mardi 3 mars 2020

Kalimera, Nicosie

Changement de saison, changement d'horizon... On quitte le continent pour nous rendre sur une île au milieu de la méditerranée: la République de Chypre!
Ce sera un voyage un peu particulier que celui-ci.
Tout d'abord parce que nous n'allons pas seulement visiter que la capitale du Pays (Nicosie, ou Lefkosia en grec): elle est assez petite et il n'y a pas énormément de choses à y découvrir.


Et puis le principal aéroport de Chypre se trouve à Larnaca, à 1h de voiture de Nicosie et il est mal desservi par les transports en commun. Donc quitte à aller si loin en avion, autant louer une voiture... et faire un petit tour de l'île!



De plus, ce sera le seul de mes voyages européens où l'on va... sortir de l'Europe!
En effet, l'île est coupée en deux depuis 1974, année où elle a été à moitié envahie par la Turquie. Même la capitale, Nicosie, se trouve carrément coupée en deux...
Si aujourd'hui les esprits se sont un peu calmés, cette plaie reste toujours ouverte dans l'histoire du pays, et on comprend un peu pourquoi le drapeau de la République de Chypre est blanc avec deux rameaux d'olivier, symboles de paix...


Alors... pour ce qui est du monument qui représente Chypre au parc mini Europe de Bruxelles... j'avoue que je suis complètement passé à côté!
D'après le pamphlet il s'agit du théâtre de Kourion, que nous avons justement visité. Je vous met donc une photo du vrai théâtre. Celui-ci fut construit par les grecs au IIème siècle avant notre ère.


  • Dates du voyage: du 9 au 15 Mai 2017: Autant dire que nous avons eu beau temps avec une petite chaleur agréable et pas encore suffocante. Je dis 'nous' parce que j'avais la chance d'être cette fois-ci encore accompagné de Pierre-André et Frédéric.



  • Pour y aller: un long voyage de 4 heures trente nous a mené de Paris à l'aéroport de Larnaca. C'est au bout du bout de l'Europe... 


  • Pour se loger: Comme on a pas mal bourlingué de ville en ville, je ne ferais pas la liste de tous nos logements (3 en tout) mais ce fut entièrement fait avec AirBnb. Il y a pas mal de possibilités, surtout sur la côte, qui est très touristique avec ses stations balnéaires. Par contre on n'a pas du tout résidé en Turquie.

  • Pour se déplacer :  On a trouvé sans problèmes une voiture à louer. Là aussi c'est assez courant et facile dans le pays. Cela nous a coûté 111€ pour 6 jours, avec prise en charge dès l'aéroport.


Donc voilà: notre voyage commence en France, avec le départ le plus cool que j'ai jamais fait.
Notre décollage étant à 17 heures, et puisque nous sommes un jour férié, j'ai fait la grasse mat', puis après un déjeuner tranquillou me voilà parti en direction de l'aéroport... sans me presser.


Il fait vraiment froid aujourd'hui en France en ce début du mois de Mai, mais il ne faut pas trop ce couvrir car une fois à destination, nous aurons droit à... 10° de plus!
Nous avons pris nos billets à Aegean Airlines, une compagnie très sympa puisqu'on a même droit à un repas chaud pendant le vol. L'avion est loin d'être plein...



On est arrivés, et à l'heure s'il vous plait! Il faut juste penser à avancer sa montre d'une heure. En attendant sagement nos bagages, on sent déjà que la température à monté: voilà l'été!
Valise en main, nous partons à la recherche de la navette de notre entreprise de location de voiture, et un petit van arrive nous chercher pour nous amener chez Enterprise, à 5 minutes.
L'employée est très sympa et plaisante avec sa machine à carte bancaire, capricieuse et adepte de la Loi de Murphy. Elle parle très bien anglais, comme la plupart des gens ici (Chypre est un ancien protectorat britannique).


Après un petit tour de parking à bord de notre Kia - histoire de s'échauffer - nous voilà prêts à  affronter les routes de l'île, avec Pierre-André au volant (place qu'il ne quittera plus du séjour). Merci d'avoir été notre chauffeur Pierre-André, car avec la conduite à gauche et la boite automatique, c'est pas facile de changer ses habitudes!
Quand à Frédéric, ce sera notre copilote avec l'aide du GPS de sa tablette, qui pour ce soir va nous mener à bon port.



Nous avons loué un appartement dans la ville de Larnaca, et il y a même un parking compris, mais on a un peu de mal à y entrer car il nécessite un badge.... Zut!
On finit par comprendre les instructions de AirBnb: l'un de nous doit monter à l'appartement, trouver la clé sous le paillasson puis récupérer le badge sur la table...


Enfin bon nous voilà parqués, nos valises montées dans cet appartement un peu vieillot mais avec 2 chambres et un grand salon et son canapé lit pour votre serviteur, une grand cuisine... enfin plein d'espace.
Les deux autres n'y tiennent plus: il a beau être plus de minuit, tout le monde à envie d'une petite balade dans la ville...


Le front de mer se trouve au bout de la rue.
On repère un restaurant pour notre petit déjeuner de demain matin, puis on fait quelques pas sur le sable de la très longue plage...
Les transats sont déjà en place.


On continue notre balade dans la ville balnéaire, en passant devant le marché couvert (fermé bien entendu). Puis nous débouchons sur l'esplanade de l'église Saint Lazare (datant du 9ème siècle) avec son superbe campanile décoré.
On dit que le vrai Lazare, une fois ressuscité, aurait émigré à Chypre et serait enterré sous l'église...



Il est temps de rentrer à l'appartement. On doit encore discuter de ce que l'on fait demain, et de notre trajet... et puis régler le problème des toilettes qui fuient...
Mais il est déjà 2 heures du matin... allez au lit!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Aucun commentaire:

Publier un commentaire