samedi 11 avril 2020

Nicosie - La conclusion

Plus que toutes mes autres excursions dans les capitales d'Europe, celle-ci fut celle qui ressemblait le plus à des vacances: il faisait beau et chaud, il y avait la plage, on a loué une voiture et on a bougé...
En fait on a plus visité l'île de Chypre que seulement Nicosie...


D'une part, c'est vrai que la capitale chypriote ne possède pas énormément de lieux touristiques à découvrir, et puis de l'autre c'est vrai que Chypre est assez loin de la France et donc je me suis dit que quitte à y aller autant en profiter un maximum. On fera aussi comme ça pour d'autres destinations, comme Malte, qui est aussi une île à taille humaine...


A Nicosie, j'ai pris Schmulmul en photo devant les barbelés du no man's land qui sépare la ville en deux. Pas très glamour c'est vrai...


Mais j'en ai pris une deuxième dans la galerie des fresque du monastère de Kykko (qui n'est pas à Nicosie c'est vrai, mais qui est un lieu symbolique concernant la lutte pour l'indépendance du pays).





  • Le programme : 7 jours 8 au 15 Mai 2017.  A Paris, il faisait encore froid. A Chypre, c'était déjà l'été! Mais ce n'était pas encore la pleine période touristique et donc on était vraiment tranquilles tout le long...






Les vols pour Chypre ne sont pas très fréquents -et l'île est à 4h de Paris - et donc les horaires que j'avais trouvés n'étaient pas très arrangeants: 17h40 à 22h40 à l'aller et 12h10 à 16h40 au retour. Avec Aegean Airlines en vol direct, c'est déjà ça.



Pour les guides touristiques, pas trop de choix non plus. Celui que j'ai trouvé était par contre très bien: Guide Evasion aux éditions Hachette. Très clair. Chacune des régions étaient bien détaillée avec les points d'intérêt. J'ai pu tout organiser avec.
Tout le reste fut également très facile à organiser: la location de la voiture dés l'aéroport et le logement via AirBnb qui est très développé sur l'île (peut être plus dans les villes balnéaires qu'à Nicosie)...







Le voyage en détail:
Jour 1:   Famagouste
             > Petit déjeuner sur la plage de Larnaca
             > Agia Napa, la station bling bling
             > La vieille ville fortifiée de Famagouste
             > La cathédrale Saint Nicolas
             > La tour d'Othello




Jour 2:  Nicosie Sud
             > La rue Ledra et l'observatoire 

             > Le vieux quartier Laiki Gitonia
             > La mosquée Omeriyé
             > La porte de Famagouste
             > L'église Panayia Chrysaliniotissa et son quartier
             > Le musée archéologique de Chypre



Jour 3:  Nicosie Nord
             > Le Souk

             > Le Buyuk Khan
             > La mosquée Selimiye
             > Le marché Bandabuliya



             > La danse des derviches tourneurs
             > Eaved house
             > Porte de Kyrenia
             > Le quartier d'Arab Ahmet





Jour 4:  Troodos
             > Eglise d'Asinou
             > Eglise Agios Nikolaos tis Steyis
             > Village de Kakopetria
             > Le monastère de Kykko




Jour 5:  Paphos
             > Le front de mer
             > Le fort ottoman
             > Le site romain de Nea Paphos
             > Une balade en bateau
             > Les tombeaux des rois





Jour 6:  Limassol
             > La plage de Petra tou Romiou
             > Le site archéologique de Kourion
             > La tour des chevaliers de Kolossi
             > Balade dans Limassol: le château, la synagogue, les tags




Jour 7:  Larnaca
             > Le mausolée de Tekke Hala Sultan





Glopglop (ce que j'ai le plus aimé):
  • Les anciennes cathédrales ou églises transformées en mosquées (à Famagouste et Nicosie). C'est la première fois que je voyais ça et c'est vraiment spécial.
  • Le spectacle des derviches tourneurs. Un spectacle à ne pas rater...
  • Je trouve qu'on a bien mangé la plupart du temps, ce qui n'est pas forcément gagné (j'avais moins apprécié la cuisine grecque par comparaison). Il y a un genre de mélange de cuisine grecque et turque très bienvenu... et à la fin du repas: un bon café (turc ou grec?)



  • La balades dans les vieux quartiers de Nicosie Sud, avec ces jolies maisons, et puis leur penchant côté turc dans le quartier de Arab Ahmet
  • Les sites archéologiques de Nea Paphos (avec ses splendides mosaïques) et de Kourion (avec l'impression de voir le tracé des bâtiments autours de nous)
  • Le tombeau des Rois, un site qui vous donne l'impression d'être des Indiana Jones en puissance!


Pas glop (J'ai moins aimé): 
  • Agia Napa, station balnéaire sans vraiment beaucoup de charme
  • Le fait que le pays soit coupé en deux avec les tensions que cela amène entre partie grecque et partie turque. Quand on était dans la partie turque on avait un peu l'impression de ne pas être bienvenu partout... c'était peut être juste une impression.




Ce que j'ai raté : On ne peut pas tout faire, et en général on a réussi à suivre mon planning, mais il y a eu quelques exceptions:

  • L'église Saint Lazare à Larnaca (nous n'y sommes allés que la nuit, c'était fermé)
  • Les grottes marines du Cap Graiko: avant Famagouste, cela nous aurait fait faire un trop gros détour...
  • La ville fantôme de Varosha:  bon on n'a pas le droit d'y entrer mais je pense qu'il aurait été possible de s'en approcher un peu plus...
  • J'aurais quand même bien aimé aller dans un véritable hammam... en Turquie en plus!
  • Le musée de la résistance à Nicosie, pour en apprendre un peu plus sur l'histoire du pays.
  • Le Musée d'Art Byzantin, dont mon guide ne disait que du bien.



  • Dans le côté turc de Nicosie, j'aurais bien aimé aller au musée dédié au soufisme, pour en apprendre un peu plus sur la philosophie des derviches tourneurs.
  • Dans les montagnes de Troodos, il est possible de faire de belles randonnées (minimum 1h30), notamment dans la vallée des cèdres...
  • A Paphos et Limassol, on a bel et ben raté la fête d'Anthestiria, avec ses défilés et se fleurs... mais est ce que c'était si bien que ça?
  • A Paphos, il était possible de faire des excursions en mer au coucher du soleil, et il y avait même le moyen de découvrir les fonds marins en utilisant des genres de scaphandriers.
  • Toujours du côté de Pafos, un autre monastère, celui d'Agios Neophytos, était digne d'intérêt.



En conclusion, je dirais que ce fut un voyage sympathique: on a tenté d'alterner les types de visite: ville, sites archéologiques, monastères, plages, etc... Il y a plein de possibilités à Chypre, et je crois que de plus longues vacances - de 15 jours par exemple - permettraient plutôt de découvrir l'île comme il se doit, et ça vaut le coup.




En suivant la règle (non écrite) disant qu'à une capitale d'Europe du sud doit alterner la découverte d'une capitale d'Europe du nord, un mois plus tard nous étions déjà repartis en direction du Nord et bien sûr, ce n'est pas une surprise... on aura certainement moins chaud!





 

 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire