lundi 6 juillet 2020

Stockholm - jour 6 - Partie 2 - Dernière pluie

Nous voilà donc sortis du palais royal de Stockholm, et sans vraiment beaucoup de choses prévues à notre planning. Dans quelques heures, nous aurons quitté la capitale suédoise, alors ce serait bien d'en profiter un maximum.


Encore faut-il... affronter la pluie! Chacun se presse sous son parapluie, cherchant un abri quelconque.
Il est midi pile: si on jetait un coup d’œil à la relève de la garde? Promis ce sera la dernière fois.


Comme la veille la fanfare à cheval interprète la chanson des gardiens de la galaxie: "ouka tchaka ouka ouka ouka!".


Pour ce qui est des dernières heures qu'il me reste, j'avais prévu de continuer ma visite avec audioguide entamée hier soir. Ça va pas être facile avec cette pluie... et mon parapluie qui est à l'appartement!



Je continue donc là où je m'étais arrêté, c'est à dire la pierre viking coincée dans les fondations d'une maison. Cette fois-ci on la distingue bien...


La visite se poursuit parmi les ruelles étroites...
Elle est bien cette visite guidée: elle me fait passer par des endroits inattendus, que j'ai même parfois du mal à trouver. Cette minuscule place cachée entre 4 immeubles par exemple.


Au dessus des portes, il faut bien remarquer le petit blason qui indiquait que les propriétaires avaient payé la taxe pour profiter de la protection des pompiers. Et si tu l'avais pas... et bien ta maison brûlait!


Levons les yeux pour observer les fenêtres des immeubles qui nous entourent. Au moyen age les vitres n'étaient pas encore très abordables, et beaucoup de ces maisons n'en avaient pas.
Imaginez un peu l'air froid qui devait entrer dans ces maisons en plein hiver... Brrrr!



Il y a ici une sculpture dédiée à un boxeur célèbre, l'occasion d'évoquer le monde de la boxe. Saviez vous que la boxe professionnelle était interdite en Suède?


C'est à ce moment là que j'ai mis fin à ma balade. Il y avait certainement d'autres choses à découvrir avec l'audioguide mais à vrai dire je suis un peu trempé jusqu'aux os... et en plus le temps passe!
J'aimerais bien faire quelques dernières courses: par exemple acheter un pot de Lingonberry dans un supermarché pour donner un petit air suédois à mes viandes une fois revenu à Paris.


Et puis bien sûr acheter quelques souvenirs, car il me reste quelques billets à écouler avant de quitter le pays...
Vous ne le savez peut être pas, mais la Suède est le pays d'Europe où circule le moins d'argent liquide. Ici on paye tout par carte bancaire, y compris son paquet de chewing gum à 2€. et dans certains restaurants et magasins, le paiement en liquide n'est même pas possible...


Il est temps de chercher un restaurant pour déjeuner!
Un peu par hasard, mon regard se pose sur cette enseigne assez originale. Le menu m'a l'air pas mal du tout: de la cuisine traditionnelle toute simple, et incroyablement bon marché: un menu à 100 couronnes (10€) pour une soupe de poisson, un jus de Lindonberry, salade et pain à volonté... et café compris!


L'une des meilleures surprises de mon voyage, et une adresse à recommander. Ça fait un peu penser aux 'bouillons' parisiens, ces anciens restaurants pour ouvriers. D'ailleurs à la table du fond il y a des ouvriers des travaux publics en plein déjeuner.
Et à côté de  moi, un couple de touristes français avec le guide du routard entre les mains.
Alors notez bien le nom: Slingerbulten.


Dehors, c'est toujours la pluie et la grisaille. J'ai quand même le temps de faire un dernier tour de piste, de passer par les endroits que j'ai fréquentés pendant ces quelques jours, avant de rentrer à l'appartement pour boucler ma valise.


Je coince bien mon pot de Lindonberry entre deux pulls dans mon sac puis je prends la route (sans oublier mon parapluie), en laissant les clés comme prévu dans la boite aux lettres.
J'ai un long trajet qui m'attend avant d'atteindre le terminal des bus, et il faut en plus lutter contre la pluie et le vent...
Une petite sieste dans le bus de 16h me permettra de récupérer un peu...


Mieux vaut être en avance qu'en retard, mais j'ai quand même deux heures d'attente à l'aéroport. Et en plus il ne me reste que... 6 couronnes (10 centimes d'euro) en poche. Pas de quoi faire des emplettes dans les magasins de souvenirs...
Le temps finit par passer et me voici dans l'avion en direction de Paris.
Une fois de plus ce voyage fut bien sympathique.
Stockholm est un ville bien agréable... j'y retournerais bien un jour!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Aucun commentaire:

Publier un commentaire