été installé dans l'ancien bâtiment des douanes.


Certaines photographies m'inspirent, d'autres pas... Celle là elle me fait marrer. Pas vous?


Je reconnais le style de ces photos-ci: ce sont celles de Yann Arthus Bertrand où il présente des éleveurs d'animaux avec leurs bêtes, un peu comme une photo de famille. Il avait fait le salon de l'agriculture avec ce thème, et là ce sont divers propriétaires de chevaux venus du monde entier.



Oups! Faites attention où vous mettez les pieds. Vous croyez que certains sont venus visiter l'expo avec leur cheval?



Hello... ma belle!



Celle-ci fait partie d'un photo-reportage sur une ville aux USA (je ne sais plus laquelle) où des chevaux laissés à l'abandon étaient apprivoisés par des gens du ghetto (un peu comme en Irlande).


Voilà une photo qui doit être photoshopée à mort, mais elle est quand même superbe. Le cheval y apparaît comme un vrai athlète, tout muscles saillants...


Passons à l'étage, avec une série de photos de deux artistes qui ont en commun un style glacial et très figé, et des photos très travaillées dans un univers fantasmagorique.


Je ne suis pas extrêmement fan mais il faut vouer que c'est bien fait.


Au bout de l'étage, une salle est dédiée à un reportage photo sur une clinique coréenne spécialisée dans le clonage d’animaux de compagnie. On peut dire que les expos sont vraiment diversifiées dans ce musée...


Déjà 21h20. Je passe au dernier étage où se trouve le restaurant. Malheureusement celui-ci vient de fermer son service et ne prend plus de clients. J'avais pas prévu ça...
Par contre il est possible d'acheter des genres de salades assez sympas au bar et de s'installer sur les tables de celui-ci. Bonne idée: salade boulghour, hoummous, cola redbull et la vue sur le fleuve en prime!


En face il y a l'île de Djurgarden, avec son parc d'attraction (le Gröna Lund) qui illumine la nuit...


Repus, il ne me reste plus qu'à me balader tranquillement le long du quai. La semi-pénombre de la nuit suédoise a envahi le ciel et invite à la rêverie...


Tiens, voilà le fameux néon de dentifrice, emblème du quartier de Söder. Je ne peux ps rater cette photo! Il s'agirait en fait de la plus ancienne publicité à néon de Suède (1909). Et toujours en ordre de marche...


Stockholm est quand même un ville très agréable, surtout pour ses balades au bord de l'eau...


Je longe le pont qui me ramène à Gamla Stan, en passant devant le palais royal, et comme d'habitude cherche un endroit pour m'acheter une glace...


Je ne me lasse pas d'arpenter au hasard les rues de la vieille ville. On finit toujours par tomber sur un endroit inconnu, comme cette place toute ronde avec une fontaine au centre. Je découvrirais plus tard de quoi il s'agit...


Mais la fatigue finit toujours par se faire sentir: je vais bien dormir cette nuit... Mais avant, je prendrais bien une petite tisane accompagnée d'un Punschrulle à la pâte d'amande... Mmmm, c'est bon ça!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Aucun commentaire:

Publier un commentaire